Impeachment : American Crime Story : notez la première du docudrame de FX

Impeachment : American Crime Story : notez la première du docudrame de FX

FX nous donne une autre leçon d’histoire avec un nouveau Histoire du crime américain saison, apportant un éclairage nouveau sur le scandale Bill Clinton/Monica Lewinsky avec Mise en accusation.

La première de mardi commence en janvier 1998, avec Monica (jouée par Beanie Feldstein) se préparant à déménager de DC à New York lorsqu’elle reçoit une page de sa copine Linda Tripp. (Hé, tu te souviens des téléavertisseurs?) Linda l’invite à déjeuner dans une aire de restauration du centre commercial, laissant entendre qu’elle pourrait avoir «une solution à notre problème». Lorsque Monica arrive, elle ne remarque pas qu’elle est suivie par des hommes en costume. Linda (interprétée par Sarah Paulson) se présente, également flanquée d’hommes en costume – et quand Monica lui fait signe, elle ne lui rend pas la main. Les hommes informent Monica qu’ils sont du FBI, et ils veulent parler : “Vous avez de sérieux ennuis.” Ils l’emmènent dans une suite d’hôtel remplie de fédéraux, qui commencent à enfermer Linda dans une autre pièce, mais Monica leur dit de laisser la porte ouverte : “Je veux que cette garce perfide voie ce qu’elle m’a fait.”

Nous revenons à juillet 1993, où Linda avale un shake SlimFast avant de se rendre au bureau de l’avocat de la Maison Blanche. Son patron Vince Foster est stressé – “Arrêtez de vous inquiéter pour Whitewater!” un collègue lui aboie – et Linda se moque quand la Première Dame Hillary Clinton (Edie Falco) daigne utiliser la « salle des femmes commune » à ses côtés. (Elle ne peut pas non plus croire qu’Hillary a son propre bureau dans l’aile ouest.) Linda apporte son déjeuner à Vince, mais il est clairement distrait – et il quitte le travail, partant seul dans les bois et sortant une arme de poing lorsque nous entendons un coup unique. Cette nuit-là, Linda voit aux informations que Vince est mort, et le lendemain au travail, son bureau paisible est devenu une scène de crime chaotique.

Un autre bond en avant, et nous sommes en 1994, où Paula Jones (Annaleigh Ashford) vit à LA avec son mari acteur en difficulté (Taran Killam). Il est contrarié qu’un article de magazine prétende que Paula est entrée seule dans une chambre d’hôtel avec le président Bill Clinton, et elle raconte toute l’histoire à un avocat : de retour en Arkansas, un soldat de l’État l’a invitée à rencontrer le gouverneur Clinton, et quand elle l’a fait , elle a découvert qu’ils étaient seuls et Bill “essayait de m’embrasser”. Elle s’est éloignée… puis il s’est exposé et lui a demandé de, euh, “l’embrasser”. Elle a dit non et est sortie — c’est la fille d’un prédicateur ! – et elle veut des excuses du président. Oh, et un rôle sur Concevoir des femmes pour son mari, puisque les Clinton sont amis avec les créateurs de la série. L’avocat pense qu’il peut négocier un règlement… mais d’abord, il veut s’assurer que Paula va « bien avec un peu d’attention ».

Linda envisage d’écrire un livre révélateur, et elle rencontre l’agent littéraire Lucianne Goldberg (Margo Martindale), qui hausse les épaules aux allusions de Linda sur les affaires de Bill Clinton. Tout le monde a ces histoires, dit-elle, et Linda aurait besoin de mettre son nom sur le livre pour le faire vendre. Pendant ce temps, Paula tient une conférence de presse, avec son avocat affirmant que Bill Clinton lui a fait des « avances sexuelles non désirées », mais insistant sur le fait qu’elle ne peut donner aucun détail. Ça ne se passe pas bien : les journalistes font des trous dans l’histoire de Paula et rient de sa naïveté. (Elle doit demander à son avocat ce qu’est la « fellation ».) Mais la commentatrice conservatrice Ann Coulter (Cobie Smulders) voit dans Paula une opportunité de convaincre Clinton de mentir sous serment et de mettre en danger sa présidence. Elle et ses copains ont mis Paula en contact avec de puissants avocats de DC, qui l’avertissent qu’elle devra peut-être poursuivre Clinton pour obtenir les excuses qu’elle souhaite. Ils auront besoin de preuves, alors elle dessine une image de la, euh, “zone” du président et ils déposent une plainte pour harcèlement sexuel devant la cour fédérale.

Impeachment American Crime Story Première FX Linda TrippAvec un nouveau conseil de la Maison Blanche prenant le relais, Linda envisage d’obtenir des emplois pour elle-même et son amie Kathleen Willey (Elizabeth Reaser) – qui a également reçu des avances de Bill Clinton – mais elle se fraie un chemin tout au long de l’entretien, laissant tomber le nom les loyalistes de Bush et faire couler ses chances. Bientôt, elle découvre qu’elle est transférée au ministère de la Défense… tandis que Kathleen reste à la Maison Blanche. (« Personne ne veut de toi ici », lui dit catégoriquement un administrateur.) Une Linda furieuse est exilée dans une cabine grise au Pentagone, et cela semble sombre jusqu’à ce que nous avancions rapidement de deux ans jusqu’en 1996, quand une Monica au visage frais arrive. travailler dans son département. Linda est très mécontente et contacte Lucianne à propos de son révélateur, mais elle aura besoin de nouveaux potins à la Maison Blanche. Alors, quand Monica lui dit qu’elle vient de travailler dans l’aile ouest, les oreilles de Linda se redressent.

Elle invite Monica à déjeuner et lui demande des informations, Monica lui proposant qu’elle est “en quelque sorte dans quelque chose” de manière romantique, mais il est “indisponible”. Linda devine qu’il est « quelqu’un d’important », et elle remarque également que Monica compte les jours jusqu’au jour des élections dans son calendrier, espérant qu’elle retournera alors travailler à la Maison Blanche. Elle rappelle Lucianne en lui promettant un nouveau scoop « inside », alors que Monica reçoit un coup de fil à la maison… et c’est Bill Clinton. “Salut, beau”, ronronne-t-elle, alors qu’il lui demande chaleureusement: “Comment s’est passé ton premier jour?”

Votez-vous pour plus Mise en accusation? Donnez une note à la première dans notre sondage et partagez vos réflexions dans les commentaires.

Source : https://tvline.com/2021/09/07/impeachment-american-crime-story-fx-recap-premiere-episode-1-monica-lewinsky/