Épisode musical de ‘Star Trek: Strange New Worlds’, un classique divise

Épisode musical de ‘Star Trek: Strange New Worlds’, un classique divise

Star Trek: Strange New Worlds, la nouvelle série télévisée de Paramount+, a su trouver sa place parmi les autres propriétés Star Trek en osant s’engager dans la comédie, le romance et toutes sortes de situations loufoques typiques de la saga. Mais l’épisode le plus récent de Strange New Worlds a franchi une étape que les autres séries Star Trek n’avaient jamais osée auparavant : l’épisode musical. Aucune des douze séries de l’univers Star Trek n’a jamais tenté l’épisode musical emblématique, mais avec “Subspace Rhapsody”, Star Trek: Strange New Worlds brise cette norme. Malgré quelques lacunes dans la romance, cet épisode musical ambitieux et soigneusement réalisé, doté d’une production impressionnante et d’un talent vocal exceptionnel, est destiné à devenir un classique de Star Trek.

L’épisode musical qui brise les codes

Dans cet épisode, intitulé “Subspace Rhapsody”, l’équipage de l’Enterprise se retrouve confronté à un mystérieux repli dans l’espace-temps. Afin d’interagir avec ce repli, l’officier Uhura propose d’envoyer un message musical à l’aide d’harmoniques. Cela déclenche une onde de choc qui se propage à travers le vaisseau, forçant tout l’équipage à se mettre à chanter et à danser.

Une narration conservatrice mais vivante

Sur le plan de l’histoire, “Subspace Rhapsody” reste conservateur dans ses ambitions. Contrairement à certains épisodes musicaux de référence comme “Once More With Feeling” de Buffy, cet épisode utilise principalement le format musical pour faire le point sur les émotions des personnages plutôt que pour révéler des retournements de situation spectaculaires. Malgré cela, “Subspace Rhapsody” insuffle une nouvelle vivacité aux histoires des personnages en leur permettant de s’exprimer à travers des ballades émouvantes et sincères, qui semblent tout droit sorties des comédies musicales classiques.

Des chansons bien écrites et des performances vocales solides

Le point fort indéniable de “Subspace Rhapsody” est l’écriture des chansons. Les auteurs Kay Hanley et Tom Polce ont réussi à trouver le bon équilibre entre les conventions des comédies musicales de Broadway et le jargon technologique de Star Trek, le tout avec une bonne dose de la naïveté caractéristique de Strange New Worlds. Les membres principaux de la distribution de Strange New Worlds font également un travail formidable en termes de chant, avec des performances remarquables de Celia Rose Gooding et Christina Chong. Même si certaines voix sont plus fortes que d’autres, l’ensemble de la distribution parvient à s’approprier cette nouvelle facette de leurs personnages.

Une prise de risque qui mérite d’être saluée

Bien que “Subspace Rhapsody” ne révolutionne pas l’écriture de la série, cet épisode représente une prise de risque audacieuse et mérite d’être salué. Avec des chansons soigneusement composées, une chorégraphie à l’ancienne et un casting impliqué qui donne le meilleur de lui-même pour faire de cet épisode un moment mémorable, “Subspace Rhapsody” est une joyeuse rupture avec la tradition, même si les dialogues et les paroles laissent quelque peu à désirer.

Source : www.themarysue.com

Avatar photo

Sylvain Métral

J'adore les séries télévisées et les films. Fan de séries des années 80 au départ et toujours accroc aux séries modernes, ce site est un rêve devenu réalité pour partager ma passion avec les autres. Je travaille sur ce site pour en faire la meilleure ressource de séries télévisées sur le web. Si vous souhaitez contribuer, veuillez me contacter et nous pourrons discuter de la manière dont vous pouvez aider.