Rebel – Heart Burned – Critique

Rebel – Heart Burned – Critique

Juste après la diffusion de son cinquième épisode jeudi dernier, ABC a décidé de donner une émission de première année Rebelle le démarrage et l’a annulé. La série ne fonctionnait pas aussi bien qu’ils l’espéraient et au lieu de lui laisser plus de temps pour s’implanter, la série a été abandonnée juste au moment où elle était sur le point de trouver sa place. Ce n’est pas une nouvelle que le monde de la télévision soit dur et impitoyable, mais annuler une émission avec autant de potentiel après seulement quelques épisodes semble particulièrement méchant. Il est indéniable que la série a des défauts, mais il n’y a vraiment pas beaucoup de productions télévisées qui remportent un Emmy pour leurs premiers épisodes. En fait, plusieurs émissions populaires ont eu une première saison faible mais elles ont eu une chance et sont donc devenues des chefs-d’œuvre (par exemple: Buffy contre les vampires, Parks and Recreation, Seinfeld…) Il semble presque que les attentes d’ABC pour Rebelle étaient tout le long de l’Empire State Building depuis que le spectacle est (vaguement) basé sur la vie de la célèbre Erin Brockovich et a la coureuse de séries dramatiques la plus réussie du réseau, Krista Vernoff, en charge. Lorsque le spectacle ne s’est pas avéré être un succès du jour au lendemain, ils ont semblé avoir immédiatement abandonné. Ils n’ont pas attendu la diffusion des cinq épisodes restants avant de prendre une décision sur le sort de l’émission. Je ne connais pas suffisamment l’industrie de la télévision pour juger si l’émission a eu une chance équitable, mais de mon point de vue, en tant que téléspectateur, il ne semble certainement pas qu’ABC était disposé à donner à la série le temps de trouver un public plus large. . L’annonce de l’émission ne sera pas renouvelée même s’il y a encore cinq épisodes programmés pour être diffusés donne l’impression que le réseau choisit la solution de facilité. Ils ne feront probablement plus d’efforts pour promouvoir l’émission, ce qui rendra particulièrement difficile pour la série de gagner de nouveaux téléspectateurs malgré le fait qu’elle semble de mieux en mieux à chaque épisode. Cependant, plus l’émission attire de téléspectateurs dans les épisodes de réaménagement, meilleures sont les chances qu’ABC renversera la décision ou, mieux encore, un service de streaming reprendra l’émission.

Il y a une pétition en cours qui tente de protéger le vignel. Assurez-vous de le vérifier!

Alors que j’ai critiqué dans ma dernière critique le fait que la série essaie parfois de regrouper trop de scénarios dans un seul épisode, je suis ravi de dire que l’épisode cinq n’a pas évoqué ce sentiment. Il se sentait plus équilibré que les épisodes précédents. Il y a deux scénarios qui se déroulent simultanément mais cela semble organique et non forcé. Les deux histoires ne distraient pas l’une de l’autre mais se rejoignent bien à la fin.

Dans le 5ème épisode de l’émission, Rebel (Katey Sagal) essaie sans relâche de trouver un moyen de trouver de l’argent pour la chirurgie d’Helen (Mary McDonnell). Sa valvule cardiaque défectueuse doit être retirée et remplacée par une nouvelle immédiatement. Sans la chirurgie, Helen mourra. Il est navrant de voir comment, entre tous les avocats et les médecins, personne n’était disposé à accorder un prêt à Rebel même s’ils sont tous parfaitement conscients qu’elle en a besoin pour sauver une vie. La fille d’Helen Maddie (Daniella Garcia) veut prendre le règlement offert par Stonemore. Elle ne se soucie de rien d’autre que de faire opérer sa mère. Rebel, cependant, sait qu’Helen ne voudrait en aucun cas accepter ce règlement, elle est donc déterminée à trouver un autre moyen d’obtenir de l’argent pour la chirurgie de son amie.

