The Rookie – Sabotage – Critique

The Rookie – Sabotage – Critique


Avec un nouvel épisode ce soir, faisons un récapitulatif de la sortie précédente de l’émission.

Pour un épisode qui était plutôt «lourd» dans l’ensemble, c’était peut-être un bon appel à ouvrir avec l’un de ces cas jetables stupides et amusants pour le teaser. Habituellement, ceux-ci sont visualisés via la caméra de bord de la boutique, mais cette fois, nous obtenons la vidéo d’un ordinateur où nous voyons un gars dans un masque faire chanter un autre homme que nous entendons seulement. Ensuite, Harper et Nolan se présentent pour quelque chose sans rapport. Et donc notre maître chanteur, Dennis, est arrêté pour avoir essayé d’en obtenir un sur son professeur d’éducation physique. Comme je l’ai dit: amusant, idiot et le teaser est à peu près autant de temps que l’épisode y consacrera.

La mère de Nolan est toujours là et le rend fou en refusant de partir. Son achat dans une escroquerie d’huile de CBD fait que les choses vont de mal en pis quand non seulement elle vend les choses (ce que BTW s’avère toxique) à l’ensemble de l’enceinte, mais enchaîne également la femme de Sarge dans ce désordre. Pour sa part, Luna essayait juste de suivre les conseils de John et d’attendre son épiphanie pour son deuxième acte. Au lieu de cela, elle a été trompée par Evelyn en pensant que l’achat de «l’entreprise» était tout. Heureusement, Gray et Nolan se mobilisent pour l’aider à récupérer son argent, pour découvrir que le fournisseur d’huile de CBD est waaaaaay plus sombre qu’on ne le pensait à l’origine: ils sont apparemment aussi des marchands d’armes. Après que Gray et Nolan se soient moqués de leur âge, ils se mettent joyeusement en mode flic et remettent leurs culs aux concessionnaires, avec une belle aide de Mme Gray non moins.

Alors que Gray est énervé contre Nolan et heureux de le blâmer pour le désordre, c’est sa femme toujours équilibrée qui sort John du crochet. La vérité est qu’il ne peut pas être tenu responsable du comportement de sa mère, et Luna étant la fille d’un alcoolique le sait trop bien. Elle continue également à donner à John son propre conseil concernant Evelyn: il doit faire le choix de la façon dont elle s’intègre dans sa vie sans le laisser le blesser ou le retenir. Cela entraîne une décision difficile de la part de John, alors qu’il renvoie sa mère. Evelyn se déchaîne et dit des choses terribles, ce qui pousse John à éventuellement couper sa mère de sa vie pour de bon.

Ailleurs, la croisade de Nyla pour faire participer Lila à un programme de musique pour l’été se traduit par un joli flirt avec un autre père célibataire dont la fille est amie avec Lila. C’est un joli petit D-plot, qui offre quelques rires en cours de route; Nyla continue de se battre avec Donovan tout en utilisant John comme espace réservé en étant un excellent exemple. Mais plus que tout, ce scénario nous donne une chance de jeter un coup d’œil derrière le bad assery Dt. Harper fait étalage à juste titre, et c’est toujours le bienvenu.

Angela, quant à elle, se trouve confrontée à des questions moins «pelucheuses». Wesley révèle qu’il a une maladie génétique qui pourrait être héritée par le bébé et causer d’autres problèmes, et c’est la raison pour laquelle il a été un peu insistant et instable à propos de la grossesse. Angela est bouleversée et confuse et essaie de traiter toutes ces nouvelles informations. Se sentant dépassée, elle commence à projeter ses inquiétudes sur son travail, craignant que son nouveau sergent ne la mette au banc après qu’il la quitte pour une affectation. En fin de compte, elle se défend et annonce également sa grossesse, beaucoup au Sgt. La surprise de Caradine (voyez tout le monde! J’ai appris son nom!), Qui non seulement ne savait pas qu’elle était enceinte, mais n’avait pas non plus l’intention de la mettre à l’écart. Et même maintenant qu’il sait qu’il n’en a pas l’intention. Il aime Lopez et cela me fait vraiment aimer lui.

Enfin, le scénario principal de l’épisode concerne le flic cauchemardesque qu’est Doug Stanton. Gray ayant pris à cœur les paroles de Jackson de l’épisode précédent décide de lancer une enquête sur Stanton et en confie la responsabilité à West, avec Tim et Lucy comme sauvegarde.

Lucy est, pour une bonne raison, préoccupée par Jackson. Alors qu’elle partage ces sentiments avec Tim et quand un commentaire désinvolte, il fait sur le fait de ne pas pouvoir imaginer ce que signifie rouler avec un gars comme Stanton donne à Lucy l’occasion d’évoquer l’expérience désagréable avec les jardiniers lors de son premier jour et de critiquer encore une fois certains de ses angles morts. Lucy confond sa rancune comme étant dirigée contre elle, mais Tim est joyeusement en colère contre lui-même, car l’échange laisse la place à une plus grande réflexion sur soi pour l’agent Bradford et il promet de faire mieux. Plus de responsabilité et des gens qui reconnaissent leurs erreurs dans les émissions de flics s’il vous plaît! Soyez plus comme Tim Bradford, TVcops … et de vrais flics pendant que nous y sommes …

Jackson suit les ordres de Grey mais Stanton continue son comportement problématique sans jamais franchir la ligne d’arrivée à quoi que ce soit d’action. Même une femme noire qui a été surfacturée et arrêtée lors d’un arrêt ne lui donne pas vraiment la marge de manœuvre pour coincer Doug, laissant Jackson se sentir impuissant. Lucy et Tim essaient un autre angle et rencontrent la dernière recrue de Doug, l’officier Owens, pour éventuellement déterrer de la terre, mais se vident.

Tim pense que le jeune flic est en conflit et pourrait venir. Au lieu de cela, Owen avertit Doug. Stanton met un point d’honneur à égarer sa caméra corporelle et à maltraiter un suspect. Cela inquiète suffisamment Jackson pour qu’il laisse des preuves sans surveillance pour l’attraper avant qu’il ne puisse blesser le suspect. Malheureusement, c’était une ruse pour que Doug puisse exposer les trois, Lucy, Jackson et Tim. Plus tard, alors que Tim et West affrontent Owens pour sa trahison, Owens explique seulement qu’il ne fait que respecter les règles et qu’il y a une raison pour laquelle des flics comme Stanton survivent. Sans oublier que Doug est vindicatif et complice. Un point qui est bien ramené à la maison, à la fin de l’épisode car la situation avec les preuves non surveillées permet également à Stanton d’écrire une page bleue sur le rapport de Jackson, qu’il annonce joyeusement à Gray.

Je dirai que pour une émission qui a eu comme méchants des chefs de la mafia, des psychopathes et des tueurs en série, l’agent Doug Stanton pourrait très bien donner à chacun de ces personnages une course de leur argent dans le département «méprisable». Je crois que des félicitations supplémentaires doivent être accordées à Brandon Routh pour sa performance machiavélique ici. Il a la bonne idée du gars et nous donne exactement ce dont nous avons besoin d’un tel antagoniste.

C’est ça pour l’épisode précédent. Branchez-vous ce soir pour un tout nouvel épisode de The Rookie!

Source