Craig Ferguson sur le jeu du détective et l’animation du jeu télévisé «  The Hustler  »

Craig Ferguson sur le jeu du détective et l’animation du jeu télévisé «  The Hustler  »

Il est temps de mettre votre chapeau de détective.

Le jeu est en marche alors que Craig Ferguson accueille la nouvelle série ABC Le Hustler. Chaque épisode voit cinq candidats travailler ensemble pour répondre à une série de questions triviales d’une valeur de 10 000 $ la pop. Le but est de construire un pot de prix collectif. Il y a un hic: l’un des joueurs connaît déjà les réponses.

Le Hustler est chargé de garder leur identité secrète. Deux sont éliminés anonymement par le Hustler, laissant trois finalistes à la fin. S’ils identifient correctement le Hustler, ils partagent le pot. Sinon, le Hustler obtient l’argent s’il se trompe, ce qui pourrait signifier un jour de paie de plus de 100 000 $.

Pour Ferguson, c’est l’exercice ultime pour ne pas juger un livre par sa couverture. Avant la première officielle du jeu télévisé (ABC a diffusé un avant-goût le 4 janvier), nous avons fait notre propre série de questions avec le gagnant des Emmy.

Combien de détails savez-vous entrer dans chaque jeu?

Craig Ferguson: Je me prépare à cela de la même manière que j’ai préparé mon ancien spectacle de fin de soirée dans le sens où je ne me prépare pas du tout. Je viens de mettre le costume, de me présenter et de laisser les jeux commencer. Quand nous jouons à ce jeu, je ne sais pas qui est le Hustler. Je ne connais pas le menteur caché. C’est un jeu amusant pour moi de jouer simplement en y jouant. J’arrive à héberger, mais je peux aussi y jouer en même temps.

ABC / Christopher Willard

Dans quelle mesure avez-vous réussi à choisir le Hustler?

Je suis très mauvais. Je pensais que je serais un bon détective. Je peux parfois comprendre des romans policiers ou des émissions policières à la télévision. Je pense qu’avec quelqu’un qui ment et qui sourit en même temps, je ne suis pas très bon du tout. En fait, je suis assez mauvais pour détecter qui dit la vérité et qui ment, ce qui expliquerait ma carrière à Hollywood au cours des 25 dernières années. Si vous êtes une personne optimiste comme moi, où je crois toujours que quelqu’un dit la vérité alors que ce n’est pas le cas. C’est le nom du jeu. C’est très intéressant … Je pense que si vous étiez un détective ou un flic, vous seriez probablement bon dans ce domaine. Les flics sont habitués à se faire mentir tout le temps.

Mais si vous supposez que quelqu’un ment alors qu’il ne ment pas, vous allez aussi être nul au jeu. Je remarque que les gens sont plus en colère quand ils disent la vérité et que personne ne les croit ou ne les croit en se basant sur des suppositions à leur sujet. C’est intéressant de voir cette frustration jouer.

Dans quelle mesure les candidats interagissent-ils au préalable?

Je sais qu’il existe un protocole pour cela. Je n’en suis pas au courant. Je suis également séparé des concurrents avant le début du match. Je ne les ai pas vus. Je ne les ai pas fréquentés ni ne leur ai parlé. Chaque fois que je parle aux candidats, vous le voyez. Je n’obtiens aucune autre information qui ne fasse pas partie du jeu. Je pense que c’est utile. Autant que je sache, c’est ce qu’ils font aussi avec les concurrents. Ils gardent un œil sur eux et ne les laissent pas se parler au cas où ils commenceraient à former des alliances.

Le Hustler

ABC / Christopher Willard

Le spectacle me rappelle beaucoup Clue. Quelle sera selon vous la clé de son succès?

Il s’agit vraiment de personnes. Cela vous attire et le fait de manière très psychologique. Un jeu télévisé est un jeu télévisé. Soit vous connaissez les réponses aux questions, soit vous ne le savez pas. Celui-ci connaissant les réponses ne suffit pas. Vous devez être capable de dire: «Pourquoi cette personne pousse-t-elle une réponse qui est clairement vraie ou clairement fausse. Quelle est leur motivation? » Je pense que la vraie raison est que c’est un mystère de meurtre et un jeu télévisé. C’est vraiment un hybride des deux.

Selon vous, quelle est la plus grande erreur des joueurs?

Les gens font des erreurs en stéréotypant les gens qu’ils ne connaissent pas en fonction de leur apparence, style, accent, âge, sexe, race. Vous réalisez soudainement que toutes les hypothèses que vous faites sur les gens sont parfois vraies et d’autres complètement fausses. C’est assez intéressant car vous devez également remettre en question votre propre processus de pensée. Ce n’est pas trop sévère. C’est un spectacle amusant, mais ça fait réfléchir. Par exemple, un geek est-il toujours un homme ringard avec des lunettes? Absolument pas, mais les gens font des suppositions.

Pensez-vous qu’il soit possible de faire une version de célébrité de Le Hustler?

Nous avons parlé d’avoir une célébrité. Il faudrait trouver quelque chose sur la célébrité Hustler qui ne soit pas googleable, vous ne pouvez donc pas en lire davantage. Cela demandera un peu plus de recherche et de fouille. Cela pourrait être fait, bien sûr. Je suppose que ce sera fait à un moment donné, et je l’apprécierais.

Le Hustler, Les jeudis, 10 / 9c, ABC, à partir du 7 janvier

Source