FILMS : Donjons & Dragons : Honneur parmi les voleurs – Critique

FILMS : Donjons & Dragons : Honneur parmi les voleurs – Critique

Donjons & Dragons : L’honneur des voleurs – Une comédie de haute fantaisie rafraîchissante

Le monde du jeu de rôle prend vie dans Donjons & Dragons : L’honneur des voleurs, un film de braquage qui se déroule dans un univers fantastique. Réalisé par John Francis Daley et Jonathan M. Goldstein, ce film est rempli d’humour et d’action et met en vedette un duo hétéroclite composé du barde Edgin (Chris Pine) et de la guerrière Holga (Michelle Rodriguez). Leur mission : s’infiltrer dans le château de Forge Fitzwilliam (Hugh Grant) pour sauver la fille d’Edgin et mettre la main sur un trésor. Mais ils découvriront bientôt que des forces maléfiques sont également à l’œuvre.

Un monde fantastique bien construit

Donjons & Dragons : L’honneur des voleurs prend le temps de nous immerger dans son monde fantastique. Le film nous fait voyager avec ses personnages et leur quête, leur permettant de grandir et de nous livrer une histoire crédible. En plus de l’excellent duo Pine/Rodriguez, les autres personnages sont également très bien interprétés, chacun ayant un arc et une quête secondaire qui les fait évoluer. Sophia Lillis joue une métamorphe capable de se transformer en n’importe quel animal, tandis que Rege-Jean Page incarne un sorcier en herbe.

Ce monde fantastique se sent réel et vécu, même s’il est rempli de tropes familiers. Les effets spéciaux sont bien exécutés, même s’il y a quelques moments douteux de CGI. Le film croit en son monde, ce qui le rend d’autant plus convaincant.

Une comédie de haute fantaisie réussie

Bien que Donjons & Dragons : L’honneur des voleurs soit prévisible, cela ne nuit pas à son efficacité. Il remplit parfaitement son rôle de comédie de haute fantaisie, un exercice d’équilibre difficile à réaliser. Le film réussit à tracer une ligne fine entre l’auto-dérision et la sincérité, évitant ainsi de tomber dans la parodie.

Certes, il aurait été intéressant d’avoir plus de connexion avec l’aspect jeu de rôle sur table du jeu, mais le film franchit cette barrière et rend l’univers de Donjons & Dragons accessible à un large public. Il s’inscrit dans la même catégorie de films que Jumanji, mais réussit son objectif bien mieux que le véhicule de The Rock.

En somme, Donjons & Dragons : L’honneur des voleurs est une comédie de haute fantaisie rafraîchissante qui vaut le détour. Si vous cherchez un fantasme Ocean’s Eleven en passant par le Seigneur des Anneaux, celui-ci est pour vous !

Source : Spoiler TV.

Avatar photo

Sylvain Métral

J'adore les séries télévisées et les films. Fan de séries des années 80 au départ et toujours accroc aux séries modernes, ce site est un rêve devenu réalité pour partager ma passion avec les autres. Je travaille sur ce site pour en faire la meilleure ressource de séries télévisées sur le web. Si vous souhaitez contribuer, veuillez me contacter et nous pourrons discuter de la manière dont vous pouvez aider.