FBI – Ne faites jamais confiance à un étranger – Examen: l’équipe est de retour

FBI – Ne faites jamais confiance à un étranger – Examen: l’équipe est de retour

Enfin et après une longue attente, le FBI a créé sa troisième saison avec un épisode très intéressant et perspicace. Never Trust a Stranger a été écrit par Rick Eid et réalisé par Alex Chapple, deux des producteurs exécutifs de la série, et il tournait autour d’une fusillade de masse dans une société de médias qui a finalement conduit à quelqu’un avec un lien personnel avec OA.

Allie: D’accord, alors, faisons semblant pour le moment de toute façon d’être d’accord avec votre prémisse. Que tous les blancs sont racistes. Maintenant quoi? Quelle est la prochaine étape? Que faisons-nous réellement, les racistes honnêtes, gentils et involontaires?

Rappelons-nous que Missy Peregrym était absente des deux derniers épisodes de la saison dernière en raison de sa grossesse, bien que l’absence de Maggie ait été très bien couverte puisque ces deux épisodes étaient remplis de stars invitées. Le premier était un croisement avec FBI: Most Wanted et le dernier avait Tracy Spiridakos jouant Hailey Upton, son personnage de Chicago PD. Il y avait 3 autres épisodes qui n’ont jamais pu être tournés à cause du verrouillage. Dans la fiction, l’agent spécial a été envoyé dans une mission d’infiltration qui est maintenant terminée, elle a donc pu retrouver sa place dans l’équipe, travaillant à nouveau avec OA (Zeeko Zaki). J’ai aimé le fait qu’ils ont donné une histoire à cette mission et ne l’ont pas laissée comme une histoire pour expliquer la disparition temporaire de l’actrice. Cependant, je pensais que ce qui s’était passé là-bas resterait un mystère, mais il a été expliqué à la fin que les choses ne se sont pas terminées aussi bien pour Maggie, même quand ils pouvaient arrêter beaucoup de gens, car elle devait tuer quelqu’un qu’elle considérait comme une amie. , et c’est clairement quelque chose qui la dérange toujours et qui se jouera probablement plus tard dans la saison.

Ce scénario a également été l’occasion d’introduire un nouvel amour pour Maggie, Nestor Vertiz (Josh Segarra), un agent qui a travaillé sous couverture avec elle. Je ne sais toujours pas quoi penser de ce personnage, même s’il semble qu’il se soucie d’elle, mais je suppose que nous devons attendre pour rendre un verdict à son sujet. Dans cet épisode, nous avons également constaté des changements dans l’équipe avec le départ de Kristen Chazal (Eboneé Noel) qui m’a un peu pris par surprise, puisque je n’avais rien entendu dire qu’elle quittait la série, et je pense que son personnage avait grandi beaucoup, surtout la saison dernière. J’ai aimé ça, au moins ils ont légèrement abordé son absence et ont donné à son personnage une sorte de clôture, même si c’était hors caméra. Cela signifiait l’ajout de l’agent spécial Tiffany Wallace (Katherine Renee Turner) qui est le nouveau partenaire de Stuart Scola (John Boyd) et qui a travaillé dans les cols blancs à Atlanta et faisait auparavant partie du NYPD. Dans ce cas, je peux dire que je l’ai aimée, car elle a une très forte personnalité et est très franc, et je pense qu’elle peut bien travailler avec l’équipe.

Stuart: Alors, comment as-tu aimé « Hotlanta »? Tiffany: C’était bien. Un peu trop méridional pour moi, mais je me suis bien amusé. Et juste pour que vous le sachiez, personne ne l’appelle plus « Hotlanta ». Stuart: Oh. Je l’ai. C’est aussi la première fois que je le dis.

Cette fois, même lorsque l’affaire était intéressante puisqu’elle était liée à un sujet d’actualité tel que le racisme et les crimes haineux, ce n’était pas le thème principal de l’heure qui a finalement tourné autour d’OA et de son lien avec son informateur Zayne. J’aime quand les cas sont en quelque sorte liés aux personnages principaux, parce que de cette façon, nous apprenons à mieux les connaître et à approfondir leur vie.

Omar continue définitivement de grandir en tant que personnage, cette fois, nous avons eu un aperçu de combien il croit aux secondes chances et comment il suit son instinct des gens, puisqu’il n’a jamais cessé de croire en Zayne, même lorsque tout était contre lui. Il le voyait comme un bon gars qui finissait par prendre de mauvaises décisions et pour cela, il le défendait devant tout le monde, et se risquait même puisqu’il savait qu’il pouvait lui faire confiance. Et c’était en fait le sujet principal de l’épisode: la confiance. Différents personnages ont montré des approches différentes. OA croyait en Zayne quoi qu’il arrive, Tiffany était indécise quant au fait de tirer sur le suspect et elle devait faire confiance à Stuart pour prendre une décision, et Maggie, qui avait été insaisissable sur ce qui s’était passé pendant ses jours d’infiltration, a fini par dire la vérité à OA.

Omar: L’opération a été un énorme succès. Vous avez arrêté 16 personnes. Maggie: Ouais, c’est vrai. Nous avons également tué quelqu’un. Son nom était Anna. Elle était mariée à l’une des cibles. Elle venait d’avoir 22 ans. Vous savez, j’avais passé beaucoup de temps avec elle et je la considérais comme une amie. Le jour de l’arrestation, elle a paniqué. Et elle a attrapé un couteau et elle a couru vers l’un des officiers. Je lui ai tiré dessus. Je n’avais pas le choix. Mais nous avons procédé à 16 arrestations, non? C’est donc ce qui compte.

D’un autre côté, j’ai aimé la façon dont ils ont en quelque sorte inclus la pandémie dans le scénario d’une manière légère, avec des coudes et des masques à certains moments, qui nous ont permis de remarquer sa présence mais sans la faire ressembler à une partie principale de l’histoire. Je suppose que nous continuerons à obtenir ces éléments dans les prochains épisodes.

C’est maintenant à votre tour de frapper la section des commentaires. Que pensez-vous des nouveaux personnages? Avez-vous aimé la façon dont ils ont abordé la présence de la pandémie?

Source