La star de « Game Of Thrones » Aidan Gillen incarnera le maréchal de l’armée dans l’épopée gaélique irlandaise « The O’Neill »

La star de « Game Of Thrones » Aidan Gillen incarnera le maréchal de l’armée dans l’épopée gaélique irlandaise « The O’Neill »

Game of Thrones alun Aidan Gillen a été choisi pour jouer l’un des rôles principaux dans Le O’Neill, une épopée gaélique irlandaise basée sur le légendaire Hugh O’Neill, l’ancien comte le plus connu pour avoir dirigé la résistance pendant la guerre de neuf ans.

Vikings le réalisateur Stephen Saint Leger devrait diriger le pilote et plusieurs futurs épisodes si la série devait être reprise. Le concept original de l’émission a été imaginé par Jack Armstrong de Revolution Media, qui présentera la série mardi lors de la Pitch Copro Series de Conecta Fiction, une session internationale de pitching. Tim Loane (Versailles) servira de showrunner.

Conçu comme quatre saisons de huit heures, Le O’Neill tourne autour de la puissante dynastie O’Neill d’Irlande, en se concentrant sur l’histoire de Hugh O’Neill, qui, en 1560, est emmené comme un enfant de 9 ans de son Irlande natale et soigné comme un seigneur anglais à la cour anglaise. C’est là qu’il développe un lien étroit avec la future reine Elizabeth I.

Après son retour en Irlande une fois devenu majeur pour gouverner pour la couronne, O’Neill doit prendre la plus grande décision de sa vie : devenir un propriétaire anglais ou un chef de guerre gaélique. Sa décision entraînerait la plus grande menace pour la souveraineté de l’Angleterre jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

Gillen, qui est surtout connu pour ses rôles de Tommy Carcetti dans Le fil et Petyr « Littlefinger » Baelish dans Game of Thrones, jouera Sir Henry Bagnal, le maréchal de l’armée royale irlandaise d’Elizabeth I et l’ennemi juré d’O’Neill.

« C’est une grande épopée ambitieuse, mais aussi basée sur des personnages et des événements réels, et aussi contemporain, en résonance avec de nombreuses valeurs émergentes en Europe aujourd’hui », a déclaré Armstrong. Variété. « Hugh O’Neill a réussi à unir les clans, ce qui n’était jamais arrivé auparavant, et s’est engagé dans ce qu’on a appelé la guerre de neuf ans, mais était en réalité le point culminant d’une guerre de 400 ans avec l’Angleterre, le dernier souffle de la grande Irlande gaélique. »

Loane, qui a qualifié la série de «Un cœur brave pour la télévision », a déclaré, « Presque toujours le récit est la gloire de l’Empire du point de vue des colons ; nous allons faire un 180 sur la période et voir les événements à travers les yeux des vaincus, des colonisés, de l’Irlande gaélique.

Selon Armstrong, le pilote a déjà été écrit avec une bible pour la première saison et un scénario pour les trois saisons suivantes.

Le O’Neill, à déterminer

Source