Jude Law présente le thriller «  intense  » et atmosphérique «  Le troisième jour  »

Jude Law présente le thriller «  intense  » et atmosphérique «  Le troisième jour  »

Une île britannique au passé violent est le cadre mystérieux de ce thriller psychologique de six épisodes raconté en trois parties: été, automne et hiver. Le premier commence lorsque l’acte de gentillesse aléatoire du père en deuil Sam (Jude Law) l’emmène à Osea, où il est coincé pendant trois nuits avec les habitants effrayants.

Il se lie bientôt avec son compatriote Jess (Katherine Waterston), qui est venu pour un ancien festival ouvert au public pour la première fois. Law donne un aperçu du drame atmosphérique.

(Crédit: HBO)

Dans l’histoire, Osea n’a pas de service cellulaire, la chaussée qui le relie au continent est souvent inaccessible et les indigènes sont tout simplement étranges. Pourquoi Sam ne court-il pas?

Jude Law: L’attraction est l’offre d’une sorte de compréhension de la douleur qu’il porte et d’un répit. Mais il est également conscient que c’est peut-être une fausse promesse. Parfois, il est tout à fait; la minute suivante, il dit: « Sortez-moi d’ici. » Nous ressentons tous parfois cette contradiction. Cela ne fait que devenir plus intense. En son cœur, [the island] lui offre peut-être un soulagement, mais à un prix.

Sam souffre de la perte de son fils. Cela a-t-il été difficile pour vous émotionnellement?

Après un certain temps, jouer à quelqu’un qui était brisé et portait une telle douleur était un endroit difficile où aller chaque jour. C’était une responsabilité d’essayer de rester là-bas, d’être vrai pour ceux qui ont eux-mêmes vécu ce genre de perte.

Vous étiez « piégé » sur Osea pendant le tournage. Comment était-ce?

J’adore filmer à l’extérieur. Avoir les éléments, c’est comme avoir Dieu à vos côtés. Le travail était à cinq minutes à vélo de mon chalet.

Le troisième jour, Première série, lundi 14 septembre, 9 / 8c, HBO

Source