Supergirl – Still I Rise – Critique: Acte d’équilibrage inégal

Supergirl – Still I Rise – Critique: Acte d’équilibrage inégal


Avec Je m’élève encore, Super Girl subit son premier trébuchement dans ce qui a jusqu’à présent été une solide dernière saison. Bien qu’ayant quelques points positifs, cet épisode était un faux pas inégal pour la série. D’autres épisodes de cette saison ont adroitement abordé des problèmes sociaux importants tout en faisant avancer leur propre histoire et en poursuivant la croissance du personnage, celui-ci ne le fait malheureusement pas.

La chose avec des épisodes très spéciaux abordant des problèmes sociaux tels que la récidive ou la gentrification est la simplification excessive de problèmes compliqués et ne pas les revisiter dans les épisodes ultérieurs. Certains problèmes sont beaucoup trop complexes pour être traités et résolus en un seul épisode. Le plus gros problème avec Je m’élève encore est l’écriture. Dans l’ensemble, cela a fini par être plus sévère que les précédentes histoires de problèmes sociaux. L’un des résultats positifs de l’histoire principale de l’épisode a été la performance de Jhaleil Swaby dans le rôle d’Orlando, l’ancien frère incarcéré du responsable de Kelly (Azie Tesfai), Joey (Aiden Stoxx). Le personnage d’Orlando a eu l’opportunité de forger une connexion avec Supergirl en lui donnant une nouvelle amie non-super-héros en quelque sorte. Si le spectacle garde Orlando et son frère dans les parages et intègre leur dilemme dans le cadre de l’histoire à long terme, plutôt que de les utiliser brièvement comme le visage humain d’un problème, alors le temps investi dans cet épisode est plus logique.

Un autre domaine où le spectacle était inégal était les retrouvailles attendues de longue date de Nia (Nicole Maine) avec sa mère, Isabel (Kate Burton). Mis à part les faiblesses, les scènes entre mère et fille ont souvent été bien exécutées par les actrices. La façon dont la réunion s’est déroulée, cependant, était plus qu’un peu conçue pour réinsérer Nyxly dans le spectacle par le chemin le plus court possible. Il y avait d’autres moyens pour Nia de renouer avec sa mère qu’en faisant confiance à Nyxly (Peta Sergeant) et essentiellement en concluant un accord avec le diable. Malgré toute cette accumulation, l’interaction de Dreamer avec sa mère s’est avérée anti-climatique. Il était évident que Nia avait besoin de renouer avec sa sœur, et c’est devenu un point de narration que la série a traîné un peu trop longtemps. La logique de la sœur de Nia, qui avait étudié l’interprétation des rêves la majeure partie de sa vie avec leur mère, étant la réponse pour résoudre ses problèmes avec ses interprétations de rêves, a toujours été devant elle. La seule chose ou personne que Nia fuyait était sa sœur. La plupart des scènes entre mère et fille n’étaient pas particulièrement émouvantes. Ce qui a porté le poids le plus dramatique lors de la réunion mère/fille, c’est Isabel qui a réprimandé Nia pour les ennuis qu’elle a déclenchés. Elle a rappelé à plusieurs reprises à Nia que ses actions ont des conséquences et qu’elle doit en subir les conséquences, plutôt que de les balayer sous le tapis avec un acte d’héroïsme. C’était un peu aléatoire, voire étrange, pour Nia d’être celle qui a reçu une leçon aussi lourde alors qu’il y a d’autres personnages dont les actions égocentriques sont plus dignes. Espérons que la série attirera plus d’attention et injectera plus de tension dans les inévitables retrouvailles entre Nia et sa sœur dont il est séparé.

Un autre léger problème avec cet épisode est l’échec du report de l’un des traumatismes de la zone fantôme de Kara (Melissa Benoist), bien qu’il soit probable que Nyxly le déclenchera. Il faut cependant se demander pourquoi Nia et J’onn (David Harewood) n’ont pas reconnu ou du moins remis en question la présence du diablotin. Kara n’a-t-elle pas assez parlé de son séjour dans la zone fantôme et de sa rencontre avec Nyxly? Jusqu’à ce grand face à face qu’ils ont eu à la fin de l’épisode, n’a-t-elle jamais parlé de Nyxly à personne ? Si oui, pourquoi pas ? Un point positif est que le sergent a fait un travail fantastique en transformant Nyxly en une formidable méchante charismatique, d’autant plus qu’elle est probablement ici pour le reste de la saison. Nyxly détruisant le bâtiment à la fin de l’épisode pourrait être un moment fort si la série explore comment ses actions affectent une communauté dont Supergirl n’a pas tout à fait obtenu la confiance.

Certaines des parties les plus fortes et les plus puissantes de l’épisode incluent la transition de Nyxly vers le méchant complet, avec elle trompant le gardien de zoo extraterrestre Mitch (Matt Baram) étant un bon retour aux précédents épisodes de Midvale de cette saison. Soirée de bal et Bal, encore une fois !; le développement continu de la relation de Kara et Kelly, les conseillant mutuellement dans une belle scène dans le gymnase de la tour alors que Kelly reprenait son entraînement de Guardian, mais doutait toujours de sa valeur pour l’équipe. Supergirl donnant à Kelly un discours d’espoir modifié et Kelly offrant à Supergirl des conseils subtils comportaient un très bon travail entre Benoist et Tesfai. Le fait d’avoir ce lien va aider à long terme car la formation de Kelly fait d’elle la plus qualifiée pour aider Supergirl avec son traumatisme de la zone fantôme qui sera probablement exaspéré par l’arrivée de Nyxly.

Parmi les autres faits saillants, citons l’utilisation du message d’intérêt public «légume vert» de Supergirl et Brainy (Jesse Rath) comme une touche d’amusement idiot, mais utilisée efficacement pour toucher à l’impact des médias sociaux et diffuser le message de Supergirl. Benoist et Rath formaient un super duo comique. Julie Gonzalo continue de sembler s’amuser à faire d’Andrea le patron de Catco, une décision qui a certainement bien fonctionné dans les épisodes récents.

Espérons que l’épisode de la semaine prochaine, mettant en vedette le retour de M. Mxyzptlk (Thomas Lennon) que Supergirl a intelligemment invoqué parce qu’elle aura besoin de magie pour combattre la magie de Nyxly, retrouvera l’équilibre de la série et ne sera pas aussi inégal. Le retour de Mxyz et la confrontation à venir avec Nyxly devraient certainement recentrer l’attention sur les super-héros et aider la série à se remettre du trébuchement de cette semaine.

A quoi avez-vous pensé Je m’élève encore et le retour de Nyxly en tant que méchant à part entière ? Partagez votre opinion dans les commentaires ci-dessous.

Source : https://www.spoilertv.com/2021/09/supergirl-still-i-rise-review-uneven.html

Sylvain Métral

Sylvain Métral

J'adore les séries télévisées et les films. Fan de séries des années 80 au départ et toujours accroc aux séries modernes, ce site est un rêve devenu réalité pour partager ma passion avec les autres. Je travaille sur ce site pour en faire la meilleure ressource de séries télévisées sur le web. Si vous souhaitez contribuer, veuillez me contacter et nous pourrons discuter de la manière dont vous pouvez aider.