Sophie Turner fête ses 25 ans: où d’autre pour regarder la star de Game of Thrones

Sophie Turner fête ses 25 ans: où d’autre pour regarder la star de Game of Thrones

Cela fait un quart de siècle pour Sophie Turner. L’actrice anglaise, surtout connue pour avoir joué Sansa Stark sur Jeu des trônes de 2011 à 2019, fête ses 25 ans le 21 février, et nous marquons l’occasion en la célébrant autre rôles sur petit et grand écran.

Les performances ci-dessous sont toutes des départs «brutaux» de son tour nominé aux Emmy Trônes«Reine du Nord aussi. comme sa prochaine comédie animée HBO Max, Le prince. (Elle exprimera le prince Charlotte dans la version irrévérencieuse du créateur Gary Janetti sur la vie du jeune prince George en Angleterre).

En attendant cette série, voici un voyage à travers la filmographie de Turner jusqu’à présent, y compris ses apparitions à l’écran avec son mari, Joe Jonas.

Un autre moi (2013)

Turner a fait double emploi pour ce long métrage effrayant, jouant à la fois un adolescent et le sosie qui la traque. « La peur de l’inconnu joue beaucoup dans ce film, et c’est ce qui le rend si effrayant », a expliqué l’actrice dans une featurette en coulisses.

Le treizième conte (2013)

Ce n’est pas le treizième titre sur la liste des crédits de Turner – ce n’est en fait que le troisième – mais Turner a joué avec Vanessa Redgrave et Olivia Colman dans ce film de BBC Two. Alors que le personnage du romancier de Redgrave raconte l’histoire, nous voyons Turner comme une jeune fille confrontée à des événements horribles dans un domaine maudit.

Time Freak (2013)

Dans cette adaptation de long métrage d’un court métrage nominé aux Oscars, Éducation sexuelle‘s Asa Butterfield joue un physicien prodige qui prend la décision discutable de construire une machine à remonter le temps pour redémarrer sa relation avec sa petite amie, joué par Turner. Pense Palm Springs mais avec moins d’alcool et plus d’angoisse chez les adolescents.

À peine mortel (2015)

Cette comédie d’action n’a pas reçu de critiques élogieuses, mais au moins Turner a pu partager l’écran avec Hailee Steinfeld, Jessica Alba et Samuel L. Jackson. Dans le film, Turner joue l’agent 84 alias «Heather», un jeune agent secret et un clinquant de l’agent 83 de Steinfeld.

Josie (2018)

Turner a de nouveau été mis en vedette dans ce thriller de long métrage, jouant un lycéen qui développe une relation troublante avec un reclus beaucoup plus âgé. Fait amusant: Une autre rousse célèbre de la télévision était autrefois attachée au rôle de Josie: Le gambit de la reine star Anya Taylor-Joy.

Apocalypse X-Men (2016) et Phénix sombre (2019)

Turner est passé de joueur de soutien dans apocalypse pour titre de caractère dans Phénix sombre – le dernier versement du X Men série de films – jouant le télépathique et télékinésique Jean Grey alors qu’elle lutte pour comprendre son passé, contrôler ses pouvoirs… et ne pas tuer ses copains de super-héros.

Survivre (2020)

L’une des entrées les plus ambitieuses du streamer de courte durée Quibi, Survivre a joué Turner et 24: héritageCorey Hawkins comme les deux seuls survivants d’un accident d’avion. (Entre ce spectacle et Perdu, on pourrait penser que les toilettes d’un avion sont l’un des endroits les plus sûrs lors d’une catastrophe aérienne!)

Film à la maison: La princesse mariée (2020)

Pour rester occupés pendant leurs mois de quarantaine, Turner et Jonas ont rejoint d’autres A-listers dans cette recréation du film de 1987 par les fans de Quibi. La princesse à marier. Le couple a changé de sexe les rôles initialement joués par Cary Elwes et Robin Wright: Turner a enfilé un masque et a laissé tomber sa voix pour jouer le fringant Westley, tandis que Jonas portait une robe et une perruque pour incarner Buttercup.

Vidéoclips de Jonas Brothers & Bastille (2014-2020)

Turner a joué avec les belles-soeurs Danielle Jonas et Priyanka Chopra Jonas dans deux des clips musicaux des Jonas Brothers – «Sucker» de 2019 et «What a Man Gotta Do» de 2020 – mais elle a joué un rôle plus important dans la vidéo de 2014 pour Bastille. Oblivion, synchronisation labiale de la chanson devant une foule lors d’un derby de démolition.

Source