À un moment donné de l’épisode, Rebel est au bout de sa robe. Maddie est en travail, donnant naissance à un bébé qui ne vivra que quelques jours, tandis que sa mère est sur le point de mourir parce qu’ils ne peuvent pas trouver l’argent pour la chirurgie. Nous pouvons enfin voir Rebel être submergé par tout ce qui se passe, ce qui donne plus de profondeur à son personnage et montre qu’elle est humaine après tout. Lorsque Ziggy (Ariela Barer) offre son fonds universitaire pour payer la chirurgie, on pourrait littéralement sentir l’amour que Rebel a pour sa fille rayonner de l’écran. J’étais aussi si fier de la fille à ce moment-là que j’aurais pu verser une larme ou deux… ou plusieurs. Rebel hésite sur l’offre, elle veut que Ziggy aille à l’université, elle ne veut pas mettre en péril son avenir. Elle dit donc très clairement à sa fille qu’elle ne pourra peut-être jamais la rembourser. Ziggy cependant, s’en fiche. Elle a la volonté d’aller à la faculté de droit et elle le fera même sans fonds collégial: « Je vais contracter des emprunts! Comme tout le monde! »
C’est donc finalement l’adolescente qui n’a aucun revenu qui lui est propre qui a sauvé la vie d’Helen et risque ainsi son propre avenir. Je sais que tout le monde ne sera pas d’accord avec moi là-dessus, mais j’applaudis vivement Ziggy pour cette action désintéressée.

Pendant qu’Helen est au bloc opératoire, sa valvule cardiaque est remplacée, Maddie est en travail. La jeune femme souffre et en plus elle est complètement terrifiée de perdre sa maman. Même avant que Rebel ne trouve l’argent pour l’opération, elle a promis à Maddie qu’Helen irait bien. Une promesse très risquée si vous me demandez. Heureusement, Rebel avait raison. La chirurgie d’Helen s’est bien déroulée. Il s’avère que la valve cardiaque qu’ils ont retirée de son corps montre des signes de détérioration, ce qui n’est PAS censé se produire. Lorsque le médecin d’Helen Misha (Abigail Spencer) veut regarder de plus près la valve, elle a disparu. Quelqu’un l’a volé à l’hôpital. Rebel est furieux! Cette valve défectueuse allait leur gagner la cause!

Le deuxième scénario de cet épisode était centré sur Luke (Sam Palladio), l’un des associés de Benji (James Lesure). Son ex-petite amie (Georgina Reilly) a volontairement envoyé une vidéo très privée de lui à toutes les personnes figurant sur sa liste de contacts professionnels. Luke démissionne immédiatement de l’entreprise et s’inscrit en cure de désintoxication pour dépendance sexuelle. Apparemment, c’est ainsi que les scandales sont traités dans les cercles d’avocats d’entreprise. Cassidy (Lex Scott Davis) est cependant très contre cette stratégie. Elle souligne que Luke est victime de vengeance pornographique et qu’en tant que tel, il devrait se battre d’autant plus qu’il a toutes les ressources disponibles pour le faire. Avec l’aide de Rebel et Lana (Tamala Jones) (l’aide de maman est à nouveau nécessaire), ils retrouvent l’ex-petite amie et essaient de lui parler, mais elle refuse de coopérer de quelque manière que ce soit et menace d’envoyer encore plus de vidéos. La femme fait une impression un peu folle en général. Cela prend du temps à Cassidy et Luke, mais finalement ils trouvent un moyen de la battre à son propre jeu. Apparemment, l’ex petite amie est une influenceuse féministe avec un nombre substantiel d’adeptes sur les réseaux sociaux. Ainsi, Cassidy et Luke filment une vidéo dans laquelle ils la dénoncent comme une fraude et menacent de publier le clip sur tous les réseaux sociaux. Sa carrière d’influenceuse serait ruinée. Elle panique et promet d’arrêter ses actions de vengeance. Problème résolu!

Alors que Lana et Cassidy tentent de sauver la réputation de Luke, Cruz (Andy Garcia) tombe lentement mais sûrement amoureux d’Angela (Sharon Lawrence). La femme fait un excellent travail en jouant l’être humain le plus compréhensif et le plus attentif alors qu’elle n’utilise vraiment Cruz et ses émotions que pour obtenir des informations sur leurs plans pour le procès. Angela a même planté un bug dans le bureau des avocats, c’est ainsi qu’elle et Duncan (Adam Arkin) ont découvert la valve endommagée qui avait été retirée du corps d’Helen pour commencer. C’est Angela qui a volé l’article à l’hôpital. Cette femme est définitivement plus sournoise que prévu!

Cet épisode était mon préféré de la série jusqu’à présent! Partagez vos réflexions sur l’épisode et sur l’annulation de l’émission ci-dessous

Source