Dans le noir – Blood Moon – Critique

Dans le noir – Blood Moon – Critique

La dernière installation du Dans le noir La série voyage (enfin) dans le territoire des loups-garous, mais il lui manque les aspects d’horreur habituels (quoique minimes) qui accompagnent généralement un épisode de Dans le noir. Au lieu de cela, nous obtenons une sorte d’histoire d’origine qui ne sait pas trop comment se rythmer.

Nous commençons dès le départ avec un cadavre dans un salon et une femme qui s’échappe avec son enfant. Ensuite, c’est quelque chose comme dix ans plus tard, et nous arrivons à rencontrer correctement Esme (Megalyn Echikunwoke – Presque famille) et son fils Luna (Yonas Kibreab – The Big Show Show). Elle cherche une maison pour eux, et tout ce qu’elle demande, c’est un sous-sol, ce qui n’est pas du tout bizarre. Elle entre dans le bar local, se trouve un travail et est immédiatement abordée par, devinez qui, le shérif de la ville! Vraiment choquant.

Si tout cela semble incroyablement banal, c’est parce que c’est le cas. Une grande partie de cet épisode, la plupart en fait, est juste Esme et Luna qui vivent leur vie, sauf pour la pleine lune par nuit. C’est… la réalité au moins?

Le rythme de cet épisode, comme il l’a été avec les derniers versements, est incroyablement lent. Nous ne voyons Luna que sur une pleine lune, puis tout l’enfer se déchaîne – pendant dix minutes. Luna veut aller à une fête d’anniversaire et Esme dit non parce que c’est la pleine lune. Luna décide quand même d’y aller, comment y est-il arrivé? On aurait dit qu’Esmé conduisait pour toujours et qu’il n’a probablement que dix ans, comment diable est-il arrivé là-bas?

Bref… Luna se transforme dans la voiture, et quand la voiture s’écrase, il s’échappe. Finalement, il fait lumière et Esme le trouve, et ils font déjà leurs valises pour bouger de peur qu’il blesse quelqu’un. Peut-être tué quelqu’un. Seulement, le lendemain matin, il y a un reportage sur une ferme de vaches en cours d’abattage.

Ensuite, il y a un saut dans le temps, oui, le deuxième de cet épisode, et Esme a dit à Luna qu’ils parleraient d’école, avec un regard assez prometteur sur son visage. Les choses ne descendent qu’à partir d’ici. Un jour, alors qu’Esmée dort (comme les morts, apparemment), Sam (Joshua Dov – Westworld), le gérant du bar où elle travaille, s’arrête pour lui demander un rendez-vous. Il peut sentir la viande pourrie qui a été plantée en bas pour la prochaine pleine lune, et quand il va voir ce que c’est, Esme se réveille enfin, le frappe à la tête et, oups, le tue!

Ecoutez, je ne dis pas qu’il méritait ça après avoir dit non plusieurs fois et il a continué à essayer, mais il est entré littéralement dans leur maison sans permission, puis est entré dans un espace où il n’avait rien à faire, surtout quand le seul autour est un enfant de dix ans. Plus ça change, plus c’est la même chose.

Bien sûr, quelques jours plus tard, le shérif se présente pour l’interroger car les autres barmans savent qu’il se rendait là-bas quand il a disparu. Les flics, parce que duh, sont extrêmement agressifs avec elle, et ils parviennent à se frayer un chemin dans sa maison. Ils la menottent, puis trouvent Luna, dans sa cage, parce que c’est la pleine lune. Dun dun DUN !!!

Ils sont tous les deux emmenés au poste de police et, comme vous, Luna se transforme en loup-garou, tuant à peu près tout le monde. Esme sort de ses menottes avec l’une des clés de l’adjoint (casse juste tes poignets, bébé) et Luna la coince. Seulement, attendez, il ne l’attaque pas, il la laisse le caresser! Et il ressemble juste à un loup blanc ordinaire. Booooo. Où sont les effets spéciaux Twilight pour lui donner un aspect gigantesque et effrayant?! Je voulais aussi le caresser!

La chose la plus excitante à propos de cet épisode est, en fait, les dix dernières minutes. Une scène sous-estimée, je pense, c’est quand Miguel (Marco Rodríguez – Cobra) rend à Esme la bague qu’elle a mise en gage pour le rembourser. Il y a quelque chose de très émouvant à ce que les gens remarquent de petites choses sur vous et agissent ensuite. Il y a probablement plus de 60 minutes d’intrigue ennuyeuse, ce qui, j’ai besoin de construire des personnages, et c’était bien de se soucier des personnages pour une fois, mais mec, ça valait le coup?

J’ai adoré les flashbacks avec Joseph! Je souhaite que nous puissions voir plus de son personnage, mais je suppose que je comprends pourquoi nous ne l’avons pas fait. Je me sens terriblement pour Esmée maintenant, cependant, puisqu’elle doit maintenant vivre avec le fait que Joseph ne l’a peut-être pas très bien attaquée quand il a changé.

Une autre chose étrange à propos de cet épisode était que je ne pouvais littéralement pas dire en quelle année c’était. Ils ne semblaient pas avoir de téléphones portables, et je ne pouvais pas dire à quoi jouait Luna au début, mais je sais aussi que certaines petites villes utilisent encore une technologie obsolète.

Dans l’ensemble, ce n’était pas le meilleur épisode de cette saison, mais ce n’était certainement pas le pire. Cependant, la pleine lune du printemps? Je dis juste que cela aurait été beaucoup plus amusant s’ils avaient lancé le Mois de l’histoire des femmes et nous avaient donné un fantasme de vengeance foiré. Il y a également eu la journée d’appréciation des employés et le début de l’heure d’été, ce qui, je suis sûr, aurait pu se transformer en une situation de pliage du temps multi-univers. Je sais que Into the Dark n’est pas ici pour essayer de créer un travail très percutant, qui vous fait réfléchir, mais peut-être que s’ils obtiennent une saison trois, nous pouvons faire des vacances et / ou des idées prêtes à l’emploi.

Qu’as-tu pensé de Blood Moon? Pensez-vous que Into the Dark devrait avoir une saison trois? Quelles histoires pensez-vous qu’ils couvriront si nous obtenons une saison trois? Faites-moi savoir dans les commentaires ci-dessous!

Source