‘The 100’: Le soleil rouge se lève à Sanctum – et un personnage préféré des fans tombe (RECAP)

‘The 100’: Le soleil rouge se lève à Sanctum – et un personnage préféré des fans tombe (RECAP)

[WARNING: The following contains MAJOR spoilers for The 100 Season 7 episode 13, « Blood Giants. »]

Nous avons eu le premier Red Sun, oui, mais qu’en est-il seconde Soleil rouge?

C’est à peu près toute la légèreté que nous pouvons rassembler pour cet épisode, qui a vu un deuxième soleil rouge se lever sur Sanctum, ramenant un personnage d’entre les morts – et, dans ses derniers instants, livrant un favori des fans à leur tombe dans une scène qui est sûre rester avec les fans pendant un bon moment. Décomposons tout cela.

Red Sun Rising, encore une fois

Lorsque Clarke et ses amis – et ses ennemis – arrivent à Sanctum, ils réalisent assez rapidement que Russell n’est pas Russell. Bill (John Pyper-Ferguson) n’a pas le temps pour les singeries du commandant noir, et en tant que tel, il élimine un groupe de partisans de Sheidy d’un seul coup. Il s’en prend ensuite à Sheidheda, se faisant poignarder par l’un de ses soldats – puis négociant pour leur passage en toute sécurité à la Clé pour lui sauver la vie. C’est brutal, mais efficace.

Ils se dirigent ensuite vers la clé, qui vient avec l’établissement que Bellamy est définitivement, vraiment, pour de vrai du côté obscur. Murphy est surpris de voir ça. «Dites-moi qu’il n’est pas sérieux», dit-il à Raven et Clarke (malheureusement, il est vraiment sérieux). Et Clarke est en colère quand Bill change l’accord à la dernière minute: il reste à Sanctum et y garde Raven et Murphy, comme assurance que Clarke tiendra sa part du marché.

Au palais, Gabriel (Chuku Modu) corrige Sheidheda du mieux qu’il peut… et il commence à halluciner Joséphine. C’est l’heure du soleil rouge!

Sauver le monde

Sur le terrain du Sanctum, Bellamy et Cadogan discutent. Le berger lui dit qu’il n’est pas comme les autres; il n’a pas grandi dans la foi des Disciples, et en tant que tel, il connaît l’amour entre les individus. Bellamy exprime qu’il a le sentiment qu’il a échoué à Cadogan et que ses amis pensent qu’il est fou… alors il va juste devoir sauver tout le monde, pour toute l’humanité. «Vos amis finiront par comprendre», le rassure Cadogan. Ouais – nous ne retiendrions pas notre souffle sur celui-là.

Dans le réacteur, tout le monde a faim et les gens de Sheidy essaient d’entrer. Emori (Luisa D’Oliveira) et Nikki ont une impasse, qui se termine par l’inconscient de Nikki et la coupure de courant à Sanctum. Cela signifie que le bouclier est abaissé et que les bugs peuvent entrer (yikes!). Bellamy le sait, Raven le sait et Murphy le sait, mais Cadogan ne le sait pas, c’est pourquoi il insiste toujours obstinément pour qu’ils attendent que Clarke revienne avec la clé.

Bellamy convainc son chef de chercher un abri et Raven se dirige vers le réacteur pour remettre le courant. Pendant ce temps, dans le palais, Gabriel continue d’halluciner et cherche l’antitoxine, mais il ne reste plus grand-chose, alors lui et Jackson (Sachin Sahel) doivent en faire plus. Pendant que Jackson se met au travail, Josephine essaie de le convaincre de prendre la flamme et de passer le test. «Quelle meilleure façon de compenser tout ce que vous avez fait dans cette vie que de sauver le monde?» elle demande.

the 100 saison 7 episode 13 le géant du sang eliza taylor clarke

L’ennemi de mon ennemi

Les groupes Clarke et Cadogan se rencontrent au réacteur, et elle lui dit que s’il fait ouvrir la porte à son peuple, elle lui donnera la flamme. Le berger prend l’affaire, et Clarke obtient un moment de bonheur alors qu’elle retrouve Madi (Lola Flanery). Raven et Emori partagent également une étreinte émotionnelle. Clarke tient sa part du marché, et elle donne à Cadogan la flamme. «Pour toute l’humanité», dit-il en le tenant et en souriant.

L’équipe du réacteur est remise sous tension, mais le réacteur a de nouveau une fuite. Raven le corrige, mais Nikki la confronte et lui fait avouer ce qu’elle a fait, menaçant de la tuer dès qu’elle le fait. Elle pleure en disant qu’elle était une lâche, et elle aurait dû mourir à la place de Patch. «Si cela vous apporte la paix», dit Raven à Nikki, «faites-le. Nikki ne le fait pas; Au lieu de cela, elle dit à Raven qu’elle devrait vivre avec ce qu’elle a fait. Clarke, Emori et Murphy la trouvent en train de sangloter par terre et la réconfortent.

Dans le palais, tout le monde commence à s’effondrer sous l’influence de la toxine… y compris Indra (Adina Porter). Sheidheda essaie de négocier son aide, et elle est à peine disposée: «Je tue d’abord l’ennemi de mon ennemi», dit-elle, «et ensuite je tue mon ennemi.» Mais pour le moment, l’ennemi de son ennemi est son ami, et tandis que Sheidy distrait les gardes, Indra se libère. Il lui sauve même la vie en lui disant de tuer le dernier garde invisible. Cela vaut assez pour qu’Indra s’arrête avant de le tuer une fois que Gabriel et Jackson arrivent avec l’antitoxine: comme elle le dit, il est mort de toute façon. Alors elle ne le tue pas, mais elle ne le sauve pas non plus. TK

Je t’ai perdu

Tout le monde converge dans la salle du trône. Indra demande à savoir où est sa fille, et il est décidé que Cadogan va les aider. Gabriel propose de réparer la flamme, et il commence à le faire, mais il tire sur la flamme au dernier moment, la détruisant. Clarke met une arme sur la tête de Cadogan et lui dit d’entrer le code pour se rendre à Gaia, et il le fait. Raven, Murphy, Emori et le reste du groupe se dirigent vers le portail, mais Clarke dit à Bellamy de rester en retrait.

