English Deutch Espanol

Larry Drake : Biographie, Photos, Anecdotes, Adresse, Filmographie (La loi de Los Angeles)

Series-80 > Acteurs TV > Larry Drake

Larry Drake

Benny Stulwicz dans La loi de Los Angeles

Photos Larry Drake Nom de naissance : Larry Drake
Date de naissance : 21-02-1950 (71 ans)
Lieu de naissance : Tulsa, Oklahoma (USA)
Taille : 1.91 m
Doublage francais : Jean-Paul Richepin puis Christian Peythieu

English Translate

La Biographie de Larry Drake

Larry Drake commence sa carrière dans This Stuff'll Kill Ya! (1971), œuvre méconnue de l’inventeur du gore H.G Lewis (Blood Feast, 2000 Maniacs), puis enchaîne sur quelques college-movies et un Jackie Chan pour le marché américain (Le Chinois en 1980). Vient alors La Nuit de l’épouvantail en 1981, téléfilm-culte passé sur la 5 à la fin des années 80 et peu rediffusé depuis. On y voyait Larry Drake interpréter Bubba, un attachant attardé mental accusé à tort d’avoir assassiné une jeune fille. Il se cache dans un champ à l’intérieur d’un épouvantail pour fuir une milice de citoyens en colère emmenée par Charles Durning. Repéré, il finit criblé de balles. Son fantôme reviendra se venger en tenue d’épouvantail et éliminer un à un ceux qui ont causé sa mort. C’est ce qu’on appelle une strong and memorable performance dans le métier : Larry Drake joue tellement bien l’attardé mental qu’on dirait un vrai ! (ce même « compliment » lui sera d’ailleurs souvent fait quelques années plus tard au moment de La Loi de Los Angeles). Crédible et terriblement émouvante, sa prestation ne lui ouvrira pas tout de suite les portes des grands studios de cinéma, si ce n’est une petite apparition dans Karaté Kid.

Il faudra attendre 1987 et le succès de la série La Loi de Los Angeles pour que le talent de Drake soit véritablement acclamé. Encore pour un personnage d’attardé mental attachant ! Totalement en porte-à-faux avec l’univers cynique et ultra-friqué du cabinet d’avocat où il travaille, Drake apporte une touche d’authenticité qui sera pour beaucoup dans le succès de la série. Pour ceux qui n’ont jamais vu La Loi de Los Angeles et se demandent ce que vient faire un attardé mental nommé Benny dans un cabinet d’avocat, répondons : remplir les quotas d’embauche de minorités « invisibles », faire quelques photocopies, servir des cafés, servir de confident occasionnel pour yuppies, pleurer quand il a eu l’impression de faire une bêtise (alors qu’il n’y est pour rien). Sacré Larry ! Quand il pleure, on a VRAIMENT de la peine pour lui ! Résultat des courses : 2 Emmy Awards (les Oscars TV américains) consécutifs en 1988 et 1989 pour le rôle de Benny. La question qu’on se pose alors est : Larry Drake sait-il jouer autre chose que des attardés mentaux ? (Question que l’on se pose aujourd’hui au sujet de Pruitt Taylor Vince).

La réponse s’appelle Darkman en 1990, année où tous les espoirs sont permis. Larry Drake joue ici l’infâme Robert G. Durant, baron de la drogue et crapule méprisante qui détruit la vie et le visage du scientifique Liam Neeson, ce dernier revenant se venger en Darkman. Sam Raimi n’avait pas encore la formule magique (ni le budget) de son Spiderman et livre ici une œuvre semi-ratée, partagée entre l’artificialité d’une mise en scène à l’esprit très BD, et l’hypertrophie des sentiments de souffrance exprimés par Liam Neeson. C’est aussi le problème du Batman de Tim Burton. Les méchants (Larry Drake ou Jack Nicholson) s’en donnent à cœur joie dans le délire comics alors que le héros torturé se prend très au sérieux et casse un peu l’ambiance. Bref, Larry Drake n’explose pas vraiment le box-office, mais est convié à joué les méchants dans des séries B horrifiques comme ce Docteur Rictus signé Manny Coto (réalisateur d’Envoyé Spécial avec Dolph Lundgren, vous ne regardez jamais RTL9 ?).

