« The Kings » : des « personnages complexes » emblématiques revisitent des moments de boxe légendaires

« The Kings » : des « personnages complexes » emblématiques revisitent des moments de boxe légendaires

Au cours des années 1980, Roberto Durán, “Marvelous” Marvin Hagler, Thomas “The Hitman” Hearns et “Sugar” Ray Leonard se sont affrontés, se battant et se battant à travers neuf des matchs de championnat les plus célèbres de l’histoire de la boxe.

Ces combats extraordinaires sont au cœur de Les rois, une docu-série en quatre parties sur le quatuor qui, comme le note un observateur, « a dominé l’époque, mais pas les uns les autres ». Ils sont passés de la pauvreté à la prospérité, poussés par des foules rugissantes et des bourses en flèche par millions.

“J’ai adoré ce que la foule me faisait ressentir”, se souvient maintenant Hearns, 62 ans, de ces jours de ring grisants. “J’ai toujours voulu leur en donner un peu plus.”

Cette dépendance à la gloire fournit le revers aigre-doux de la soi-disant science douce, alors que le ballet brutal a fait des ravages sur chaque combattant dans des KO sanglants, des os cassés et, dans le cas de Leonard, une quasi-cécité due à une rétine partiellement détachée. Chaque concurrent a joué un rôle dans le drame.

Hagler et Hearns se levèrent affamés et se battirent pour le respect ; pour Durán, toute victoire était une victoire pour le Panama sur les États-Unis méprisés ; et le télégénique Leonard était le golden boy olympique que les trois autres poursuivaient pour le top money. « Il était la superstar, le nouveau Muhammad Ali », déclare Mat Whitecross, directeur de Les rois. “C’étaient des personnages complexes qui se complétaient vraiment.”

(Crédit : Chris Cuellar/Avec l’aimable autorisation de SHOWTIME)

Whitecross a mis deux ans pour mener à bien ce projet, travaillant main dans la main avec Hearns et Durán et utilisant des interviews d’archives avec Hagler et Leonard pour compléter le tableau. Outre les images de la politique et des troubles sociaux de l’ère Reagan, et de nouvelles interviews de commentateurs notables, ce qui ressort, ce sont ces combats qui débarquent toujours avec le pouvoir : Durán a abandonné son match revanche de 1980 avec Leonard en déclarant prétendument « No más » à l’arbitre.

Le retour de Leonard en 1981 contre Hearns après que le cornerman Angelo Dundee a averti: “Tu es en train de souffler, fils!” Et le combat que beaucoup appellent le plus grand de tous les temps: la victoire de Hagler sur Hearns en 1985 après avoir échangé une folle rafale de coups de poing qui a brisé la main droite de Hearns. Hearns est toujours nostalgique de la mort de Hagler le 13 mars à 66 ans. « J’aime Marvin », dit-il. « S’il était toujours là, nous pourrions recommencer. »

Les rois, je connaisries Première, dimanche 6 juin, 8/7c, Afficher l’heure

Source : https://www.tvinsider.com/998492/the-kings-showtime-marvin-hagler-thomas-hearns-sugar-ray-leonard/

Sylvain Métral

Sylvain Métral

J'adore les séries télévisées et les films. Fan de séries des années 80 au départ et toujours accroc aux séries modernes, ce site est un rêve devenu réalité pour partager ma passion avec les autres. Je travaille sur ce site pour en faire la meilleure ressource de séries télévisées sur le web. Si vous souhaitez contribuer, veuillez me contacter et nous pourrons discuter de la manière dont vous pouvez aider.