«J’ai dit que je ne perdrais personne d’autre, mais je t’ai perdu», dit Clarke. «Mais cela n’a pas d’importance pour vous, n’est-ce pas, Disciple Blake. Tant pis pour ensemble. Elle se retourne aussi pour partir, mais alors qu’elle commence à traverser le portail, Bellamy met la main sur le carnet de croquis de Madi. Il se rend compte qu’elle a des fragments de la flamme dans son esprit, et Clarke se rend compte qu’il sait, ce qui mettrait Madi en danger incroyable si Cadogan le découvrait. Ils ont donc une impasse – sous la menace d’une arme.

Elle pleure. Il pleure. «Je n’ai pas d’autre choix que de partager cela», dit-il, exprimant sa conviction que c’est ainsi «qu’ils font mieux». N’ayant pas le choix, elle appuie sur la gâchette, semblant lui tirer une balle dans le cœur. Il s’effondre, le livre tombe au sol et elle passe de l’autre côté en sanglotant.

les 100 saison 7 épisode 13 géant du sang murphy emori richard harmon luisa d'oliveira

Autres observations

  • J’ai prédit que Bellamy n’irait pas jusqu’au bout, mais je n’ai pas vu sa fin arriver de cette façon. Jason Rothenberg semble avoir confirmé qu’il s’agissait de la mort finale de Bellamy sur Twitter, il semble donc qu’il soit parti. Ne jamais revenir. Je suis vraiment stupéfait et plus qu’un peu déçu. Pourquoi suis-je déçu? C’était une façon étrange de mettre fin à l’arc de Bellamy, c’est le moins qu’on puisse dire – j’avais pensé que le reste de la saison le verrait retourner vers ses amis et lui-même, seulement pour se sacrifier pour les sauver. Cela aurait honoré «le cœur» qu’il a toujours été. Le faire donner sa vie pour les Disciples semble beaucoup plus creux que la descente de Daenerys Targaryen dans la folie et la mort qui a suivi.
  • En fait, il existe de nombreux parallèles que l’on pourrait établir entre Dany et Bellamy; tout au long de leurs émissions, ils s’étaient tellement souciés de son peuple, et tous deux sont morts soudainement après avoir eu des moments étrangement hors de leur personnage. Faire sortir Bellamy comme un écho de lui-même, un traître à ses amis plutôt qu’un héros, est bouleversant. Ils l’ont fait de Daenerys Targaryen.
  • De plus, dans l’état actuel des choses, Bellamy est morte, le carnet de croquis est toujours là (Clarke ne l’a pas caché, prenez-le avec elle), et il y a de fortes chances que Cadogan découvre Madi. Alors… pourquoi est-ce que Bellamy est mort? Clarke va-t-elle aussi perdre sa fille?

les 100 saison 7 épisode 13 le géant du sang clarke raven emori fait eliza taylor lindsey morgan

  • Bellamy mourant sans Octavia (Marie Avgeropoulos) là se sent mal. Les Blakes n’ont jamais vraiment eu une autre conversation après que Bellamy se soit convertie au côté des Disciples, et j’avais espéré qu’ils auraient au moins un autre cœur à cœur, au cours duquel O pourrait exprimer qu’elle comprenait ce qu’il avait fait pour elle toutes ces années. , et qu’elle l’aime.
  • Je me demande aussi maintenant si Clarke survit jusqu’à la fin, et je serais prêt à parier qu’elle ne le fera pas. D’une part, comment vivra-t-elle avec elle-même après avoir appuyé sur la gâchette de sa meilleure amie? Et pour un autre, «la tête et le cœur» a été un thème de la série et de la relation Bellamy-Clarke, et comme l’a dit Gabriel, «une fois que la tête cesse de dire au cœur de battre, c’est fini. Clarke tirant sur Bellamy (dans le cœur, rien de moins) ressemble énormément à dire au cœur de ne pas battre. Il s’ensuivrait qu’elle pourrait mourir aussi, sans son «cœur».
  • Cette scène avec Raven était très émouvante et à quel point nous avons eu une scène de certains des personnages principaux interagissant et la réconfortant. C’était probablement la meilleure chose à propos de cet épisode, bien qu’il s’agisse sans aucun doute d’un épisode dont on se souviendra pendant ses dernières minutes.
  • J’avais espéré que le Soleil Rouge ramènerait plus que Joséphine (même si c’était cool de la revoir). C’était un élément de l’intrigue.Je pensais que la série jouerait un peu plus, peut-être en ressuscitant quelques personnages morts pour déranger la tête des gens. Au lieu de cela, c’était juste un inconvénient pour Gabriel.
  • Évaluation: 1,5 / 5. Les scènes avec Raven dans le réacteur et les hallucinations d’Indra au palais étaient intéressantes, mais le manque d’histoire pour la toxine du Soleil Rouge était une déception. Plus important encore, la façon dont cet épisode a conclu l’arc de personnage de Bellamy Blake était étrange et incompatible avec son personnage. Il est presque impossible de voir où va la série, et Clarke en particulier, à partir d’ici.

Le 100, Les mercredis, 8 / 7c, The CW

Source