Il rempile également pour un Darkman 2 : The return of Durant tourné pour la vidéo par Bradford May avec Arnold La Momie Vosloo reprenant le rôle du Darkman au mépris d’une incohérence scénaristique : Robert G. Durant a survécu à son terrible accident d’hélicoptère de la fin du premier opus, se fait refaire le visage à l’identique et créé un laser qui lui permettra de règner en maître sur le marché de la drogue. J’ai maté 15 minutes de ce truc sur TV6 avant de décrocher tellement c’était naze. Désolé Larry ! Bref hormis ce moment de gloire entre 1988 et 1991, la carrière de Drake n’a pas vraiment décollée. Inferno, un Van Damme direct-to-video en 1999, donne l’occasion à Larry Drake de retravailler avec le réalisateur John G. Avildsen (Karaté Kid) dans un film pourri (oui, bon, je sais que Karaté Kid a ses fans parmi la rédaction, alors je ne le descendrais pas trop, par contre Inferno est bien pourri, lui). C’est bien tout ce qu’on aura à en dire. Pas grand’chose de bon à signaler non plus de sa prestation d’American Pie 2 (que je n’ai pas vu mais je fais style).

Dernier film marquant peut-être, l’inédit en France Spun, une plongée dans l’univers des speed-freaks visiblement assez malsaine et réaliste (un genre de Trainspotting américain qui ferait passer Requiem for a dream pour une pub GAP d’après certains échos, mais Requiem for a dream est déjà filmé comme une pub GAP !). On demande à voir. Sinon l’actualité de Larry Drake est toujours alimenté de direct-to-DVD avec Sherilyn Fenn et Casper Van Dien. Dommage pour ce comédien hors-norme qui n’a pu trouver les bons rôles qu‘en de très rares occasions.

Photos

Photos Larry Drake n_9 Photos Larry Drake n_9 Photos Larry Drake n_9 Photos Larry Drake n_9 Photos Larry Drake n_9 Photos Larry Drake n_9 Photos Larry Drake n_9 Photos Larry Drake n_9 Photos Larry Drake n_9

Filmographie

Titre Role
Dorm Daze 2 (2006) (filming) Dean Dryer
Officer Down (2005) (post-production) Captain Taggert
Love Hollywood Style (2005) Walter
I Will Avenge You, Iago! (2005) The Warden
Living the Dream (2005) Richard
Spun (2002) Dr. K
L.A. Law: The Movie (2002) (TV) Benny Stulwicz
Timequest (2002) J. Edgar Hoover
Dark Asylum (2001) The Trasher
American Pie 2 (2001) Natalie's Dad
Runaway Virus (2000) (TV) Dr. Griggs
Johnny Bravo (1997) TV Series (voice) Pops (1999-2001)
Batman Beyond: The Movie (1999) (TV) (voice) Jackson Chappell
Coyote Moon (1999) (V) Ramsey Hogan
Durango Kids (1999) Dudley
Time of Her Time (1999) Dr. Joyce
The Treat (1998) (as Levvy Drake) Ray
Overnight Delivery (1998) Hal Ipswich
Prey (1998) TV Series Dr. Walter Attwood
Paranoia (1998) Calvin Hawks
Bean (1997) Elmer Kong: English title)
Prey (1997) (TV) Dr. Walter Attwood
Road Rovers (1996) TV Series (voice) Captain Zachary Storm
The Beast (1996) (TV) Lucas Coven
The Journey of August King (1995) Olaf Singletary
One More Mountain (1994) (TV) Patrick Breen
Darkman II: The Return of Durant (1994) (V) Robert G. Durant
Blind Geronimo and His Brother (1992)
Dr. Giggles (1992) Doctor Evan Rendell
Murder in New Hampshire: The Pamela Wojas Smart Story (1991) (TV) Mark Sisti
Darkman (1990) Robert G. Durant
Too Good to Be True (1988) (TV) Glen Robie
For Keeps? (1988) Night Clerk
L.A. Law (1986) TV Series Benny Stulwicz (1987-1994)
Code of Vengeance (1986) TV Series Jack Ferguson
The Ladies Club (1986) Cop No. 2
The Karate Kid (1984) Yahoo #1
The Skin of Our Teeth (1983) (TV) Homer/Conveener
The Taming of the Shrew (1983) (V) Baptista
Dark Night of the Scarecrow (1981) (TV) Bubba Ritter
The White Lions (1981) Fiske
The Big Brawl (1980) Judge #1
The Seniors (1978) (uncredited) Bus-sign installer
Date with a Kidnapper (1976) Age Home Attendant
Trucker's Woman (1975)
This Stuff'll Kill Ya! (1971) Bubba

Anecdotes

Il est diplômé de l'université de l'Oklahoma

Il remporta 2 Emmy Award en 1988 et 1989 pour son rôle de Benny dans "La loi de Los angeles"

Famille

Auteurs de la fiche

  • Date de création : le 01/07/2003 par abdest

Opération vol Opération vol

Opération vol met en scène Alexander Mundy ex-cambrioleur récupéré par le gouvernement américain via le SIA (secret intelligence agency) pour exécuter certaines m...

Elizabeth Berkley Elizabeth Berkley

Quand Elizabeth avait cinq ans ses parents l’on inscrite dans une compagnie de danse de Detroit et en 1983 elle commença a jouer dans des comédies musicales. Elle obt...