Brenton Thwaites explique comment Nightwing et les « Titans » peuvent affronter Red Hood

Brenton Thwaites explique comment Nightwing et les « Titans » peuvent affronter Red Hood

[WARNING: The following contains MAJOR spoilers for Titans Season 3 Episodes 1-3. If you’re still behind, maybe look inward and resolve whatever issues are keeping you from catching up on this fantastic DC Comics drama.]

Ils disent que vous ne pourrez plus jamais rentrer chez vous, et dans la plupart des cas, vous ne devriez probablement pas. Mais quand cette maison sera Gotham City, nous le permettrons. D’autant plus que c’est là Titans a déplacé l’action pour sa troisième saison tout juste lancée. Comme les fans qui ont vu les trois premiers épisodes le savent, Dick Grayson (Brenton Thwaites) et sa société ont échangé leur siège social de San Francisco contre Wayne Manor à la suite de ce qu’ils ont pensait était le meurtre de l’ancien coéquipier Jason Todd (Curran Walters) par le Joker.

À la fin de la deuxième heure, il a été révélé que Todd était à la fois très vivant et très mauvais… comme meurtrier. En tant que méchant emblématique Red Hood, le pas si déchu Todd a donné à Dick’s Nightwing une leçon de première main sur la dangerosité du garçon qui est devenu Batman’s Boy Wonder après lui lors d’une confrontation décisive. Et c’est cette bataille, selon Thwaites, qui prépare le terrain pour une saison de conflit – émotionnel et physique – pour Dick et l’équipe. Ici, l’acteur s’ouvre sur ce qui est à venir.

C’est une si grosse saison et j’aime que Dick soit enfin prêt à être un leader.

Brenton Thwaites : Oui. Il a en quelque sorte mis de côté ses immaturités et son comportement juvénile et il a appris du passé. On lui a demandé d’être le leader qu’il sait qu’il peut être et dans la saison 3, nous le voyons au moins tenter d’accéder à ce rôle. Mais il a des défauts et il y a des problèmes de leadership là-bas, mais en fin de compte, il s’intensifie et essaie de mener les Titans vers un meilleur endroit.

Et il aime clairement être Nightwing, maintenant. Même maintenant qu’il est de retour à Gotham.

Oui. Je pense que nous avons tous attendu de voir ce Nightwing, et c’est en quelque sorte écrit dans l’histoire que Dick a développé ce personnage pendant un certain temps et a finalement en quelque sorte pris sa place. Mais ce retour à Gotham, vous avez raison, il y a beaucoup d’angoisse à revenir à cet endroit. Cet endroit qui a engendré beaucoup de ses peurs, ses échecs et ses angoisses, et tout ça. Mais il était important de montrer aussi l’amour qu’il a pour Gotham et ce que le retour à la maison signifie pour lui. Il était important de sentir qu’il ne rentrait pas chez lui avec la même personne.

Et j’aime aussi qu’il ait ces relations à Gotham. Il connaît les gens là-bas, il connaît la ville…

Le meilleur café, les meilleurs hamburgers. Comment se déplacer. Billets de train pas chers. Il sait, mec. [Laughs]

Parlons maintenant des trucs de Red Hood parce que vous et Curran travaillez ensemble depuis si longtemps. Et c’est vraiment l’un des rares spectacles où les héros se battent tout le temps. Qu’est-ce que cela a apporté à la séquence de combat pour vous les gars?

Oui. Eh bien, c’est une sorte de développement de – je ne sais pas si vous vous en souvenez – la saison 1 lorsque nous avons eu une scène dans l’ascenseur de la maison sécurisée privée de Bruce Wayne.

Oh mon Dieu, ouais. La scène de la Batmobile.

Oui! Il m’agace juste et me pose ces questions stupides, et Dick est frustré de devoir en quelque sorte garder ce nouveau Robin… sans parler peut-être d’être un peu jaloux que Bruce lui donne accès à la Batmobile. Bruce lui a montré un peu plus d’amour qu’il n’en a donné à Dick, n’est-ce pas ? Ce scénario et ce conflit se sont en quelque sorte intensifiés tout au long de la saison 2 et cela ne fait que s’échauffer et devenir plus tendu au cours de la saison 3. Les enjeux sont donc bien plus élevés, les combats sont bien plus brutaux. Mais c’est ce genre fraternel de [energy]. Personne ne se bat comme des frères, non ? C’est donc ce genre d’intensité que nous avons gardé tout au long de la saison 3 et peu importe de quel côté de la médaille nous sommes, bon ou mauvais. Nous maintenons toujours ce niveau de brutalité fraternelle et ce genre d’ennuis subtils aux combats. Il y a toujours ce tissu conjonctif là-bas.

