The Rookie – Révélations – Critique

The Rookie – Révélations – Critique

Avec un nouvel épisode ce soir, faisons un récapitulatif de la sortie de l’émission la semaine dernière.

Après avoir terminé avec le Doug Stanton de tout (du moins pour le moment), la série a un peu changé de vitesse, nos intrigues se concentrant sur la convention Undercover flic qui présente nos recrues à une opération d’infiltration en cours d’exécution, Nolan retournant à l’école et Jackson aidant. au centre de sensibilisation communautaire.

Pour commencer, la convention réveille les vieilles cicatrices d’Isabel de Tim lorsque Mack, un vieil ami et collègue semble s’engager sur le même chemin que son ex-femme, voyant qu’il se présente à la convention haut comme un cerf-volant. C’est un scénario brutal pour l’agent Bradford qui, avec l’expérience de son mariage raté, adopte une approche différente, car il finit par dénoncer Mack, après l’avoir sauvé d’une OD. C’est la fin tragique de la carrière de Mack, qui perdra son emploi, sa pension et fera probablement aussi une peine de prison. Sa femme Beth accuse rapidement Tim d’être un hypocrite mais Tim reste ferme: il sait que c’est difficile, et ce n’est pas juste, mais ce n’est pas sa faute.

Les démons de Tim revenant le hanter saignent dans le scénario de Lucy et Nyla qui ont été associés de manière narrative cette semaine. Nyla est clairement dans son élément à la convention, à tel point que June, un vieil ami l’appelle pour la remplacer lors d’un des séminaires. Lucy est curieuse et jette un coup d’œil même si elle n’est pas autorisée. Tim la réprimande pour avoir enfreint les règles tandis que Nyla est un peu plus timide, pique et encourageante, et nous apprenons donc que Lucy envisage en fait une carrière d’infiltrée. Elle aimerait choisir le cerveau de Harper plutôt que ce que cela pourrait impliquer. C’est le plan original de toute façon, mais à la fin, ils se font sucer lors de l’opération de juin. Au grand désarroi de Tim et malgré ses inquiétudes, Lucy se montre assez intuitive en ce qui concerne les exigences du poste, gagnant les éloges de June et de Nyla. En guise de remerciement, et parce qu’elle se sent coupable d’avoir expulsé Tamara à cause de son travail, Lucy les fait se joindre à elle pour aider l’enfant avec un journal scolaire, sur les femmes travaillant dans des emplois à prédominance masculine.

Ailleurs, Nolan, faisant suite à sa résolution de retourner à l’école, se demande s’il doit ou non révéler à ses camarades qu’il est flic. Une fois qu’il a été découvert de toute façon, et que la classe est une classe d’éthique, le professeur trouve que c’est un sujet intéressant à discuter. John, dans sa «recherche» pour son article, demande à chacun d’obtenir des réponses variées allant de «probablement pas» à «certainement pas». N’obtenant aucune clarté sur son conflit, il décide qu’une perspective extérieure pourrait être utile et demande à son professeur (joué par le toujours merveilleux Toks Olagundoye), qui lui donne une réponse assez équilibrée: elle comprend pourquoi la réaction instinctive est «ne le faites pas dire »par ses collègues, mais estime que la bonne foi que le service de police doit compenser aurait qualifié la transparence d’approche plus« éthique ».

Enfin, après être allé en enfer et en revenir à cause de Stanton, Jackson, toujours plus ou moins en convalescence, dirige le centre de sensibilisation communautaire avec Smitty. James les présente à Silas, un jeune enfant sur le spectre qui surveille son propre quartier, et James pense qu’il serait productif pour lui de partager ses informations avec les agents. Ce sont tous des petits rapports banals comme des réverbères cassés, mais Silas finit par se faire tabasser par un vieux reclus paranoïaque, qui est finalement appréhendé par West avec l’aide d’un policier à cheval. Certes, il n’y a pas grand-chose dans ce scénario à part introduire un nouvel amour pour l’agent West (et je donnerai quelques accessoires à TPTB cette fois pour mentionner le petit ami précédent au lieu de simplement le faire disparaître sans un mot #Gino Méritait Mieux), mais c’était bien qu’ils aient ramené le centre de sensibilisation communautaire. J’espère que cela deviendra une caractéristique plus permanente de l’émission.

Pas beaucoup de Gray et rien sur Dt. Lopez cette semaine. Dans l’ensemble, l’épisode, bien qu’excellent, était un peu plus «de remplissage». Il est cependant logique de vouloir se détendre après tout le scénario de Stanton. Cela dit, je ne serais pas surpris que June revienne plus tard, voulant utiliser la couverture de Lucy.

Cela semble être une tendance avec le spectacle cette saison, plantant des graines pour des arcs beaucoup plus à long terme et introduisant des personnages qui pourraient réapparaître plus tard. Je ne me plains pas à distance. Certes, The Rookie n’est pas réputé pour avoir été correctement sérialisé, mais il sait bien utiliser ses intrigues les plus globales. Donc, planifier encore plus loin dans le futur est une approche positive que j’approuve totalement en tant que spectateur.

C’est ça pour l’épisode de la semaine dernière. Branchez-vous ce soir pour un tout nouvel épisode de The Rookie!

Source