Jesse Williams de Grey’s Anatomy partage ses sentiments sur sa sortie, une possible retombée de «  Japril  » et le médecin idéal pour remplacer Jackson dans le groupe des plastiques

Jesse Williams de Grey’s Anatomy partage ses sentiments sur sa sortie, une possible retombée de «  Japril  » et le médecin idéal pour remplacer Jackson dans le groupe des plastiques

Nous savions qu’il était parti et nous savions comment il était parti. Pourtant, même après l’épisode de jeudi de L’anatomie de Grey, la dernière pour Jesse Williams, nous avions encore beaucoup de questions. Heureusement, l’acteur était prêt à se mettre à la corne avec TVLine pour y répondre, en discutant de tout, de sa sortie après 12 saisons en tant que Jackson Avery à cela impliquait une fin heureuse pour «Japril».

TVLINE | Tout d’abord, avez-vous approché la showrunner Krista Vernoff à propos de son départ, ou vous a-t-elle approché…?
C’était vraiment un collectif [thing]. Cela n’a pas commencé par la décision, cela s’est terminé par ce qui a du sens pour le voyage du personnage. Nous étions en train de savoir où allait ce type, et quelque chose n’arrêtait pas de dire qu’il ne pouvait pas rester ici. Il a fait ces promenades et un voyage personnel, et il n’a pas vraiment été en mesure de maintenir une relation personnelle depuis avril … Il est vraiment inquiet à propos de son père, et nous ne voyons pas souvent un homme hétéro devant la caméra être vulnérable et reconnaissent qu’ils se sentent incomplets en raison du préjudice qui leur a été causé par un parent et qu’ils peuvent le reconnaître. Non seulement cela, mais ils peuvent essayer de faire quelque chose à ce sujet. Alors ils l’ont envoyé essayer de combler une lacune et de trouver l’exhaustivité, et dans ce processus, il en apprend davantage sur le monde extérieur. Il est comme: «Jésus, je ne sais rien de là-bas! J’ai vécu tout ce temps dans une tour d’ivoire dans du papier bulle. Laisse-moi déchirer ça et voir ce que ça fait.  » Jackson a toujours été professionnel, mais qu’en est-il de quelque chose qui le passionne? [Taking over his mother’s foundation] un peu ressenti comme une progression naturelle, et je me soucie beaucoup plus de ce qui est fidèle au personnage que de ce qui est cosmétiquement complémentaire.

TVLINE | Certains téléspectateurs ont suggéré qu’il pourrait y avoir une grande retombée en suivant Jackson, April et Koracick à Boston. Cela vous intéresserait-il?
On verra. Je ne suis pas tout à fait sûr. Il y a certainement une partie de moi qui est obligée de sortir aussi dans le désert [as Jackson] et faire quelque chose de différent et de nouveau, donc je suis très excité de le faire. Cela dit, je suis vraiment fier du travail et du personnage que j’ai créé ici dans ce monde, et j’obtiens [fans’ interest]. Cette aurait être une retombée sacrément intéressante et charnue avec des acteurs incroyablement talentueux dans un monde que je ne vois pas reflété à la télévision en ce qui concerne l’équité en médecine et le rôle réel que joue la communauté médicale dans l’impact sur nos moyens de subsistance, il y a donc quelque chose là-bas. Je n’en veux pas. Alors on verra. On verra.

TVLINE | Je ne sais pas si vous êtes aussi Team Japril que Sarah Drew, mais étiez-vous heureux que votre épisode de réunion ait donné autant d’indices que Jackson et April finiraient par se retrouver ensemble après tout?
Ouais, ils forment un couple d’enfer. Ils sont si populaires pour une raison. Il y a une vraie chimie, une vulnérabilité et une volonté de grandir qui m’attirent vraiment en tant qu’interprète, sans parler des fans. Alors j’adore l’idée qu’ils puissent aller ensemble au coucher du soleil. Et j’aime que ce ne soit pas vraiment nommé. Nous ne les avons pas vus s’embrasser ou s’embrasser. Nous ne connaître qu’ils sont ensemble comme un couple romantique, mais le public a la chance de terminer la phrase, pour ainsi dire, et de fantasmer sur la façon dont cela pourrait fonctionner. C’est une touche vraiment appropriée, car une grande partie du fandom Japril comble les lacunes et nous montre pourquoi cela les affecte autant.

gris-anatomie-pourquoi-jesse-williams-partir-interview-jackson-averyTVLINE | Y a-t-il quelque chose que vous n’avez pas pu faire en tant que Jackson et que vous avez toujours souhaité avoir?
C’est une bonne question. Je ne pense pas. Je pense que la réponse serait oui si ce n’était pas pour cette saison. Arriver à confronter ma mère à propos de la surprotection et mon père… Il y a un réel impact à dire la vérité au pouvoir. C’est une phrase populaire pour une raison. Dans ce cas, mon père avait beaucoup de pouvoir sur moi, sans même être présent. Pour pouvoir lui dire la vérité… Je pense que nous pouvons tous nous rapporter d’une manière ou d’une autre à avoir ces choses non articulées que nous voulons exprimer à nos parents ou à une ex-petite amie ou petit ami ou un amant. «Il y a une chose que j’aimerais pouvoir te dire, mais je ne suis pas prêt à le faire, ou je ne suis pas assez courageux, ou bon sang, tu ne sais pas ce que cela signifie pour moi. Et vous le pratiquez un peu seul dans la voiture, mais ne le dites pas vraiment. Mais pour que Jackson puisse réellement dire à son père: «Hé, ça m’a vraiment dérangé»… Je pense que c’est vraiment important pour les hommes de pouvoir voir les hommes faire ça. Voir d’autres personnes vulnérables en public change la vie, et je pense que nous verrons l’impact de l’effet d’entraînement de ces deux derniers épisodes au fil du temps. Je vois déjà des hommes sortir de la menuiserie et dire à quel point c’est cathartique et à quel point ils peuvent s’identifier, en particulier pour les hommes qui n’ont pas eu de père dans leur vie.

TVLINE | Comme vous le savez bien, les membres de Grey’s Plastics Posse est historiquement exceptionnellement beau. Qui voyez-vous intervenir pour remplacer Jackson?
[Laughs] C’est marrant! Dommage que le spectacle soit tellement plein de gens laids. Tirez, vous avez Anthony Hill là-dedans. Vous avez Jake Borelli, qui est un acteur tellement incroyable, je me souviens de l’avoir mis de côté [early on] et en disant: « Vous faites un travail fantastique, continuez simplement – vous inspirez les écrivains. » Chris Carmack est incroyablement talentueux en dépit d’être hideux. Jo a déjà choisi une nouvelle spécialité, mais nous devrions avoir une femme dans le groupe des plastiques. Mais j’espère que quelqu’un garde la lumière, car c’est une petite partie amusante de l’héritage.

Source