L’équipe Legacy of Monsters parle de l’ajout de nouveaux monstres

L’équipe Legacy of Monsters parle de l’ajout de nouveaux monstres

Une série ambitieuse

Pour certains, relever le défi de créer une nouvelle histoire pour l’un des monstres les plus célèbres du monde pourrait être intimidant. Mais pour l’équipe créative de Monarch: Legacy of Monsters, tout le monde était simplement ravi d’avoir l’opportunité de jouer dans le bac à sable de kaiju incroyablement connu.

Tackling Challenges

« J’adore relever différents défis. Je suis attiré par des choses que je n’ai pas faites auparavant et j’aime combiner les tons et les styles, » déclare Matt Shakman, qui a dirigé les deux premiers épisodes de la série Apple TV+. « Lorsque j’ai lu le script du premier épisode de Monarch, j’ai été tellement séduit par ce que [co-créateurs] Chris [Black] et Matt [Fraction] avaient créé. Cela semblait être une nouvelle façon rafraîchissante de raconter une histoire. Il s’agissait d’un drame humain multi-générationnel ainsi que d’une émission de mystère qui impliquait également des monstres géants. »

Expérience inégalée

Le CV de Shakman est assez impressionnant pour intimider n’importe quel monstre : Parmi ses nombreuses émissions et films, il a dirigé WandaVision de Disney+ et Game of Thrones de HBO, et il est sur le point de diriger le prochain film des Quatre Fantastiques de Marvel. « Les choses que vous avez faites auparavant ne peuvent pas vous aider à vous informer, » dit-il. « Travailler sur Game of Thrones et faire des combats de dragons du point de vue du sol vers le haut a certainement aidé à raconter l’histoire de Godzilla, et tous les grands drames sur lesquels j’ai travaillé de la même manière dans le but de créer des histoires où vous soutenez ces personnages et où vous pouvez vous investir émotionnellement dans leurs histoires … vous travaillez à construire un monde d’imagination pour tout le monde sur ce plateau. »

Expériences passionnantes

Sean Konrad, superviseur des effets visuels de l’émission, est impatient que les fans voient des monstres anciens et nouveaux – certains d’entre eux sont visibles dès le premier épisode. « La Mother Longlegs en est un excellent exemple », déclare Konard. « Nous l’avons vue dans Kong: Skull Island [2017], mais cela était limité. Nous pouvons la ramener à la lumière du jour, complètement exposée, et vraiment nous concentrer sur les détails. Et le Mantleclaw qui s’élève du sol a tout le sable et l’eau qui en découle… Le fournisseur qui a travaillé dessus, Rising Sun Pictures, a vraiment prêté attention à la photographie de l’endroit où nous avons tourné.»

Malgré les monstres et la mythologie, cependant, la productrice déléguée Tory Tunnell souligne que vous n’avez pas besoin de voir les films pour regarder l’émission. « Cette émission est pour tout le monde », déclare Tunnell. « Pour les fans inconditionnels, ils pourront voir comment Monarch en est arrivé là, quel est cet organisme que nous avons vu en filigrane et qui est assez dominant dans les caractéristiques ultérieures, qui l’a créé et pourquoi était-il entouré de secret ? Mais pour les nouveaux spectateurs, ils commencent également à partir de zéro. Et ils en apprennent plus sur cette organisation, mais fondamentalement, ils découvrent ces personnages dont ils tomberont amoureux. »

Une Passion Manifeste

Et en parlant de tomber amoureux : si vous pouvez ressentir la passion derrière la création de Monarch: Legacy of Monsters, c’est parce que tout le monde y a mis sa propre passion et son soin.

« Je veux juste bien faire ce que j’aime, et l’idée de pouvoir réaliser un projet avec Godzilla était si merveilleuse, » dit Shakman. « C’était définitivement quelque chose que je voulais faire. Je ne voulais pas décevoir Godzilla. Je ne voulais pas décevoir non plus les fans. »

« Nous sommes allés à Tokyo, nous étions à Hawaï… Nous sommes allés au sommet d’un glacier avec Kurt Russell, » déclare Tunnell. « Notre émission est une aventure amusante et évasive. Au cœur de tout cela, il y a quelque chose de réel, et je pense que c’est là que notre émission peut vraiment décoller et avoir de l’importance. Oui, c’est tellement amusant, mais c’est quelque chose auquel on peut vraiment s’identifier. »

Regarder Monarch: Legacy of Monsters

Monarch: Legacy of Monsters, les vendredis sur Apple TV+

Source : www.tvinsider.com

Avatar photo

Sylvain Métral

J'adore les séries télévisées et les films. Fan de séries des années 80 au départ et toujours accroc aux séries modernes, ce site est un rêve devenu réalité pour partager ma passion avec les autres. Je travaille sur ce site pour en faire la meilleure ressource de séries télévisées sur le web. Si vous souhaitez contribuer, veuillez me contacter et nous pourrons discuter de la manière dont vous pouvez aider.