Récapitulation finale de l’histoire de Lisey : notre héroïne a-t-elle survécu à son affrontement final avec Jim Dooley et le garçon long ?

Récapitulation finale de l’histoire de Lisey : notre héroïne a-t-elle survécu à son affrontement final avec Jim Dooley et le garçon long ?

Un monstre composé de corps et d’âmes. Un cinglé absolu acharné sur le meurtre. Une veuve en deuil. Zéro règles.

En route vers la finale de la série de L’histoire de Lisey, notre héroïne titulaire est dans le rumble royal le plus étrange de sa vie. Mais avec une forte volonté de vivre et l’amour de son défunt mari à ses côtés, Lisey a réussi à fuir Jim Dooley, le harceleur qui a menacé sa vie, partout dans le travail inédit de son mari. C’est alors qu’elle doit se battre pour mettre un terme à la folie une fois pour toutes… ou mourir en essayant.

Alors, comment s’est terminée cette dernière adaptation de Stephen King? Lisez la suite pour un récapitulatif complet.

Au sommet, Lisey est au plus profond de la lune Boo-ya, attirant le Long Boy alors qu’elle se dirige lentement vers la piscine. Dooley se cache également dans l’obscurité, et ce maniaque cherche à la faire saigner à nouveau.

Les ennemis se trouvent et tous deux regardent le monstre au-dessus de la limite des arbres. Avant qu’un mot ne puisse être prononcé, Lisey lui fracasse le visage avec sa pelle, et une violente bagarre s’ensuit. Il lui attrape la main, brisant un os métacarpien, puis (alerte grave !) Le mord violemment. Il va lui donner un coup de tête (qu’est-ce qui se passe avec ce mec et ce coup de chaleur ?), mais elle le bloque avec la fidèle pelle.

Alors que le Long Boy s’approche, Dooley lève les yeux et crie : « Je suis le fils de Scott Landon. Je suis un prophète. Je suis le phare. Téléporte-moi, Scott », dit-il, les bras levés au-dessus de sa tête. Le monstre ramasse le psychopathe et le laisse tomber par terre. Comme un chat avec une souris, il le reprend et l’écrase dans sa main. Dooley hurle de douleur alors qu’il est déchiré par le reste des corps qui composent le Long Boy. Et c’est le signal de Lisey pour rebondir, dès que possible.

Elle patauge dans la piscine, passant devant la série de spectateurs fantomatiques. Ensuite, elle est ramenée dans sa salle de bain. Les sœurs s’embrassent toutes. « Il est parti », leur dit-elle. « Scott était là pour vous, vous guidant tout le long, n’est-ce pas ? » demande Amanda. Il l’était, répond Lisey.

En dehors de chez elle, en elle réel piscine, les parties du corps mutilées et démembrées de Jim Dooley flottent dans l’eau. Elle emballe les morceaux et les conduit jusqu’à une rivière. Morceau par morceau, elle laisse tomber ce qui reste de Dooley dans l’eau tumultueuse ci-dessous. Ensuite, elle appelle la police pour signaler le meurtre de l’agent Beckman.

Le lendemain, l’agent Richards soupçonne Lisey de ne pas avoir posé de questions sur Dooley. Il dit que depuis que Dooley a abattu Beckman « comme un chien », il ne pleurerait pas pour s’endormir s’il arrivait quelque chose au meurtrier. Lisey dit qu’elle pense que personne ne trouverait le corps, si c’est le cas. « Y a-t-il quelque chose que vous ne me dites pas ? » demande le flic. « Ouais », dit-elle d’un ton neutre.

Plus tard, Lisey interroge Amanda sur les Shrouded Ones, alias les gens effrayants qui sont assis près de la piscine de Boo’ya. Amanda confirme qu’ils sont morts, mais ils vont bientôt continuer. Certains tiendront cependant. Au moins pour un petit moment.

Lisey visite la Boo’ya Moon une dernière fois et suit une ficelle au sol jusqu’à une boîte contenant un message. Il se lit comme suit : « Bool ! La fin! » A l’intérieur se trouve un dossier avec son nom dessus. Elle l’ouvre et écrit sur la première page « L’histoire de Lisey, par Scott Landon ».

L’histoire raconte Scott et son sac poubelle, désolé-excuse-pour-un-père après la mort de son frère, Paul. Après que papa l’a forcé à manger un sandwich moisi, il dit au jeune garçon d’être courageux. Il promet également de ne plus blesser le jeune Scottie. (Mais papa hallucine aussi en entendant son fils mort autour de la maison, tellement ouais.)

Papa envoie Scott dans une autre chasse au bool, et alors que le garçon court autour de la collecte d’indices, papa met son fusil de chasse dans sa bouche. Plutôt que de se faire exploser l’arrière du crâne, il attrape une bouteille de vodka, en boit la moitié et l’écrase au sol. Lorsque Scottie arrive au dernier indice, il se lit comme suit : « Tuez-moi. Mets-moi avec Paul. S’il te plaît Scott. Papa, quant à lui, s’est évanoui ivre sur le canapé. Le petit Scott prend une pioche et se met au travail. Il enfonce l’outil profondément dans le ventre de son père. À l’aide d’un tracteur et d’une corde, il tire le corps ensanglanté hors de la maison et le jette dans le puits. ET IL LE MÉRITE AUSSI. (J’ai dit ce que j’ai dit !) Le lendemain, le garçon dit aux habitants de la ville que son père s’est levé et est parti avec son frère, et c’est à ce moment-là qu’il est entré dans le système de protection de l’enfance.

Récapitulation finale de l'histoire de LiseyRaconter à Lisey la dernière partie de l’histoire libère enfin Scott. « Vous avez toujours été l’ancre qui m’a maintenu dans ce monde », écrit-il à Lisey. « Tu me sauvais toujours, Lisey, alors je t’ai laissé une chasse aux fous pour que tu puisses sauver Amanda… mais surtout je l’ai laissée pour que tu puisses t’en souvenir et continuer. C’est votre vrai prix. Et maintenant que tu as tout de moi, je sais que tu peux.

Toujours dans la Boo’ya Moon, Lisey attrape sa pelle et marche droit vers le Long Boy. « J’ai besoin de le voir une fois de plus », dit-elle au monstre. Elle donne la pelle à la créature et, étonnamment, elle ne la suit pas jusqu’à la piscine. Elle trouve l’afghan de Scott dans les escaliers, mais il est déjà dans l’eau, debout avec un linceul sur la tête. Il l’appelle « Babyluv » une dernière fois, alors que nous assistons à un montage de la vie ensemble de Lisey et Scott. Une vie de bonheur, d’espoir, d’amour, de jalons. Nous revenons à la version Shrouded de Scott alors qu’il s’immerge profondément dans l’eau de la piscine et disparaît. Lisey s’enveloppe dans l’afghan couleur moutarde et s’assoit, se souvenant d’une enfance de bonheur qu’elle a partagée avec Amanda et Darla.

Nous avons coupé à sa salle de bain, et elle éteint le lavabo une dernière fois. Ses sœurs sont là pour l’accueillir. « Il est parti maintenant, leur dit-elle. « Mais je ne suis pas. » Ils sortent tous de la tanière, et assez sûrement, le phare dans le coin s’allume étrangement. Il tourne plusieurs fois, perçant l’obscurité de sa lumière aveuglante avant de s’éteindre.

Qu’as-tu pensé de ça très finale chargée? Notez-le (et la série) ci-dessous, puis faites-nous part de vos réflexions dans un commentaire.

Source