Big Sky – The Big Rick – Critique

Big Sky – The Big Rick – Critique

L’épisode de cette semaine de Grand ciel était plein de twits d’intrigue prévisibles et nous a donné peu à mâcher. Revoyons.

Eh bien, Jenny (Katheryn Winnick) et Cassie (Kylie Bunbury) sont toujours inquiets pour Cody (Ryan Phillippe) étant MIA. Cassie demande de l’aide à la police locale mais ils ne semblent pas particulièrement intéressés par son histoire de filles disparues, et Jenny va voir l’étrange église que Cody avait l’intention de visiter avant Rick Legarski (John Carroll Lynch) lui a tiré une balle au visage. Et c’est à peu près tout ce que notre équipe de PI est en train de faire dans cet épisode, pourchassant de jeunes prospects et s’inquiéter pour Cody. C’est vraiment dommage, car au final, nous passons peu de temps à creuser vraiment ces personnages et il est difficile de les trouver convaincants. S’il est difficile de s’occuper de Cassie quand elle pleure dans son camion, ou de Jenny pendant qu’elle boit ses soucis, il est difficile de s’engager dans un spectacle où ces deux sont les dames de l’affiche.

En fait, la viande de cet épisode et la vraie tension vient du scénario autour de Ronald (Brian Geraghty) et ses captifs, Michelle (Jesse James Keitel), La grâce (Jade Pettyjohn) et Danielle (Natalie Alyn Lind). Maintenant, c’est la partie la plus captivante de cet épisode mais aussi la plus prédicable. Alors que les filles tentent de survivre à leur situation difficile, Grace parvient à s’échapper de la caravane et trouve un moyen de sortir de leur prison de fortune par les égouts. Mais Ronald dit à Legarski que la fille est sortie, donc à peu près tout ce qui se passe après est facile à voir venir. Bien sûr, Legarski va la rattraper et la ramener, c’est évident dès la seconde où il découvre que Grace s’est échappée. Certes, ce n’était pas si prévisible qu’il lui tirerait deux fois avec des flèches, mais une petite surprise dans cette émission est toujours un plus.

Si Grand ciel continue de faire avancer l’intrigue et de faire avancer les choses, elle a également sa juste part de moments WTF. Comme quand Michelle et Danielle discutent du fait que l’ancien est transgenre. Rien de tout cela n’entre dans l’histoire de manière organique et on a vraiment l’impression que la série essaie de cocher les cases d’une liste de «sujets que nous devrions mentionner». Ensuite, il y a le moment glorieux où Legarski assassine un pêcheur au hasard essayant d’aider Grace, et ALORS jette son corps dans une flaque d’eau aléatoire d’une sorte de … acide? Je ne suis pas un expert, peut-être que les montagnes du Montana sont pleines d’acide, mais cela me semblait vraiment très pratique. Oh, en parlant de choses pratiques, n’oublions pas le fait que Grace est une sorte de génie qui sait tout, et tout le monde essaie de nous convaincre que ce n’est pas grave. Pourtant, l’argument « Ma sœur est si intelligente que c’est ennuyeux » ne peut tenir que si longtemps.

En tout, Grand ciel commence à se heurter à de nombreux problèmes. Les surprises du pilote sont loin et maintenant il ne reste plus qu’une succession de dispositifs d’intrigue attendus. La série doit investir davantage dans ses personnages et nous faire prendre soin d’eux. À la fin de l’épisode, les PI ne vont pas bien, Legarski est énervé et Grace est de retour dans la bande-annonce. Elle n’abandonne pas cependant, mais honnêtement, si la série continue sur cette voie, je pourrais.

Qu’as-tu pensé de ce dernier épisode de Grand ciel?

Source