«  Hell’s Kitchen: Young Guns  »: le point de vue de Christina Wilson sur l’âge de cette année

«  Hell’s Kitchen: Young Guns  »: le point de vue de Christina Wilson sur l’âge de cette année

Toute cuisine bien établie a besoin d’un ou deux sous-chef compétents.

Pour la série de concours culinaires de Fox La cuisine de l’enfer, ce rôle revient à Christina Wilson et Jason Santos, qui dirigent respectivement les équipes rouge et bleue. Wilson, HKLa gagnante de la saison 10 est également la vice-présidente des opérations culinaires du célèbre chef et animateur de l’émission Gordon Ramsay – et elle est l’une des principales motivations des concurrents de la série.

Ce dernier rôle est particulièrement important cette année alors que la série enflammée accueille un groupe plus jeune dans le restaurant de Las Vegas pour sa 20e saison historique. Chacun des 18 candidats est âgé de 23 ans ou moins. «Ils ont une perspective tellement différente et fraîche sur le monde, sur la nourriture – c’est vraiment chouette à voir», admet Wilson. «Et très honnêtement, même si nous nous tenons la main pendant cette compétition, ils m’enseignaient, à moi, à Gordon et à Jason, de nouvelles choses amusantes aussi, et c’était excitant pour nous.

Ci-dessous, Wilson décrit le drame à venir – et regardez une vidéo exclusive de la première de la saison ci-dessous.

Cette saison de La cuisine de l’enfer se concentre sur une tranche d’âge plus jeune. Quelles différences avez-vous remarquées en travaillant avec ces chefs moins chevronnés?

Christina Wilson: Eh bien, j’avais un végétalien et un végétarien [on my team] C’était donc vraiment intéressant de voir comment ces dames sont devenues intelligentes et se sont vraiment appuyées les unes sur les autres pour goûter des choses qu’elles choisiraient normalement de ne pas manger et il y a des plats végétaliens et végétariens vraiment impressionnants et créatifs qui sortent. Donc, je pense que vous serez surpris. Je sais que Gordon l’était certainement.

Lors de la première, vous pourrez vous asseoir avec les concurrents de l’équipe rouge et quelques autres anciens vainqueurs. Parce que votre groupe est plus jeune que d’habitude, ressentez-vous plus de pression pour être un modèle pour ces concurrents?

Je n’ai plus l’impression d’avoir plus de pression sur la façon dont je me porte ou comment j’agis. Nous devons tous – et vous verrez également une autre facette de Gordon – avoir plus de patience parce qu’ils sont si jeunes. Nous les maintenons toujours aux mêmes normes, mais nous les aidons à les amener là où nous en avons besoin, là où les attentes avec les chefs plus âgés et plus chevronnés au cours des saisons passées, nous attendons un peu plus d’eux en termes de performances. Ces enfants sont comme des bébés cerfs en ce moment – ils ne savent même pas encore marcher droit sur leurs jambes. Mais il y a une tonne de talent tout au long de la saison cette année.

La cuisine de l’enfer est intense, peu importe où vous en êtes dans votre carrière. La bonne chose cependant, c’est que ces gars-là sont tous au visage frais, impatients. Ils regardent le monde avec une perspective si différente. J’ai la chance d’être sous-chef depuis cinq saisons maintenant, et c’est la première fois que je ressens vraiment ce fossé générationnel. C’était une courbe d’apprentissage vraiment intéressante pour nous aussi.

(Scott Kirkland / FOX)

Quel est le plus gros conseil que vous donnez aux femmes de l’industrie alimentaire?

Il s’agit tellement de se présenter et de faire de son mieux chaque jour. Je sais que cela semble si simple, mais c’est un si gros morceau.

Pouvez-vous taquiner la punition la plus grossière ou la pire que nous verrons cette saison?

Il peut y avoir des déjeuners spéciaux préparés par Gordon pour eux sous forme de milkshake. [Laughs] Il y a quelques bons [punishments] là-dedans. Nous avons probablement trop de plaisir à trouver les ingrédients de ces milkshakes pour les équipes perdantes, mais tout cela fait partie du voyage pour elles.

Gordon a-t-il des tours dans sa manche pour cette saison marquante de La cuisine de l’enfer?

Tout comme la saison 19, celle-ci se déroule à Las Vegas, alors imaginez les opportunités qui s’offrent à un jeune de 20 ans et plus de se mettre un peu sur le Strip, même pendant la compétition. Et Gordon voit tout. Il y en a vraiment amusant [moments] tout au long de la saison, c’est tout ce que je dirai.

Sous-chef Christina et candidat Brynn (Scott Kirkland / FOX)

Une grande partie de votre rôle est dans les coulisses lorsque l’action principale et le drame à l’écran se déroulent entre les candidats et Gordon. Qu’est-ce que tu fais toujours La cuisine de l’enfer que les téléspectateurs pourraient ne pas connaître ou ne pas comprendre?

Nous sommes toujours avec les concurrents. Nous travaillons tellement avec les candidats dans la cuisine, lorsque nous nous préparons pour le service du dîner, lorsque nous travaillons avec celui qui a perdu – la punition impliquera souvent un type de nourriture – alors nous sommes autour d’eux, les encadrant chaque chance que nous obtenons, et nous soutenons constamment la préparation du service du dîner. Nous avons une petite cuisine minuscule, vous ne pouvez pas vraiment la voir. Je n’appellerais même pas ça une cuisine – c’est une table avec du matériel dessus. Mais nous essayons de garder une longueur d’avance sur la préparation car nous avons tellement de réservations dans le livre tous les soirs, et nous ne savons jamais combien de fois ils vont gâcher le saumon, ou Gordon va frapper [the meat], donc si vous ne nous voyez pas, nous encadrons généralement les candidats ou nous les aidons à garder une longueur d’avance sur la préparation du dîner de ce soir-là.

Ça fait 10 saisons que tu as gagné La cuisine de l’enfer. Quelle est la plus grande différence que cette émission a apportée à votre vie?

Tout. J’ai eu une carrière réussie et très modeste à Philadelphie avant de participer à cette émission. Je suis avec Gordon depuis que j’ai franchi les portes en tant que candidat. Je ne suis jamais parti. J’ai pu l’aider à doubler son portefeuille américain, à voyager dans des endroits où je n’ai jamais été pour voir des ouvertures de restaurant. J’ai eu tellement d’opportunités sur le dos de cette plate-forme incroyable que La cuisine de l’enfer m’a donné. Même mes plus grands rêves n’étaient pas assez grands.

Découvrez un extrait exclusif de Hell’s Kitchen: Young Guns‘première saison ci-dessous.

Hell’s Kitchen: Young Guns, Première de la saison, lundi 31 mai, 8 / 7c, Fox

Source