7 meilleures performances d’inauguration présidentielle à régaler (VIDEO)

7 meilleures performances d’inauguration présidentielle à régaler (VIDEO)

le Célébrer l’Amérique L’émission spéciale aux heures de grande écoute, qui clôturera l’inauguration de Joe Biden et Kamala Harris le mercredi 20 janvier, mettra en vedette le pouvoir des stars à couper le souffle: Tom Hanks anime l’émission en direct sur ABC, CBS, NBC et d’autres chaînes à 8h30. / 7: 30c, Lady Gaga chante l’hymne national et Jennifer Lopez. De plus, le programme de 90 minutes comprendra également des apparitions d’Ant Clemons, Jon Bon Jovi, Foo Fighters, John Legend, Eva Longoria, Demi Lovato, Bruce Springsteen, Justin Timberlake et Kerry Washington. Et, vient d’être annoncé, Garth Brooks se produira lors de la prestation de serment.

Ces artistes ne sont que les derniers exemples des meilleurs talents qui ont utilisé leurs compétences considérables pour aider à inaugurer une nouvelle administration. Ci-dessous, 7 performances absolument époustouflantes des 60 dernières années.

Beyoncé (2013)

Biden, alors vice-président, était très présent lorsque Beyoncé a «chanté» l’hymne national lors de la deuxième prestation de serment du président Barack Obama. (Elle a courtisé la controverse par synchronisation labiale, expliquant plus tard qu’elle n’avait pas eu la chance de répéter avec le Marine Band, mais avait interprété une interprétation parfaite de la même chanson lors d’une conférence de presse du Super Bowl des semaines plus tard. »A-t-elle demandé après la représentation impromptue.)

Reine Bea Again (2009)

Quatre ans auparavant, le lauréat de 24 Grammy Awards avait interprété une version indélébile du classique « At Last » d’Etta James lors du bal inaugural d’Obama alors que lui et sa femme Michelle Obama prenaient leur première danse en tant que président et première dame.

Aretha Franklin (2009)

La reine de la soul n’était pas satisfaite de sa performance de «My Country, ‘Tis of Thee» par temps froid le premier jour de l’inauguration d’Obama – «Mère Nature n’était pas très gentille avec moi», a-t-elle dit plus tard à Larry King – mais les téléspectateurs certainement. Et pour Franklin, le simple fait d’être invité était un honneur: «C’était la chose la plus importante, pas tant la performance, mais juste d’être là et de voir ce grand homme entrer en fonction», a-t-elle expliqué à King.

Ricky Martin (2001)

Eh bien, celui-ci était la nuit précédente, mais cela nous donne une excuse pour mentionner que George W. Bush, qui prêterait serment le lendemain en tant que 43e président, a tenté de secouer la hanche alors que Ricky Martin jouait «The Cup of Life . » Le concert a eu lieu à peine deux mois avant que le chanteur portoricain ne frappe le grand succès aux États-Unis avec son méga-hit «Livia ‘la Vida Loca».

Michael Jackson (1993)

Lors d’un concert avant la première investiture du président Bill Clinton (et avant que la réputation de Jackson ne plonge précipitamment), le roi de la pop a dirigé une performance all-star de «We Are the World», renforcée par les voix de Stevie Wonder, Kenny Rogers, Diana Ross, un Michael Bolton aux cheveux très longs, futur Craindre le mort-vivant star Rubén Blades, et même Clinton lui-même.

Loretta Lynn (1977)

Après avoir interprété «Coal Miner’s Daughter» lors des festivités d’inauguration de Jimmy Carter, la chanteuse country a craqué dans son traîneau du Kentucky: «Peut-être que les gens cesseront de rire de ma façon de parler parce que le président des États-Unis parle de la même manière. J’aimerais dire aussi qu’il est le seul président que nous ayons eu à ne pas parler avec un accent.

Nat King Cole (1961)

Le célèbre chanteur de jazz a interprété « The Surrey With the Fringe on Top » de la comédie musicale de Broadway Oklahoma! lors d’un bal pré-inaugural avant que John F. Kennedy ne devienne le 35e président – rejoignant Frank Sinatra, Ethel Merman, Harry Belafonte, Ella Fitzgerald et d’autres stars au bal. En raison d’une panne de courant causée par le blizzard, le gala n’a pas été diffusé sur NBC comme prévu, mais il a finalement été diffusé sur PBS plus de cinq décennies plus tard.

Célébrer l’Amérique, Mercredi 20 janvier, 8: 30/7: 30c, ABC, CBS, NBC

Source