Roush Review: «  Van der Valk  » est un régal hollandais de Edgy Mystery

Roush Review: «  Van der Valk  » est un régal hollandais de Edgy Mystery

Vous savez que vous êtes en territoire inconnu pendant un Mystère de chef-d’œuvre! lorsqu’une enquête implique une religieuse ayant le goût de l’érotisme religieux mystique. «Ce n’est pas parce que je suis au régime que je ne peux pas regarder le menu», dit-elle à Piet Van der Valk, imperturbable (Bousculer‘s Marc Warren), un détective hollandais chevronné remarquable pour son comportement d’acier et son tempérament irritable.

Plus audacieux et grislier que la norme pour le Mystère! la franchise, Van der Valk met à jour une série de longue date diffusée au Royaume-Uni dans les années 1970 et 1990. S’ouvrant avec une poursuite à vélo (pas en voiture) dans les rues étroites et les canaux, Amsterdam n’a jamais été aussi belle, ni aussi meurtrière, que dans les trois cas remplis de rebondissements auxquels Van der Valk et son équipe au caractère rafraîchissant sont confrontés. Maimie McCoy est frappante en tant que Lucienne, son amie la plus proche et partenaire sur le rythme, et Luke Allen-Gale apporte un soulagement comique supplémentaire en tant que Sgt échevelé et irrévérencieux. Brad deVries.

J’aime particulièrement le recrue preppy, Job Cloovers (Elliot Barnes-Worrell), un savoir-tout inexpérimenté qui continue d’essayer d’impressionner son patron émoussé avec des informations obscures et des percées de style eureka. Cela ne prend pas, en partie parce que Van der Valk est alourdi, dans la tradition noire classique, par une perte tragique qui le hante lui et son chef en difficulté, Julia Dahlman (Emma Fielding).

(© Company Pictures et all3media international)

Leur histoire prend une tournure violente lors de l’apogée de l’action exagérée de la finale de la saison, ce qui vous laisse espérer qu’ils seront tous bientôt de retour au travail.

Van der Valk, Première de la saison, dimanche 14 septembre, 9 / 8c, PBS (consultez les listes locales sur pbs.org)

Source