American Horror Story : un double long métrage fait plus de victimes clés dans l’épisode 5

American Horror Story : un double long métrage fait plus de victimes clés dans l’épisode 5

Certains aspects du processus d’accouchement sont extrêmement beaux. La partie où le mari essore le sang de sa femme de ses draps souillés et le boit dans de minuscules tasses de salle de bain, cependant, ne fait pas partie de ces aspects.

Pourtant, c’est exactement ainsi que l’épisode de mercredi de American Horror Story : Double long métrage commence, avec l’arrivée douce-amère du nouveau une poche de sang bébé. “Nous allons plus que bien”, assure Harry à sa femme extrêmement inquiète. « À partir de maintenant, nous allons être formidables. » (Encore une fois, je ne saurais trop insister sur ce point – il a bu ses draps souillés ! C’est loin de super !)

Comme prévu, les choses ne deviennent que moins bien pour la famille Gardner. Comme quand Doris dit qu’elle se sent morte et qu’Harry répond : “Pas tout à fait.” Ou quand Doris arrive sur Alma en train de sucer le sang de son petit frère sur son pied. Les choses sont agressivement pas OK à ce stade.

Mais si vous cherchez des remords, ne vous tournez pas vers Alma. Cette petite HBIC est simplement fière d’elle pour la façon dont elle joue bien après avoir bu du sang de bébé, et elle se moque bien de faire paniquer sa mère. « Je ne comprends toujours pas pourquoi tu la gardes dans les parages », dit Alma. « Nous essayons d’être bons dans quelque chose, papa. Les gens comme elle veulent juste passer la journée. Nous voulons vivre en profondeur. (À ce stade, la métaphore de l’artiste torturé est le sirop d’érable aux flapjacks de ce spectacle – et il est posé sur réel épais.)

Ursula parvient à convaincre Doris qu’elle a rêvé de toute l’épreuve – elle jette également une honte corporelle décontractée pour faire bonne mesure – mais son plan s’effondre lorsque Doris remarque des marques de dents sur la jambe du bébé. Plutôt que de garder Doris complaisante avec plus de mensonges, Alma devient voyou et lui dit tout. Elle offre même une pilule à sa mère, ce que Doris rejette catégoriquement… au début en tout cas. Après que Holden ait lu les conceptions « de base des taureaux Pottery Barn–t » de Doris pour la saleté, Alma est capable de la convaincre que peut-être prendre la pilule n’est pas une si mauvaise idée.

Malheureusement, Doris découvre bientôt qu’elle n’est pas aussi talentueuse que son mari et sa fille. Bon sang, cet enfant de quelques jours pourrait probablement mieux meubler une maison qu’elle. Quoi qu’il en soit, le corps de Doris commence bientôt le processus de transformation en, comme dirait Holden, “l’une de ces créatures pâles et étranges sans abri portant la couture de l’ère du sida”. Et elle fait ne pas portez-le bien.

Harry est capable d’empêcher Doris de tuer sa nouvelle réserve de sang – désolé, je veux dire bébé – mais le mal est fait. Pour ajouter l’insulte à l’injure, Alma admet même qu’elle et Ursula ont volontairement donné la pilule à Doris sachant qu’elle ne serait pas assez douée pour que cela fonctionne. (Sérieusement, cette petite fille est un absolu sauvage. Je sais que je ne suis pas censé la soutenir, mais je suis aussi terrifiée de ne pas le faire.) Alors que Harry et Alma, bien trop souriants, regardent Doris 2.0 errer dans les rues, une Ursula béate lance ce brin de sagesse : ” Il n’y a rien de plus tragique, pathétique et triste qu’une personne sans talent qui essaie de réussir dans le monde.” (Je suis désolé, c’est la leçon qu’on est censé tirer de tout ça ?!)

L’épisode se termine avec Ursula amenant Alma à rencontrer le chimiste, en espérant que ses charmes de petite fille aideront à négocier un accord. (Peut-être qu’Ursula ne devrait pas mentionner le goût d’Alma pour les lapins et les bébés, juste pour être en sécurité.) Sur leur chemin, ils rencontrent une Doris complètement zombie, et c’est honnêtement plus triste qu’effrayant.

En parlant de choses à la fois tristes et effrayantes, nous devons discuter de Mickey et Karen. L’épisode commence avec des choses qui s’améliorent pour le premier, qui a maintenant la responsabilité de lancer un Coureur de vitesse univers cinématographique (le rêve !), mais celui-ci n’a jamais été plus bas. Mais juste pour prouver que les choses peuvent toujours empirer, Belle demande à Karen de récupérer le bébé des Gardner, de peur qu’elle ne perde sa seule protection contre les… vous savez… les créatures.

Karen refuse, et elle parvient même à convaincre Mickey de l’aider à « sauver » le bébé, mais le plan part en fumée lorsqu’ils rencontrent Doris en pleine transformation. Ils parviennent à s’échapper, mais un essaim de sangsues entoure bientôt la pauvre Karen dans la rue. Mickey ne propose de la protéger que si elle prend la pilule, l’abandonnant lorsqu’elle refuse à nouveau. “Je t’aime, Karen”, lui dit-il. « Tu es ma muse. Tu seras l’héroïne de chaque histoire que j’écrirai. C’est censé être son dernier au revoir, car il la laisse dévorer par les masses sans talent – ​​alors elle prend la pilule !

Les téléspectateurs optimistes imaginent probablement un scénario où Karen réalise son potentiel, voyageant à Los Angeles avec Mickey et prenant d’assaut Hollywood. Mais depuis longtemps histoire d’horreur américaine les téléspectateurs sont réalistes à ce stade, et nous savons mieux. Nous ne sommes donc qu’un peu surpris lorsque Karen arrache la gorge de Mickey sur la plage avant de se trancher les poignets et de marcher dans l’océan.

Pour paraphraser la grande Avril Lavigne, tant pis pour leur happy end !

Vos avis sur l’épisode de cette semaine ? Vos espoirs et prédictions pour le peu qu’il reste de la partie 1 ? Quoi que tu aies en tête, déposez-le dans un commentaire ci-dessous.

Source : https://tvline.com/2021/09/15/ahs-double-feature-recap-season-10-episode-5-karen-dies-suicide/

Sylvain Métral

Sylvain Métral

J'adore les séries télévisées et les films. Fan de séries des années 80 au départ et toujours accroc aux séries modernes, ce site est un rêve devenu réalité pour partager ma passion avec les autres. Je travaille sur ce site pour en faire la meilleure ressource de séries télévisées sur le web. Si vous souhaitez contribuer, veuillez me contacter et nous pourrons discuter de la manière dont vous pouvez aider.