Titans - Curran Walters

Est-ce qu’ils tirent leur épingle du jeu parce qu’ils ne veulent pas s’entretuer ?

Totalement. C’est ce que je veux dire. Il y a un niveau d’hésitation et de réticence, en particulier de la part de Dick dans les épisodes précédents où il a une opportunité et décide peut-être de se retirer, il y a une réticence momentanée à quelques reprises.

Et comment s’est passé le tournage de cette première séquence de combat avec Curran ?

Cette partie était intéressante parce que nous l’avons tournée assez tard [in the season]. À cause du COVID, nous tournions partout. Mais la chose importante avec ce combat était que Dick a non seulement maintenu son, je suppose, son professionnalisme… cette agressivité et son désir d’obtenir ce méchant, afin d’avoir un impact maximal lorsque Jason enlève son masque et révèle qui il est. Ce changement était vraiment nécessaire pour façonner l’ensemble de la saison. C’était donc un combat très dynamique. Je veux dire, l’un de mes préférés.

En tant que téléspectateur, nous savions que c’était Jason dans le masque, mais Dick ne le sait pas, donc il y avait une partie où c’était comme: «Oh mon Dieu, il bat ce gamin qui, il y a trois mois, était son garçon! “

D’accord, d’accord. C’est comme jouer au tennis. Vous devez découvrir quelle est leur faiblesse. Et donc, au début, il joue au tennis avec un « nouveau, [who’s] j’ai des armes et j’ai des coups. Alors qui est ce gamin ? Et puis tout d’un coup il réalise qui c’est mais ce n’est pas le même joueur de tennis qu’il a joué toutes ces années… Jason est devenu un tout nouveau méchant avec de nouvelles compétences et de nouvelles armes.

Qu’est-ce que cela fait pour Dick d’aller de l’avant en essayant de l’arrêter par rapport à essayer de le sauver?

Eh bien, c’est différent de Deathstroke (Esai Morales) dans la saison 2, où nous essayions vraiment de l’arrêter et nous n’avons pas pu. Nous devions essentiellement former une équipe et utiliser nos compétences physiques en alliance afin d’arrêter le puissant Deathstroke. Dans celui-ci, c’est un peu différent, car le méchant est un peu plus proche de chez lui. Nous avons de l’amour, nous avons de la compassion, de l’empathie pour ce personnage, et ce genre de choses empêche de le contrecarrer et de le tuer au départ, je suppose.

Titans - Ryan Potter + Joshua Orpin + Brenton Thwaites + Anna Diop

Qui dans l’équipe est celui qui dit qu’on ne peut pas le tuer ?

Gar (Ryan Potter). Gar est un personnage qui, étonnamment, est très compatissant et empathique. Et son amour pour Jason se poursuit tout au long de la saison, malgré les actions de Jason. C’est le personnage qui dit en quelque sorte : « OK, attendez les gars. Ce gars qui va faire toutes ces choses Peut être influencé par quelqu’un d’autre. Il est peut-être drogué. Quelque chose peut arriver à la personne que nous aimons. Alors essayons de nous rappeler qu’il y a un gars là-dedans avec qui nous avons combattu, que nous aimons… c’était un Titan. Et donc il nous encourage en quelque sorte à sortir des sentiers battus et [see] la plus grande image.

