Les plaisirs de Jane Seymour en interprétant une femme dans la soixantaine

Les plaisirs de Jane Seymour en interprétant une femme dans la soixantaine

Harry Wild : la série policière qui passionne les spectateurs.

Une série à succès

Harry Wild, c’est une série qui se déroule à Dublin et qui met en scène une professeure de littérature à la retraite (Jane Seymour) très pétillante qui résout des mystères. Cette série a rencontré un franc succès auprès des spectateurs, et sa star en est ravie. “Les gens me reconnaissent partout”, s’exclame Seymour avec un sourire. “Surtout, croyez-le ou non, les universitaires et les professeurs”.

Des enquêtes captivantes

La saison 2 promet de nombreuses énigmes, comme le meurtre de la demoiselle d’honneur d’une bridezilla, un jeu d’enquête interactif qui tourne au drame réel, et une affaire qui mène vers un village hanté dans la région de Wicklow. Seymour, qui nous a accordé cette interview avant la grève des acteurs, nous en dit plus.

Une nouvelle saison mouvementée

Tout d’abord, vous êtes-vous remise de votre blessure lors de la saison 1 ?

Jane Seymour : Les deux premières semaines, je me suis cassé la rotule et j’ai dû utiliser des béquilles la plupart du temps. Elles étaient retirées pour les prises de vue, puis je les remettais après. Mais cette saison, je cours partout, avec agilité !

Que réserve cette nouvelle saison à Harry et son jeune partenaire dans la résolution des crimes, Fergus (Rohan Nedd) ?

Nous avons désormais une agence de détectives florissante. Le bouche-à-oreille fonctionne bien. Et Glenn (joué par Paul Tylak), le camarade de Harry au pub, connaît un homme peu recommandable qui lui doit un service. Nous nous retrouvons donc dans de magnifiques bureaux. [Rires]

Samantha Mumba rejoint la série dans le rôle de la mère de Fergus. Quelle est son histoire ?

Elle a abandonné Fergus et sa fille en bas âge il y a longtemps. Et voilà qu’elle revient soudainement. Peut-on lui faire confiance ? L’apprécie-t-on ? Que manigance-t-elle ? Harry est très protectrice envers Fergus.

Une héroïne hors normes

Qu’est-ce que vous aimez dans ce rôle ?

Elle ne suit que ses propres règles. Elle a toujours raison. Même quand elle a tort, elle a raison et elle peut le prouver. Pour les femmes, et en particulier pour les actrices, c’était censé être fini à 40 ans. Et pourtant me voilà, à 72 ans, avec ma propre série où je joue une femme qui n’a pas fini de vivre.

La saison 2 de Harry Wild sera diffusée à partir du lundi 9 octobre sur Acorn TV.

Source : www.tvinsider.com

Avatar photo

Sylvain Métral

J'adore les séries télévisées et les films. Fan de séries des années 80 au départ et toujours accroc aux séries modernes, ce site est un rêve devenu réalité pour partager ma passion avec les autres. Je travaille sur ce site pour en faire la meilleure ressource de séries télévisées sur le web. Si vous souhaitez contribuer, veuillez me contacter et nous pourrons discuter de la manière dont vous pouvez aider.