Gerry, le “célibataire d’or”, fait pleurer Sunny Hostin (‘The View’) [VIDÉO]

Gerry, le “célibataire d’or”, fait pleurer Sunny Hostin (‘The View’) [VIDÉO]

Aux prises avec des rencontres amoureuses en ligne depuis plusieurs années, Sunny Hostin avoue qu’elle en demande désormais plus aux émissions de réalité romantique. Elle prétend avoir besoin d’une thérapie intensive après avoir assisté à la cérémonie des roses de The Golden Bachelor, la nouvelle émission de dating d’ABC.

Une cérémonie des roses chargée en émotions

Lors de l’épisode du 5 octobre, l’équipe de The View s’est penchée sur le deuxième épisode de The Golden Bachelor. Au cours de la cérémonie des roses, Gerry Turner, le héros de l’émission, a offert sa première rose à Leslie et la dernière à Kathy, disant adieu à Natascha, Jeanie et Peggy. Bien des téléspectateurs ont été touchés par ce moment plein d’émotions, mais Sunny Hostin a une vision différente du Golden Bachelor et de son débordement sentimental.

Un sentiment d’inconfort

« Je n’ai pas aimé », avoue Sunny Hostin, avant d’ajouter qu’elle aurait besoin elle-même de « thérapie intensive ». Elle étaye son propos en citant des statistiques sur les pleurs des femmes en moyenne, affirmant ne pas faire partie des pleureuses. Puis, elle mentionne que les hommes pleurent en moyenne 1,9 fois par mois et conclut en disant : « Toutes ces larmes, ça m’a mise mal à l’aise ».

Cependant, Alyssa Farah Griffin intervient pour défendre Gerry Turner : « Non ! J’adore Gerry. Il peut pleurer quand il veut. Je suis obsédée par lui. Il est tellement adorable. »

Sara Haines donne ensuite un éclairage intéressant en affirmant que les larmes de Gerry Turner témoignent d’une volonté de donner une seconde chance à l’amour. « Tout cela représente des histoires magnifiques, et lorsque Gerry les regarde, il ne voit pas juste le Bachelor à 23 ans. Il voit des personnes qui ont pris un risque et qui sont sorties de leur zone de confort ».

Des femmes mûres en quête d’amour

The Golden Bachelor met en scène des femmes âgées de 60 à 75 ans, toutes à la recherche de l’amour auprès de Gerry Turner, un veuf de 71 ans. Une démarche originale qui attire l’attention.

En revanche, Ana Navarro n’est pas d’humeur à discuter de cette émission de rencontres et elle critique même Brian Teta, le producteur exécutif de The View, qui lui met la pression pour donner son avis sur le sujet. « Vous savez quoi ? C’est moi qui vais pleurer si on continue de parler du Bachelor », plaisante-t-elle. « Brian Teta ne va pas cesser de me tortureR chaque semaine à ce sujet. Il prétend que c’est l’émission numéro 1 sur Hulu. Je veux être du côté opposé du mur. »

On voit ensuite la caméra se tourner vers Brian Teta qui hoche la tête en signe de confirmation de la blague d’Ana Navarro.

Regardez l’extrait ci-dessous.

Source : www.tvinsider.com

Avatar photo

Sylvain Métral

J'adore les séries télévisées et les films. Fan de séries des années 80 au départ et toujours accroc aux séries modernes, ce site est un rêve devenu réalité pour partager ma passion avec les autres. Je travaille sur ce site pour en faire la meilleure ressource de séries télévisées sur le web. Si vous souhaitez contribuer, veuillez me contacter et nous pourrons discuter de la manière dont vous pouvez aider.