Site icon Series 80

Leonard Roberts rompt le silence d’une décennie et plus sur le licenciement des héros, dit «  tension  » avec l’intérêt amoureux à l’écran Ali Larter a conduit à son licenciement en 2007

Ancien Héros La star Leonard Roberts dit que les frictions avec l’intérêt amoureux à l’écran Ali Larter, associées à un manque de diversité dans les coulisses du fracas des super-héros de NBC, l’ont conduit à être licencié après une seule saison.

Dans un long essai publié par notre pub sœur Variété, l’acteur raconte la friction instantanée qu’il a vécue dans la saison 1 avec Larter, qui jouait Niki Sanders, l’épouse de son personnage de DL Hawkins. «Le script suggérait que DL et Niki avaient une relation instable – et il ne fallut pas longtemps avant que l’art imite la vie», écrit Roberts, avant de décrire deux cas où les deux se sont affrontés. Après l’un des dépoussiérages, «plus tard, je lui ai donné une bouteille de vin avec une note affirmant ce que je croyais être un respect mutuel et un engagement partagé à faire un travail exceptionnel», explique-t-il. «Ni le cadeau ni la note n’ont jamais été reconnus.»

Le deuxième incident impliquait Larter aurait refusé de dévoiler ses épaules lors d’une scène de chambre entre leurs alter ego mariés. Elle «a dit qu’elle n’avait jamais été aussi irrespectueuse – en tant qu’actrice, femme ou être humain», écrit Roberts. Cependant, juste avant cela, Larter n’avait apparemment aucun problème à tourner une scène qui appelait Niki à séduire le personnage d’Adrian Pasdar, Nathan Petrelli. Roberts dit qu’il «s’est demandé pourquoi ma co-star avait joué de manière exubérante une scène différente avec le personnage de Petrelli impliquant une sexualité manifeste tout en portant de la lingerie, mais a trouvé des aspects d’une scène impliquant l’amour et l’intimité exprimés par le dialogue avec mon personnage, son mari, irrespectueux envers son cœur. . Je n’ai pas pu m’empêcher de me demander si la race était un facteur.

Roberts dit qu’un article aveugle ultérieur de TVGuide.com (écrit par le vôtre vraiment) sur les co-stars en conflit dans une série à succès sans nom l’a conduit à être convoqué au bureau du producteur exécutif Dennis Hammer. «Hammer m’a dit de ne pas m’inquiéter, car la question était ‘traitée en interne’ et de continuer à être le professionnel que j’avais prouvé être», écrit Roberts. «J’ai vite appris, cependant, que même si le jeu d’acteur était les vacances, la vocation était d’être un joueur d’équipe et de tirer la ligne positive du parti dans les interviews de presse et les événements médiatiques. Je n’étais intéressé que par le drame qui était sur la page, mais cet objectif s’avérerait insaisissable. « 

Après la conclusion de la saison 1 au printemps 2007, Roberts a déclaré que le créateur de la série Tim Kring l’avait informé que, «en raison de la situation d’Ali Larter», il était en train d’être tué au début de la saison 2. Lors d’une réunion de suivi avec Kring et Hammer, « Kring a dit qu’il avait l’impression que mon personnage avait été peint dans un coin, en raison du fait que » nous « n’avions pas de » chimie « , et que toute tentative de créer un nouveau scénario pour DL ressemblait à » le  » la queue remue le chien. J’ai répondu que je trouvais intéressant qu’il ait créé un monde où les gens volaient, peignaient le futur, pliaient le temps et l’espace, lisaient dans les pensées, effaçaient les esprits et étaient indestructibles, mais d’une manière ou d’une autre, la solution de l’histoire potentielle de mon personnage en train de divorcer l’a laissé complètement confus. Je me suis également demandé comment une question de «nous» pouvait être invoquée pour justifier le renvoi de «moi». »

Roberts dit que Hammer l’a ensuite exhorté, « Ne pensez pas à cela comme une situation où l’homme noir perd et la femme blanche gagne. » Et cela, note l’acteur, «c’était la première fois que ma race était reconnue alors que je faisais partie de la série: pas pour une contribution créative que je pourrais apporter, mais pour ce que je croyais être la peur de devenir litigieux.

Malgré le fait d’avoir trois habitués de la série Black, «Il n’y avait pas d’écrivains noirs dans l’équipe», souligne Roberts. Il se souvient également d’une «séance photo promotionnelle particulièrement étrange» dans laquelle «tous les habitués de la série Black Adult ont été relégués au dos et sur les côtés de photo après photo parce que, nous a-t-on dit, nous étions ‘grands’.»

Dans une déclaration à Variété, Kring a déclaré: «En regardant en arrière maintenant, 14 ans plus tard, étant donné la lentille très différente que je vois le monde à travers aujourd’hui, je reconnais qu’un manque de diversité aux niveaux supérieurs du personnel a peut-être contribué à ce que Leonard éprouve le manque de sensibilité. qu’il décrit. Je me suis engagé à améliorer ce problème avec chaque projet que je poursuis. Je me souviens affectueusement de Leonard et je lui souhaite bonne chance.

Hammer, quant à lui, a déclaré dans sa propre déclaration: «Quatorze ans, c’est il y a longtemps, mais je me souviens clairement que Leonard était un gars formidable et un pro absolu.

Larter a refusé Variétéla demande de commentaire de. TVLine a également contacté le représentant de l’actrice pour obtenir ses commentaires.

Source

Quitter la version mobile