La dernière saison de «  Keeping Faith  », l’histoire de «  Bull  », une fable de «  Painkiller  », une affaire de meurtre suédoise se déroule dans «  Priez, obéissez, tuez  »

La dernière saison de «  Keeping Faith  », l’histoire de «  Bull  », une fable de «  Painkiller  », une affaire de meurtre suédoise se déroule dans «  Priez, obéissez, tuez  »

Le drame policier gallois Tuer la foi soulève la barre émotionnelle dans sa troisième et dernière saison. Voyez comment tout a commencé avec un Taureau retour en arrière. HBO importe une autre série documentaire fascinante sur le vrai crime de Scandinavie.

ACORN TV

Garder la foi

C’est cet objet rare: un mordeur d’ongles déchirant. Les émotions sont vives et profondes dans la troisième et dernière saison du drame gallois en tant que l’avocate Faith Howells (Torchwood’s sexy et émotionnellement honnête Eve Myles) plaide devant le tribunal au nom d’un garçon mourant qui a besoin d’une opération risquée. Le grand Sian Phillips (1 Claudius) est le juge compatissant qui essaie de contrôler les émotions de Faith. Pas facile quand sa vie personnelle est à la croisée des chemins, avec une bataille de garde de plus en plus désordonnée qui cause une grande anxiété à ses deux filles. Et Faith a ses propres problèmes de maman, quand sa mère, RoseDes choses meilleures’ merveilleux Celia Imrie) se présente pour rendre la vie difficile à tout le monde, y compris à son ex en difficulté, Evan (Bradley Freegard), et son amant robuste Steve Baldini (Mark Lewis Jones), qui devient malheureusement pris au piège des stratagèmes de Rose. L’émission n’a peut-être duré que trois saisons – deux épisodes en première cette semaine, les quatre restants étant diffusés chaque semaine – mais Faith est indéniablement un gardien.

CBS

Taureau

Comment est née TAC (Trial Analysis Corporation)? Découvrez-le dans un épisode spécial d’histoire d’origine, qui remonte à 12 ans à l’époque où Bull (Michael Weatherly) tente d’obtenir un nouveau procès pour un prisonnier condamné à tort. Cet incident l’incite à se lancer dans la science du trial, mais qu’en est-il du reste de l’équipe?

LA CW

Éclair noir

Le créateur de la série Salim Akil a écrit et réalisé cet épisode, qui raconte l’histoire de mise en garde d’un ancien méchant connu sous le nom de Painkiller, une machine à tuer super améliorée qui est maintenant réformée et vit sous le nom de Khalil Payne (Jordan Calloway) dans une autre ville. Tout fan de super-héros sait que le passé ne reste pas longtemps sans sépulture, et lorsque le devoir lui demande de commencer à travailler pour le côté droit, Khalil doit maîtriser son côté le plus sombre et contrôler son Painkiller à l’intérieur.

Prier, obéir, tuer

Les mystères scandinaves sont encore plus effrayants lorsqu’ils sont vrais. C’est donc avec une série documentaire en cinq parties de Suède, qui examine une affaire de meurtre notoire de 2004 qui a fait la une des journaux dans le monde entier. Cela commence par le meurtre d’une jeune femme dans son lit qui faisait partie de la congrégation pentecôtiste d’un petit village. Les soupçons se tournent bientôt vers son mari, également pasteur de la secte, et leur nounou de 26 ans, qui prétend qu’elle suivait les ordres d’une série de SMS de Dieu.

À l’intérieur de la télévision du lundi:

  • 31 jours d’Oscar (toute la journée et toute la nuit, Turner Classic Movies): Les «je» l’ont comme la série d’un mois de films dignes d’un Oscar continue son marathon alphabétique, avec des moments forts, notamment Frank Capra’s Comédie de 1934 C’est arrivé une nuit (10 h 30 HE / 9 h 30), qui a remporté des Oscars pour Clark Gable et Claudette Colbert, et l’épopée folle C’est un monde fou, fou, fou, fou (5:15 ET / 4: 15c). Les J’s entrent en jeu à minuit / 11c avec la performance oscarisée de Bette Davis en 1938 Jézabel.
  • Sur le front du chant, NBC’s La voix (8 / 7c) termine les rounds de bataille avant les KO et ABC Idole américaine (8 / 7c) révèle les 10 meilleurs obtenteurs de votes du Top 16, ce qui signifie que six candidats devront chanter leur cœur alors que les juges en choisissent deux pour remplir le Top 12.
  • Bob Hearts Abishola (8: 30/7: 30c): C’est rafraîchissant de trouver des failles dans une héroïne de sitcom, et il ne fait aucun doute qu’Abishola (Folake Olowofoyeku) doit travailler sur ses «compétences relationnelles» lorsqu’elle prend la direction du personnel infirmier après Gloria (Vernee Watson) part en vacances.
  • Descendre un escalier sombre (10 / 9c, PBS, consultez les listes locales sur pbs.org): Un dérangement Objectif indépendant un documentaire examine les retombées raciales à plusieurs niveaux du tournage en 2014 d’un homme noir non armé Akai Gurley dans une sombre cage d’escalier de Brooklyn par un policier sino-américain Peter Liang. Il a ensuite été reconnu coupable d’homicide involontaire coupable au deuxième degré, une peine qui s’applique rarement aux officiers blancs.

Source