« Chesapeake Shores » : quelle est votre première impression d’Evan Kincaid de Robert Buckley ? (SONDAGE)

« Chesapeake Shores » : quelle est votre première impression d’Evan Kincaid de Robert Buckley ?  (SONDAGE)

[Warning: The below contains MAJOR spoilers for Chesapeake Shores Season 5, Episode 3 “Are the Stars Out Tonight?”]

Oserons-nous dire qu’Evan Kincaid de Robert Buckley est charmant, malgré (ou à cause de) ses excentricités (comme changer d’avis sur quelque chose à peu près au milieu d’une phrase) ?

Abby (Meghan Ory) et Mick O’Brien (Treat Williams) découvrent à quoi ressemble le milliardaire alors qu’ils s’efforcent de l’amener à construire à Chesapeake Shores, et il est compliqué, inconstant, parfois ennuyeux et carrément intrigant. Tout d’abord, il est censé faire face à l’équipe père-fille à 5 (ET/PT/international ? Personne ne sait) et appelle à 15h30 alors qu’ils sont sur le point d’élaborer une stratégie.

Il est en plein milieu de l’escalade à Terre-Neuve et partage rapidement qu’il ne donne pas de noms de famille parce qu’ils sont «trop compliqués» et a décidé de se retirer en raison de l’amiante dans les tuyaux contaminant peut-être le sol. Quelques instants plus tard, Abby a réussi non seulement à le convaincre de reconsidérer, mais il dit aussi qu’il va mouche à Chesapeake Shores pour discuter en personne le lendemain. (Il est impossible de ne pas aimer Evan, d’autant plus que Buckley insuffle tellement de charme au personnage.)

À la propriété, Evan se retourne sur un hoverboard (dans lequel il décide de ne pas investir lors de leur rencontre). Des spécialistes du sol descendent de DC pour faire des tests, et Evan est, comme tout le monde, enchanté par la beauté de la ville. Il aime qu’Abby soit un tireur droit (lui dire que les tuyaux pourraient être un problème sérieux) et décide de traîner pendant quelques jours pour apprendre à connaître la région.

Ricardo Hubbs/Couronne Médias

Mais peu de temps après, Evan appelle pour dire à Abby qu’il part le lendemain après une partie de golf. Il a décidé de ne pas construire à Chesapeake Shores. Alors, elle le traque en jouant au mini-golf pour le convaincre que c’est un bon endroit pour démarrer sa chaîne d’hôtels. Les tuyaux peuvent être traités, insiste-t-elle. S’il réussit le putt, il y réfléchira, lui dit-il. En représailles, elle lui dit qu’elle ne fait pas de prénoms, c’est compliqué.

Franchement? Nous aimons déjà ces deux scènes ensemble avant il se présente à la maison O’Brien pour lui dire en personne qu’il va de l’avant avec la construction – tant qu’elle chevauche le projet. Bien sûr, son père a plus d’expérience avec le côté construction des choses, mais comme Evan le voit, « Vous avez une qualité que j’apprécie plus que cela… vous ne m’aimez pas. Tu ne me diras pas ce que je veux entendre. Vous me donnerez les faits. Vous ne savez pas à quel point c’est rare dans mon métier. … Être milliardaire. C’est épuisant. Tout le monde veut que je les aime parce qu’ils veulent obtenir quelque chose de moi.

De plus, il ne l’aime pas non plus. Cette dynamique se poursuit alors qu’elle admet qu’elle ne l’invite pas parce qu’elle ne le veut pas, et il lui dit: « Ça va être génial. » Et tu sais quoi? Nous pensons que oui.

Traitez Williams comme Mick, Barbara Niven comme Megan dans Chesapeake Shores

David Astorga/Crown Media

Lisez la suite pour savoir ce que le reste de la famille O’Brien préparait dans cet épisode, puis votez dans notre sondage sur Evan.

  • Connor (Andrew Francis), assis sur la deuxième chaise, impressionne un juge avec son argumentation dans une affaire de salaires injustes pour les employées (après l’avoir recherché sur Google et avoir vu qu’il avait été élevé par une mère célibataire). Mais sa bonne humeur face à son succès se dégrade rapidement lorsqu’il découvre que l’entreprise représente Dilpher (Aurelio DiNunzio), qui blâme Mick pour ses problèmes.
  • Mick n’est pas sûr de travailler avec son frère Thomas (Gregory Harrison) – il cherche une nouvelle propriété et il sait que l’entreprise perd des affaires à cause de Dilpher – mais accepte de partir en camping ensemble comme ils le faisaient et d’en parler .
  • Megan (Barbara Niven) achète une peinture de la ville pour pas cher (8 $, pas 800 $ comme elle et Mick s’y attendent) et se rend compte qu’il s’agit d’un Arthur Driscoll. Il était un gros problème dans le monde de l’art dans les années 60 et personne ne sait ce qui lui est arrivé. Elle le traque et il lui dit qu’elle a payé trop cher et lui ferme la porte au nez.
  • Mick embauche un nouvel employé à The Bridge : Luke (Stephen Huszar), un ancien camarade de classe de Kevin (Brendan Penny). Ensuite, Luke révèle qu’il a besoin de formulaires signés pour son agent de libération conditionnelle. Après que son père soit mort d’une crise cardiaque, sa mère était fauchée, alors il a commencé à travailler au lieu d’aller à l’université. Puis il s’est mis à boire et est intervenu lorsqu’un type ne voulait pas laisser une serveuse seule dans un bar. Le gars a frappé Luke en premier, mais quand Luke l’a frappé en retour, il s’est cogné la tête contre le coin du bar et a failli mourir. Luke a eu trois ans pour coups et blessures, un an de congé pour bonne conduite. Tant qu’il fait son travail, Mick dit qu’ils vont le découvrir ensemble.
  • Jay (Greyston Holt) aide Abby à respirer à travers le stress de traiter avec Evan, et nous devons admettre que nous ne détestons pas comment Côtes de Chesapeake gère ces deux-là.

Côtes de Chesapeake, dimanche, 8/7c, Hallmark Channel

Source