The L Word – Les homards aussi – Critique

The L Word – Les homards aussi – Critique

L’épisode de cette semaine de The L Word s’ouvre avec Finley (Jacqueline Toboni) vomissant la bière d’hier pour libérer de l’espace pour la bière d’aujourd’hui. De toute évidence, les choses vont bien ici et tout le monde s’épanouit. Elle réorganise le bac de recyclage pour que ses canettes de bière ne soient pas visibles pour les autres personnes vivant dans la maison. Sophie (Rosanny Zayas) entre et admet que son voyage à Ojai était en fait pour rendre visite à Dani (Arienne Mandi), qui avait une crise avec son père et tout, et avait besoin de quelqu’un. Cependant, Finley est déjà au courant de la malhonnêteté de Sophie, puis évite le contact visuel pendant qu’elle divague sur le fait qu’elle et Dani ne sont que des amis. Sophie manque également en quelque sorte chaque émotion subtile rayonnant du corps enroulé de Finley.

Les relations amoureuses et sexuelles font partie intégrante de la narration de la génération Q, et elles créent des conflits et des arcs de caractère convaincants. Mais queerness, c’est bien plus que le sexe et les rencontres, et la génération Q fait de la place pour cela. À savoir, l’un des scénarios centraux concernant Bette (Jennifer Beals), Tina (Laurel Holloman), Carrie (Rosie O’Donnell) et Angie (Jordan Hull) présente une richesse de dynamique et d’émotions, ce qui en fait un récit en couches très divertissant. . J’aimerais qu’ils se penchent davantage là-dessus. La leçon ici est que toutes les familles sont le chaos. Nous obtenons une relation fiancé-fiancé (Tina/Carrie), une relation entre ex-femmes et coparents (Bette/Tina), une relation entre les mères et leur fille (Bette/Tina/Angie), et une relation entre quelqu’un et l’ex-femme de leur fiancé (Bette/Carrie). Ce sont toutes des dynamiques intéressantes et distinctes, et nous devons toujours respecter les sentiments de toutes les personnes impliquées.

Les familles sont compliquées, c’est le moins qu’on puisse dire. Et Generation Q explore cela dans ce scénario. En plus de cela, Angie se sent également liée à Kayla et à son donneur à cause de sa noirceur. Elle parle ouvertement au cours de la session de la façon dont ses expériences sont différentes de celles de Bette, car Bette peut parfois être blanche. Le souhait d’Angie de connaître son donneur et de l’aider est enraciné dans bien plus qu’une simple curiosité. Elle a noué des liens profonds avec Kayla en raison de leurs expériences en tant que filles noires. Bette et Tina conviennent à la fin de l’épisode qu’elle peut rencontrer son donneur si elle le souhaite, mais bien sûr, ils n’y arrivent pas sans drame.

Nous allons ensuite à l’appartement de Gigi (Sepideh Moafi), Bette est déjà réveillée et tape fort dans son ordinateur portable, Gigi propose de parler de leur discussion passée, nous pouvons dire par tout cet échange que leur relation est à peu près terminée maintenant. Pourtant, Gigi tente d’initier une certaine affection physique, insistant sur le fait que Bette peut lui dire ce qu’elle ressent vraiment à l’idée de voir Dani. Mais elle n’a qu’un sujet en tête : Pippa Pascal.

Un autre après-midi chez Dana, Finley déballe des boîtes d’alcool pendant que Tess (Jamie Clayton) dit à Shane (Katherine Moennig) qu’elle aurait « vu » quelqu’un qu’elle vient de rencontrer d’ailleurs et est en route pour prendre un café, je Je ne suis pas inquiet, je tiens à ce que ces deux-là soient la fin du jeu, cependant, tout ce que je viens de dire est brisé lorsque Cherie (Rosanna Arquette) entre, Tess les présente mais Cherie dit: “Nous nous sommes rencontrés.” Ils se reconnaissent. Tess croise les bras. “Bien sûr que vous avez.” C’est la chose la plus réaliste qui soit, le fait que le pool de rencontres lesbiennes à LA ou ailleurs soit très petit, donc finalement vous finissez par sortir avec quelqu’un qui est déjà sorti avec tous vos amis. Quoi qu’il en soit, pendant que cela se produit, Finley fait un grand signe de la main sans aucune idée de l’arrière. Je pense que ramener Cherie, c’est que Shane essaie clairement de prouver qu’elle a grandi. Elle ne veut pas être la personne impulsive et destructrice qu’elle était lorsqu’elle et Cherie avaient une liaison. On verra donc comment ça se passe.

Maintenant, pour ma dose hebdomadaire de Dani, pour être honnête, je ne suis pas totalement convaincu de la façon dont le drame policier concernant son père s’intègre vraiment dans le récit. Cela ressemble à un complot criminel sans raison et, pour le moment, difficile à regarder. Le père de Dani l’a apparemment trompée pour qu’elle devienne le PDG de son entreprise, et il prétend également qu’il est innocent des crimes dont il est accusé, et je suis prêt à voir cette intrigue aboutir, mais pour l’instant, cela semble un peu fastidieux. Ce qui est beaucoup plus intéressant, c’est la connexion croissante entre Gigi et Dani, d’autant plus qu’il y a un net contraste entre leur dynamique et celle de Gigi et Bette. En ce moment, ils ont le potentiel pour devenir le couple le plus sexy et le plus complexe de la série, j’ai dit ce que j’ai dit. J’espère vraiment que la génération Q s’en sortira dans cette romance à combustion lente et nous donnera au moins une relation stable pour laquelle s’enraciner. Surtout parce que Gigi est l’un des rares personnages de cette émission qui semble vraiment aimer parler de ses sentiments et traiter les choses, ce qui est rafraîchissant. Alors que Bette n’a pas bougé, Dani répond un peu au coup de pouce de Gigi pour parler davantage de ses émotions. Elle montre un côté vulnérable, au milieu de tout cela, elle reçoit un SMS de Bette lui demandant de venir, l’implication étant que Bette l’utilise à nouveau, voulant se connecter avec Gigi pour oublier sa mauvaise journée. Cela contraste clairement avec la façon dont Micah (Leo Sheng) a contacté Maribel (Jillian Mercado) à propos de sa mauvaise journée. Il la voulait, parce qu’il la voulait vraiment.

Quant à Alice (Leisha Hailey), elle a enfin terminé son livre et sa relation de travail avec Tom (Donald Faison) est officiellement en train de devenir plus personnelle maintenant que le livre est terminé. Alice est aux prises avec la fin de sa relation avec Nat, invitant Tom pour le dîner chic avec lequel elle avait prévu de surprendre Nat, et les deux se retrouvent dans une aventure étrange et agréable sur la plage pour libérer des homards. Qu’avez-vous pensé de l’épisode ? Pour quels couples encouragez-vous ?

Source : https://www.spoilertv.com/2021/09/the-l-word-lobsters-too-review.html