Mark Feuerstein du Baby-Sitters Club à propos de la finale réconfortante… dans un grand bonnet de bébé comique

Mark Feuerstein du Baby-Sitters Club à propos de la finale réconfortante… dans un grand bonnet de bébé comique

La finale de la saison 2 de Le club des baby-sitters commence comme une demi-heure ensoleillée sur une tradition relancée de Stoneybrook – la parade des bébés ! – et se termine par une tendre déchirure décision pour l’une des filles et sa famille.

Le succès de ce pivot de l’intrigue est dû à l’admirable mélange de cœur et d’humour de la série. Et la majeure partie du gros du travail dans l’épisode 8 est laissée à Mark Feuerstein, qui, en tant que beau-père aisé de Kristy, Watson, prononce un discours touchant sur combien il aimerait adopter Kristy et ses frères officiellement après que leur père biologique les ait laissé tomber. encore. (Lisez un récapitulatif final et post-mortem avec la créatrice de la série Rachel Shukert.)

Avons-nous mentionné que Feuerstein fait le tout en portant un gigantesque bonnet de bébé ? Parce qu’il fait tout en portant un gigantesque bonnet de bébé. Nous avons donc sauté au téléphone pour choisir le douleurs royales le cerveau du vétérinaire à propos de l’ensemble et de l’effort réconfortant.

LIGNE TV | La finale ressemble à un tournant pour Kristy et Watson. Racontez-moi comment vous et Sophie Grace vous êtes préparés pour ce moment à la fin.
Alors, les choses sur Le club des baby-sitters ça peut parfois être un peu run-and-gun… Ce jour-là, il y avait de la pluie, donc nous avons été retardés un petit moment à cause de la pluie. Cela dit, Kimmy Gatewood est un réalisateur tellement fabuleux. Elle a un excellent moyen de nous mettre tous dans le mix, de nous mettre tous sur le plateau et de ne jouer que pour quelques répétitions. Elle aime le garder naturel, alors elle se met assez rapidement au tournage. Et ce jour-là, il y avait un problème amusant qui avait à voir avec le bonnet que je porte. Je ne sais pas si c’était inconscient ou inconscient, mais j’ai oublié de le mettre, et [the wardrobe [department] oublié de me le rappeler.

Alors, je suis sorti et j’ai commencé à faire la scène sans ça, et je pense qu’à mi-chemin, je me dis : « Euh oh, je pense qu’il y avait quelque chose que j’étais censé avoir sur la tête. » La garde-robe appelle Netflix, et [series creator] Rachel Shukert est au téléphone avec [executive producer] Sascha Rothchild qui est sur le plateau, et ils disent : « Bonnet ! Il nous faut le capot ! [Laughs] Donc, vous savez, je n’ai peut-être pas été ravi de mes photos publicitaires et de mes images fixes qui sont venues de ce moment. C’était important pour Rachel et Netflix que je l’aie, et c’était très mignon, et j’espère que cela ne sape pas la gravité de la situation avec leur père qui ne se présente pas au défilé des bébés.

LIGNE TV | En fait, cela m’a semblé être l’un de ces cas où vous ne vous souciez pas de savoir à quel point vous avez l’air stupide en tant que parent tant que votre enfant comprend à quel point vous l’aimez.
Eh bien, je suis si heureux ! Et la vérité, c’est qu’en tant que père d’un jeune de 15 ans, de 14 ans et d’un jeune de 12 ans maintenant, j’ai juré de ne pas les embarrasser de tant de manières : tenu à l’écart du terrain lors d’événements sportifs, et maintenu loin de la porte lors des déposes et des ramassages. De telle sorte que je suis dans ma propre quarantaine sociale en tant que père embarrassant, que je porte avec un badge de fierté. [Laughs] Donc, ce spectacle est comme mon fantasme d’évasion. Je dois embarrasser chaque enfant, ce ne sont pas mes enfants, ils ne le sont même pas réel enfants! Ils sont fictifs, et je peux juste devenir fou en embarrassant tout le monde.

the-baby-sitters-club-saison-2-finale-mark-feuerstein-watson-adopts-kristyLIGNE TV | Watson n’a pas beaucoup de temps à l’écran, mais il se sent toujours comme un personnage assez bien développé.
C’est si gentil de ta part de le dire, Kim, et c’est vraiment ce que je ressens, car il n’y a pas assez d’espace dans les scripts pour le traiter à la légère ou le prendre pour acquis. Rachel Shukert a fait un excellent travail en utilisant les moments où je me présente et en le faisant compter… J’aime ce que j’ai à faire à la fin de la saison parce que je suis un vrai gars de la famille, et je peux voir à quel point il est difficile c’est pour gérer ça brady tas-comme une famille, où il y a des enfants des deux anciens mariages, et nous devons mélanger cette famille. La question du père errant qui ne se présente pas à la parade des bébés est délicate, car je ne pense pas qu’un psychologue pour enfants vous dirait d’exprimer vos doléances aussi fort que je l’ai fait devant les enfants, dont je suis insultant dans leurs visages. [Laughs] Mais il y a quelque chose à dire pour l’honnêteté et ne rien garder secret, car les secrets sont une chose qui détruira une famille.

Donc, ce que j’aime dans mon personnage, c’est que c’est un gars qui dit juste ce qu’il pense, le diffuse, et puis vous savez, au lieu d’être quelqu’un qui se plaint et ne trouve pas de solution, trouve une solution très réconfortante qui enveloppe toute la saison.

LIGNE TV | C’est aussi adorable que Watson joue contre ce type télévisé de « gars riche qui est émotionnellement fermé à sa famille ».
Eh bien, c’est drôle que vous disiez cela, parce que je ne sais pas que lorsqu’ils ont imaginé Watson Brewer, Mark Feuerstein était exactement ce qu’ils imaginaient. Parce que littéralement, il y a une réplique dans le pilote de la série, l’épisode 1 de la saison 1, où je les promène dans le salon et je dis : « Oui, ma famille a hérité de ce faisceau du Mayflower, qui bien sûr, mon les descendants sont sortis. Pour une raison quelconque, Kim, ils ont coupé cette ligne. Je ne sais pas pourquoi. [Laughs] Je ne peux pas, à ce jour, le comprendre. Mais je dirai que j’imagine que Watson Brewer est un peu plus sensible entre mes mains qu’il aurait pu l’être entre les mains d’une autre personne. [Laughs]

Source : https://tvline.com/2021/10/14/the-baby-sitters-club-season-2-finale-watson-kristy-mark-feuerstein-interview/

Sylvain Métral

Sylvain Métral

J'adore les séries télévisées et les films. Fan de séries des années 80 au départ et toujours accroc aux séries modernes, ce site est un rêve devenu réalité pour partager ma passion avec les autres. Je travaille sur ce site pour en faire la meilleure ressource de séries télévisées sur le web. Si vous souhaitez contribuer, veuillez me contacter et nous pourrons discuter de la manière dont vous pouvez aider.