« The Hot Zone : Anthrax » à NYCC : quand les personnages de Daniel Dae Kim et Tony Goldwyn se rencontreront-ils ?

« The Hot Zone : Anthrax » à NYCC : quand les personnages de Daniel Dae Kim et Tony Goldwyn se rencontreront-ils ?

La zone chaude revient sur National Geographic avec Anthrax, qui se déroule dans les jours qui ont suivi les attentats terroristes du 11 septembre, lorsque ces lettres ont fait cinq morts et provoqué la panique aux États-Unis.

La saison 2 est “beaucoup de panique” alors que le pays était saisi par ce qui pourrait se passer et l’enquête pour découvrir ce qui s’est passé et “à propos de la science étant militarisée”, a déclaré le showrunner Brian Peterson lors du panel New York Comic Con avec son collègue showrunner Kelly Souders et met en vedette Tony Goldwyn (Dr Bruce Ivins) et Daniel Dae Kim (agent spécial du FBI Matthew Ryker). Pendant ce temps, la saison 1 était «l’histoire insulaire et claustrophobe d’essayer d’empêcher la panique [and] une épidémie.”

“Toute la science est très, très réelle”, a ajouté Peterson, bien qu’ils n’aient pas pu tout inclure dans les six épisodes. “Les détails sont extraordinaires”, a déclaré Goldwyn. “C’est un peu hallucinant.”

Lisez la suite pour faire connaissance avec les personnages au centre de la saison et découvrir quand ils se croiseront à l’écran.

Rencontrez l’agent spécial du FBI Matthew Ryker

Bien que Kim ait participé à de nombreuses émissions de télévision, La zone chaude : l’anthrax est sa première piste. “Ce fut un voyage, et c’est formidable de culminer dans un rôle comme celui-ci parce que c’était une période si importante de notre histoire et surtout à une époque de notre société où nous examinons le rôle de la science et nous nous demandons qui nous sont comme un pays. Il y a 20 ans, c’était une période similaire », a-t-il déclaré. “Je suis reconnaissant.”

Son personnage, Matthew Ryker, créé pour la série, était un microbiologiste avant de devenir un agent du FBI. aux expériences des gens », a-t-il expliqué. “Je pense qu’il a le sentiment d’être un étranger à cause de son origine ethnique, surtout en 2001. La composition ethnique du bureau était très différente de ce qu’elle est aujourd’hui, et cela va influencer sa façon de fonctionner au quotidien au travail.”

National Geographic/Peter Stranks

Il a décrit Ryker comme « quelqu’un qui aime son pays et est extrêmement fier du travail que fait le FBI et du travail qu’il a fait en tant que scientifique. … Cela renforce sa détermination à trouver le coupable dans cette affaire parce qu’il en est ainsi dans sa timonerie.

Il a également un traumatisme dans son passé. “Il a un lien direct et très immédiat avec ce qui s’est passé à Washington DC et cela l’aide à le motiver et c’est aussi un obstacle pour lui car il souffre du SSPT”, a expliqué Kim. “Il y a des façons dont cela le pousse à faire son travail et puis d’autres façons où cela l’empêche.”

“Daniel a fait un excellent travail en montrant un gars qui est si professionnel, mais ces fissures émotionnelles continuent d’apparaître et au fur et à mesure que la série progresse, elles reviennent vraiment à la surface”, a ajouté Souders.

“Il y a une chose spécifique que Ryker et son équipe font dans cette série que je ne pouvais pas croire à cause de l’étendue à laquelle ils ont dû aller pour trouver un élément de cette affaire”, a taquiné Kim. “Cela témoigne d’une obsession et d’une passion implacable, mais sans cette passion, nous ne serions pas là où nous en sommes aujourd’hui.”

Tony Goldwyn dans le rôle de Bruce Ivins dans The Hot Zone Anthrax

National Geographic/Peter Stranks

Rencontrez le Dr Bruce Ivins

Le personnage de Goldwyn, le chercheur principal du gouvernement sur l’anthrax, était une vraie personne et travaillait sur un vaccin depuis 20 ans avant les attentats. Comme Ryker, il est très motivé, “un patriote assez obsessionnel”, a déclaré Goldwyn, et quelqu’un qui a pris les attentats du 11 septembre “intensément personnellement”. Il considérait les lettres à l’anthrax comme «un véritable appel aux armes».

Attendez-vous à voir “des choses très folles se produire dans sa vie”, a poursuivi l’acteur. “Sa vie commence à se dérouler dans son histoire en lien avec ces enquêtes et il devient obsédé et consumé par elles.”

Comme avec Ryker, il y a un traumatisme dans la vie d’Ivins. Non seulement la “pression de cette situation … bouleverse toute sa vie”, mais il y a aussi “un traumatisme dans la vie de Bruce remontant à son enfance, qui a vraiment une incidence très profonde sur l’histoire”, a prévisualisé Goldwyn. Parce que c’était tellement essentiel pour le comportement du personnage dans la série, il s’est concentré sur cela dans ses recherches.

Quand les histoires de Ryker et Ivins se heurteront-elles?

Ryker et Ivins ne partagent pas de scènes avant les deux derniers épisodes, auquel cas nous pouvons nous attendre à voir des scènes fantastiques avec les deux. « Cette première scène [where they meet] est comme une pièce en un acte », a taquiné Goldwyn. « C’était vraiment excitant à faire. Kelly et Bryan ont eu le courage et la patience de laisser cela prendre vie dans la série.

“Cette scène avec Tony, je l’aurais fait gratuitement parce qu’il est tellement dynamique dans cette scène”, a ajouté Kim.

La zone chaude : l’anthrax, Première, dimanche 28 novembre, 9/8c, National Geographic

Source : https://www.tvinsider.com/1017645/the-hot-zone-anthrax-meet-characters-new-york-comic-con-panel/