Nous savons à peu près que Donna Tory (Conor Leslie) reviendra d’entre les morts. Quel impact cela aura-t-il sur Dick ? Parce qu’il se passe clairement quelque chose entre lui et Barbara…

Oui. Je veux dire, Donna Troy a toujours été plus une relation fraternelle-soeur là-bas. C’était quelqu’un qui avait grandi avec Dick dès son plus jeune âge, son adolescence. Et donc nous avons grandi ensemble, je suppose, en luttant contre le crime dès notre plus jeune âge et en étant également exposés à de tels événements traumatisants. La violence, les abus et tout ce genre de choses. Il y a un niveau de compassion qu’elle a pour moi, un souci et une inquiétude qui représentent davantage une relation de sœur aînée. Donc, quand elle revient, elle est la médium ultime. Elle est seulement là pour aider et encourager. Mais c’est une histoire à part entière que je ne peux pas comprendre, pour être honnête. [Laughs]

Titans - Savannah Welch

Et qu’est-ce qui se passe avec Dick et Barbara Gordon ?

Dick retourne à Gotham sachant qu’il doit affronter Barbara Gordon. C’est une ex à lui, une ex-partenaire romantique à lui, et depuis qu’il était à Gotham pour la dernière fois, elle a été blessée et est en fauteuil roulant. C’est donc une nouveauté pour lui. Il y a beaucoup de douleur des deux côtés. Et honnêtement, il y a beaucoup d’explications à donner à Dick. Barbara comprend que Dick a dû quitter Gotham quand il était plus jeune. Il devait s’éloigner et faire son propre truc. Dick revient à Gotham une personne très différente, comme nous en parlions, et tout au long de la saison, nous les voyons recommencer lentement à se faire confiance.

Que pensez-vous du départ de l’équipe de San Francisco et d’avoir Gotham comme toile de fond du spectacle maintenant ?

C’était incroyable. Toronto se prête parfaitement à Gotham. L’hiver à Toronto est Gotham. Et pendant COVID, c’était vraiment Gotham. Vous conduirez dans la rue et il n’y a personne nulle part. L’hiver à Toronto, en particulier à Hamilton, qui est à 45 minutes de Toronto et où nous tournons beaucoup, ça avait l’air parfait. Cela, mélangé avec le design et le genre d’avant-garde de [director-producer] Carol Banker et le showrunner Greg Walker—ils ont vraiment investi beaucoup d’argent et d’énergie dans la création de ce monde qui n’est pas sûr. La police ne protège pas les gens. C’est trop dangereux pour les gens de sortir. Il a été, d’une certaine manière, conçu pour refléter quelque peu ce qui s’est passé dans certaines parties du monde au cours des deux ou trois dernières années. Ces similitudes donnent vraiment l’impression d’être un endroit dangereux et inconfortable. Et donc même pour les Titans, c’est effrayant.

Eh bien, Dick les prévient même, Gotham est un type différent de méchant.

[Laughs] Oui. San Francisco, mec, on pourrait tous aller surfer sous le pont et traîner ou quoi que ce soit. Mais Gotham… vous ne faites pas ça à Gotham !

Est-ce que vous et le casting réalisez à quel point les fans aiment ce spectacle ?

Ah bon? Je ne le savais pas. C’est super, mec. C’est vraiment bon à entendre. Je pense que dès le départ, c’était une bonne idée, de prendre une idée qui ne reflétait pas exactement les bandes dessinées. Vous savez, Geoff Johns et Akiva Goldsman ne voulaient pas vraiment faire Titans adolescents. Ils voulaient mettre un avantage sur cela et en quelque sorte couper dans la vie émotionnelle et la réalité, l’intensité à enjeux élevés de ce que ce serait vraiment d’être un super-héros essayant de lutter contre le crime à Gotham. Nous essayons donc toujours de viser cette crédibilité. Et je pense que c’est peut-être ce qui le fait. Je ne sais pas.

Et maintenant, nous avons Nightwing et il est génial.

C’est super, mec. Je suis très heureux que vous pensiez cela.

Titans, Saison 3, Jeudi, HBO Max

Source : https://www.tvinsider.com/1009280/titans-season-3-red-hood-nightwing-dick-grayson-brenton-thwaites/

Sylvain Métral

Sylvain Métral

J'adore les séries télévisées et les films. Fan de séries des années 80 au départ et toujours accroc aux séries modernes, ce site est un rêve devenu réalité pour partager ma passion avec les autres. Je travaille sur ce site pour en faire la meilleure ressource de séries télévisées sur le web. Si vous souhaitez contribuer, veuillez me contacter et nous pourrons discuter de la manière dont vous pouvez aider.