Ne manquez pas l’épisode de la semaine : première de « Brooklyn Nine-Nine »

Ne manquez pas l’épisode de la semaine : première de « Brooklyn Nine-Nine »

Bienvenue dans notre chronique hebdomadaire Impossible de manquer l’épisode de la semaine! Chaque samedi, nous mettrons en lumière un épisode différent de la télévision de cette semaine que nous pensions être exceptionnel et à voir absolument. Revenez voir si votre émission préférée a reçu le feu vert – ou pour en savoir plus sur une nouvelle !

Pour une masterclass sur la façon d’utiliser l’humour pour raconter une histoire sur des questions politiques importantes, regardez Brooklyn neuf-neuf. La comédie policière NBC a présenté des épisodes consécutifs pour sa 8e et dernière saison le jeudi 12 août. Leur objectif était de savoir comment faire face aux abus de la police contre les personnes de couleur qui se sont produits pendant les premiers jours de COVID. Le premier épisode des deux, “The Good Ones”, lance cet arc avec force, tout en étant incroyablement drôle et fidèle au ton de la série.

Pour tous ceux qui se plaignent que la sitcom devienne trop politique, la vérité est que Neuf-neuf a toujours passé beaucoup de temps à déterminer à quel point le système est corrompu. Le capitaine Holt (Andre Braugher) a été très franc au sujet des préjugés auxquels il a dû faire face en tant qu’homosexuel noir. Dans un épisode, Terry (Terry Crews) a été arrêté par un flic pour « avoir l’air suspect » alors qu’il marchait dans la rue de son propre quartier. Et qui peut oublier l’intrigue de la saison 6 où l’enceinte est entrée en guerre avec le commissaire (Phil Reeves) lui-même (qui a battu Holt pour le poste en étant un vieil homme blanc conservateur) pour avoir espionné les citoyens? La série est connue pour traiter de gros problèmes tout en se sentant saine et amusante, et ce n’est pas différent. Je dirais même que c’était bien mieux organisé pour faire ce genre d’histoires que certaines des autres émissions dont les épisodes de Black Lives Matter semblaient un peu forcés (en vous regardant La liste de lecture extraordinaire de Zoey).

La série sait comment faire une ouverture à froid, et celle-ci ne se retient pas avec Rosa (Stephanie Beatriz) déclarant d’un ton neutre qu’elle quittait la force, et Jake détruisant rapidement tout ce qui l’entourait alors qu’il était surpris. La façon dont elle le dit est tout à fait conforme à son personnage et elle fait toujours partie intégrante de la série. L’épisode lui-même tourne autour de Jake (Andy Samberg) aidant Rosa, maintenant détective privé, à obtenir justice pour une femme qui a été maltraitée et arrêtée sans fondement par un couple de flics. Mais comme lorsque Holt a été battu pour le poste de commissaire, ou, à plus petite échelle, lorsqu’Amy (Melissa Fumero) a essayé d’obtenir un permis de la bureaucratie défectueuse de la ville, Jake découvre qu’il ne peut pas battre le système. Il s’avère que changer les choses de l’intérieur ne peut aller que jusqu’à un certain point.

Le timing comique de ces scènes est sur le point, et avec un nouveau méchant maladroit joué par John C. McGinley (Dr. Cox sur Gommages) Président de l’Union des patrouilleurs Frank O’Sullivan, tout semble fonctionner. Et même s’ils sont sur des chemins différents maintenant, Jake et Rosa se soutiennent toujours. C’est une tâche monumentale d’essayer de faire ces intrigues sans devenir trop déprimant ou trop moralisateur, mais s’il y a un spectacle qui sait comment le faire avec succès, c’est Brooklyn neuf-neuf.

D’autres observations qui, selon nous, ont fait ressortir cet épisode :

  • Le retour d’Amy de congé de maternité s’avère à la fois hilarant et réconfortant lorsqu’une interaction mineure avec le capitaine Holt l’amène à croire que quelque chose ne va vraiment pas et qu’elle a raison. Nous aimons leur lien.
  • Rosa utilisant Hitchcock (Dirk Blocker) et le mépris de Scully (Joel McKinnon Miller) pour les règlements et leur connaissance de l’Union des patrouilleurs, afin qu’elle puisse s’introduire est un génie.

Source : https://www.tvinsider.com/1009329/brooklyn-nine-nine-season-8-premiere-best-episode-of-week/

Sylvain Métral

Sylvain Métral

J'adore les séries télévisées et les films. Fan de séries des années 80 au départ et toujours accroc aux séries modernes, ce site est un rêve devenu réalité pour partager ma passion avec les autres. Je travaille sur ce site pour en faire la meilleure ressource de séries télévisées sur le web. Si vous souhaitez contribuer, veuillez me contacter et nous pourrons discuter de la manière dont vous pouvez aider.