‘Loki’ Épisode 3 : Qu’est-ce que l’amour ? (RÉSUMER)

‘Loki’ Épisode 3 : Qu’est-ce que l’amour ?  (RÉSUMER)

[WARNING: The following contains MAJOR spoilers for Loki Season 1 episode 3, “Lamentis.”]

Bébé ne me blesse pas, ne me blesse pas, non plus… D’accord, bien que le troisième épisode de Loki ne présente pas cette goutte d’aiguille particulière (il inclut cependant une partie des “Démons” de Hayley Kiyoko dans ses premières minutes), il pourrait aussi bien l’avoir. Alors que le conflit TVA contre Loki (Tom Hiddleston) et Lady Loki (Sophia Di Martino) existe toujours, “Lamentus” le met de côté, laissant tout ce qui se passe avec Mobius M. Mobius d’Owen Wilson pour la semaine prochaine. Le résultat est un épisode qui donne l’impression de tourner ses roues là où les deux premiers ont accéléré – il se termine avec ses personnages dans la même position où ils ont commencé. Mais il y a plusieurs révélations notables (les gens qui travaillaient pour TVA avaient de vraies vies dont ils ne se souviennent pas ! Sylvie est le vrai nom de Lady Loki, et elle a toujours su qu’elle était adoptée !), et comme les deux autres épisodes, c’est visuellement époustouflant.

Après une brève bataille avec Ravonna (Gugu Mbatha-Raw), “Lamentis” bloque les Lokis sur une planète en ruine appelée Lamentus-1. Cette pause dans l’action donne aux variantes le temps d’examiner leurs philosophies sur l’amour – et, ce faisant, confirme Loki comme le premier personnage principal canoniquement bisexuel du MCU.

L’amour est un poignard

Sur Lamentus, Loki et Sylvie n’ont d’autre choix que de travailler ensemble : Loki a glissé un TemPad de la TVA, mais il manque de puissance. Dans l’espoir de le charger, ils se retrouvent chez un survivant qui leur dit que tout le monde est sur l’Arche, une gare/station spatiale destinée à transporter les citoyens en lieu sûr. Naturellement, c’est là que le duo se dirige dans l’espoir d’utiliser la puissance du train pour quitter la planète. Grâce à l’utilisation de leurs deux pouvoirs – Loki utilise sa magie pour se conjurer un uniforme de garde, Sylvie enchante un autre garde en lui faisant croire qu’ils n’ont pas besoin de billets pour embarquer – ils entrent à l’intérieur.

Disney+/Marvel Studios

Là, ils se dirigent vers le chariot du bar et discutent de leur vie respective en tant que Lokis. Sylvie révèle qu’elle a toujours su qu’elle avait été adoptée (ce qui choque Loki, car découvrir qu’il avait été adopté était une sorte d’incident incitatif pour tout son arc de personnage), mais elle n’a jamais connu sa mère; Loki lui parle de Frigga (Renee Russo). Le plan de Sylvie est de détruire la TVA, parce qu’elle « les a fuis [her] toute la vie », tandis que Loki, vraisemblablement, aspire toujours à son pouvoir. Leur conversation tourne à l’amour, alors que Loki lui demande si elle voit quelqu’un ; elle lui demande la même chose, supposant qu’il “devait y avoir eu des princesses potentielles, ou peut-être un autre prince”.

“Un peu des deux, je soupçonne la même chose que vous”, répond Loki – ce qui fait de lui le premier personnage canoniquement bisexuel du MCU. Dans l’ensemble, leurs philosophies concernant l’amour sont très différentes. Sylvie croit que “l’amour est la haine”, tandis que Loki dit que l’amour est un poignard, une belle arme à manier… mais quand vous l’atteignez, ce n’est pas réel.

La mécanique de l’enchantement

Finalement, les deux choisissent de se détendre avant de mettre en place leur plan pour charger le TemPad en mouvement. Sylvie fait une sieste et Loki, fidèle à son moi «hédoniste», se saoule et commence à chanter en asgardien. Sylvie se réveille et le réprimande pour avoir attiré l’attention sur lui, ce qu’elle a eu raison de faire; les gardes arrivent et le jettent hors du train, et Sylvie, qui a toujours besoin du TemPad, plonge par la fenêtre après lui. En fin de compte, tous leurs efforts sont vains. Le TemPad a été détruit à l’impact, ne leur laissant aucun moyen de quitter la planète condamnée.

Sauf que… ils ont encore une option. Au cours de la Chronologie Sacrée, l’Arche ne décolle jamais de Lamentus-1, mais avec Loki et Sylvie là-bas, il est peut-être possible de changer le cours de l’histoire. C’est ce qu’ils décident de faire, et alors qu’ils suivent la voie ferrée, Loki interroge Sylvie sur ses pouvoirs d’enchantement (il semble toujours probable qu’elle ne soit pas du tout une variante de Loki, car tant de temps lui est consacré en tant qu’enchanteresse). Alors qu’elle décrit ce qu’il faut – une connexion physique, « atteindre et saisir » l’esprit de quelqu’un et entrer dans l’un de ses souvenirs – Loki fait une réalisation surprenante : les gens à TVA, Mobius inclus, étaient de vraies personnes qui avaient de vraies vies qu’ils pouvaient ne me souviens plus, d’avant qu’ils ne soient mis au service de la Time Variance Authority.

Disney+/Marvel Studios

Piégé à nouveau

Loki et Sylvie se retrouvent dans une ville en ruine, se frayant un chemin devant les gardes et contournant des morceaux d’une planète en chute libre jusqu’au vaisseau… seulement pour le voir exploser devant eux. Maintenant, il semble qu’ils soient vraiment, vraiment coincés sur Lamentus. Dommage!

Loki, les mercredis, Disney+

Source : https://www.tvinsider.com/1003318/loki-season-1-episode-3-lamentis-recap/

Sylvain Métral

Sylvain Métral

J'adore les séries télévisées et les films. Fan de séries des années 80 au départ et toujours accroc aux séries modernes, ce site est un rêve devenu réalité pour partager ma passion avec les autres. Je travaille sur ce site pour en faire la meilleure ressource de séries télévisées sur le web. Si vous souhaitez contribuer, veuillez me contacter et nous pourrons discuter de la manière dont vous pouvez aider.