Jack Osbourne et Katrina Weidman sur «  Portails to Hell  » sur Discovery + et leurs moments les plus effrayants

Jack Osbourne et Katrina Weidman sur «  Portails to Hell  » sur Discovery + et leurs moments les plus effrayants

Si vous êtes fatigué d’être à la maison, rassurez-vous dans le fait que vous ne vous réfugiez pas dans les endroits hantés que Jack Osbourne et Katrina Weidman explorent. Portails vers l’enfer, qui a créé la deuxième moitié de la saison 2 le 20 mars sur Discovery +. Des demeures hantées aux terrifiants parcs d’attractions abandonnés, le duo (la chercheuse invitée Heather Taddy se joint à quelques aventures) découvre des secrets surnaturels dans certains des endroits les plus effrayants à ce jour.

L’enquête d’ouverture de deux heures disponible maintenant sur la banderole offre un accès sans précédent à la ferme McCormick, l’ancienne propriété du Colorado des tueurs en série père-fils Tom et Michael McCormick. Pas moins de 17 victimes auraient été enterrées sur le terrain.

Ici, Jack et Katrina parlent à TV Insider de leurs moments les plus effrayants et des endroits où ils veulent s’aventurer ensuite.

Avez-vous trouvé plus facile d’entrer dans ces endroits maintenant que vous avez un bilan intégré?

Jack Osbourne: C’est drôle que tu dis ça. Pour la saison 1, lorsque nous essayions d’obtenir des emplacements, les gens demandaient: «Quel est le nom de l’émission?» Nous leur dirions que c’était Portails vers l’enfer. Ils diraient: « Vous ne filmez pas ici. » Je pense que les gens peuvent voir la série maintenant et savent que nous ne sommes pas une sorte de fous essayant d’évoquer le diable. Je pense que plus sont cool avec nous qui viennent chez eux.

Le tournage s’est-il terminé avant l’arrêt du COVID?

Jack: Juste avant le verrouillage en février [2020], nous revenions d’Arizona. Lorsque nous avons eu le vol de correspondance où nous allions, je lui ai dit: «Au revoir Katrina. Ne meurs pas. C’était avant que toute la folie ne se produise, mais je suis un peu un porteur de chapeau en aluminium. Je pensais que ce serait mauvais et tout le monde pensait que j’étais fou. C’est un peu fou, nous avons fini par rentrer chez nous et nous y sommes restés six mois [before filming began again].

Découverte

Katrina Weidman: Et c’est la dernière chose qu’il m’a dite. Des mots inquiétants que j’avais dans ma tête là-bas.

Quel a été le moment de ces enquêtes qui vous a marqué?

Katrina: C’était le Captain Grant’s Inn dans le Connecticut. Nous avons entendu dire qu’il y avait 300 esprits et ils leur ont tous parlé. Je pense que Jack et moi étions déjà sceptiques. Au cours de l’enquête, nous commençons à nous demander si c’est exact parce que quelqu’un [seems to have] capacités psychiques dont ils ne sont pas conscients. Nous avons fait une expérience avec le propriétaire [Carol] … Et ont été surpris par ce qui s’est passé. C’était plus d’une heure qu’elle nous disait des choses avec précision. C’était une nuit étrange.

Jack: J’ai apprécié l’hôtel Monte Vista à Flagstaff, en Arizona, simplement parce que c’est une petite ville vraiment cool. Nous avons fait une planche Ouija et des choses vraiment folles se sont produites. Je pense que cela ressort parce que c’était vraiment le premier épisode avant que nous ne soyons tous enfermés. L’histoire de l’endroit est géniale, mais l’expérience de planche Ouija que nous avons eue était sauvage.

Heather intervient pour un certain nombre d’épisodes. Comment pensez-vous qu’elle s’intègre à votre approche, Jack?

Jack: Heather est géniale. C’était relativement transparent parce qu’elle vient de la même école d’enquêtes paranormales que Katrina. Ils ont des sensibilités et des manières similaires de travailler. J’étais inquiet parce que je n’avais enquêté avec personne de nouveau depuis un moment, mais Heather est une championne absolue.

Jack Osbourne et Katrina Weidman

Découverte

Katrina, trouvez-vous qu’il y a une augmentation des femmes intéressées à explorer le paranormal?

Katrina: BCroyez-le ou non, les femmes ont vraiment constitué la majorité du champ paranormal et aussi le public. Nous n’avons pas été représentés malgré cela. Ça a toujours été un club de garçons. Ce que je vois maintenant, c’est la construction d’une plus grande table pour que tout le monde puisse s’asseoir. Sommes-nous encore complètement là? Non, mais nous y arrivons.

Ce qui m’inspire, c’est que lorsque je vais à des conférences, à des bandes dessinées ou sur les réseaux sociaux, je reçois des messages de grands-mères et de mères qui me disent que nous inspirons leurs filles à se lancer dans un domaine scientifique. Ou que nous leur montrons qu’ils n’ont pas besoin d’être cette fille effrayée qui court et hurle face à une situation effrayante. Cela en vaut vraiment la peine.

Qu’y a-t-il sur votre liste de choses à explorer ensuite?

Katrina: Je suis toujours le champion d’un endroit chaud et ensoleillé. Donc, Hawaï serait à moi. J’aimerais aussi retourner en Europe et enquêter davantage.

Jack: Je veux vraiment faire Alcatraz. Je pense que ce serait formidable de faire une enquête là-bas.

Portails vers l’enfer, Les samedis sur Discovery +.

Portails vers Hell Key Art

Source