The Good Doctor – Hard Heart – Critique : Famille par choix

The Good Doctor – Hard Heart – Critique : Famille par choix

Après une courte pause, nous sommes de retour ! Le bon docteur 6×14 “Hard Heart” apporte à la table plusieurs conflits émotionnels pendant que les personnages apprennent d’eux et finissent par aller de l’avant. C’est l’heure d’un bilan !
Nous y voilà!
Dans “Hard Heart”, Jordan se retrouve à marcher sur une corde raide. Elle désobéit à Lim lorsqu’elle offre à sa grand-mère un traitement qui lui semblait meilleur mais que Lim avait abandonné. Et je comprends pourquoi Jordan le fait… mais elle n’a pas raison. Il y a une raison pour laquelle les médecins ne traitent pas leurs familles. Et c’est la raison : ils sont trop investis émotionnellement.
Lim est peut-être une patronne sympathique, car elle tient compte des opinions et des sentiments de ses subordonnés… mais elle reste la patronne. Elle ne peut pas laisser une résidente, aussi bonne soit-elle dans son travail, contourner son autorité.
En plus d’essayer de donner à sa grand-mère ce qu’elle pensait être le meilleur traitement, Jordan a une autre raison de se comporter comme ça dans “Hard Heart”. Jordan veut que sa grand-mère soit fière d’elle. Sa grand-mère a été quelqu’un de si spécial et Jordan se sent si petit à côté d’elle… alors Jordan veut se sentir à la hauteur d’elle pour une fois. Mais elle ne sait pas comment faire.
Au final, grâce aux paroles de sa grand-mère, Jordan comprend que le changement doit venir d’elle-même. Si Jordan ne prend pas sa vie en main et ne fait pas ce qu’elle estime devoir faire, sans peur, sans aucun doute, elle ne pourra pas être fière d’elle-même ni cesser de se sentir comme une imposteuse.
D’un autre côté, dans “Hard Heart”, la présence de Glassy ne correspond pas tout à fait à la maison de Shaun et Lea. Lea a l’impression que Glassy se mêle trop des choses en couple et au lieu d’être un grand-père pour le bébé, il se comporte plus comme un père… et elle n’aime pas ça.
Glassy, ​​de son côté, ne se rend pas compte de ce qu’il fait mais il essaie de remplacer la vie qu’il a perdue, la fille qu’il a perdue, par ce bébé. Et Glassy sait qu’il ne peut pas faire ça. Il ne s’agit pas de substituer une vie à l’autre. Mais quand même, ça la blesse quand Shaun, sans aucune finesse, dit à Glassy qu’il n’est pas de la famille… parce que Glassy a l’impression qu’il l’est.
Mais Shaun veut parfois être si clair que ça fait mal… jusqu’à ce qu’il ait fini de parler. Ils ne sont pas une famille par le sang, ils sont une famille par choix. Oui, la cohabitation ne fonctionne pas, mais Lea et Shaun veulent toujours que Glassy fasse partie de leur vie et de celle du bébé. C’est pourquoi Shaun le nomme parrain.
Et il laisse Glassy sans voix. Glassy s’était déjà résigné à leur rejet et maintenant savoir qu’il appartient toujours à sa nouvelle famille est… il a du mal à y croire. Alors il décide de rester près… trop près au goût de Léa (clin d’œil, clin d’œil).
C’est là que notre Le bon docteur examen se termine. Nous reviendrons la semaine prochaine avec une nouvelle critique.
Accepter? Être en désaccord? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires ci-dessous !
Le bon docteur diffusé le lundi 10/9c le abc.

var code auteur=”RM” ;

Source : https://www.spoilertv.com/2023/02/the-good-doctor-hard-heart-review.html

Avatar photo

Sylvain Métral

J'adore les séries télévisées et les films. Fan de séries des années 80 au départ et toujours accroc aux séries modernes, ce site est un rêve devenu réalité pour partager ma passion avec les autres. Je travaille sur ce site pour en faire la meilleure ressource de séries télévisées sur le web. Si vous souhaitez contribuer, veuillez me contacter et nous pourrons discuter de la manière dont vous pouvez aider.