La bande-annonce du chemin de fer clandestin montre Cora comme une fugue qui vaut la peine de s’enraciner dans l’adaptation de Barry Jenkins

La bande-annonce du chemin de fer clandestin montre Cora comme une fugue qui vaut la peine de s’enraciner dans l’adaptation de Barry Jenkins

Même sans avoir lu le livre, la bande-annonce officielle de Le chemin de fer clandestin vous entraîne et vous donne envie de vous battre avec Cora (jouée par la nouvelle venue sud-africaine Thuso Mbedu) sur son périlleux chemin vers la liberté.

Amazon Prime a publié jeudi la bande-annonce de près de deux minutes de la série limitée du cinéaste Barry Jenkins, lauréat d’un Oscar, basée sur le roman du même nom, lauréat du prix Pulitzer de Colton Whitehead. L’adaptation très attendue débute le vendredi 14 mai et suit Cora, une jeune femme noire asservie qui est traitée comme une paria sans mère dans la plantation de Géorgie où elle est forcée de vivre et de travailler. Des extraits douloureux de la plantation sont explorés dans la bande-annonce cinématographique à couper le souffle, y compris un champ de coton blanc et un groupe de Noirs qui y travaillent.

Lorsqu’elle entend parler d’un réseau d’évasion qui pourrait la libérer de l’esclavage, Cora décide de risquer sa vie et de se libérer – seulement pour découvrez que ce n’est pas une métaphore symbolique. Cette Underground Railroad est un chemin de fer réel avec des conducteurs et des ingénieurs, exploitant un réseau secret de tunnels et de voies juste sous le sol sous ses pieds.

Cora est montrée en train de descendre une échelle de corde ridiculement longue dans une scène et d’utiliser une torche pour explorer son environnement caverneux dans une autre. Elle apprend également à tirer avec une arme à feu et éventuellement à tomber amoureuse.

Mais la route vers la liberté n’est jamais facile et Cora est poursuivie avec obstination par Ridgeway (Joel Edgerton, Gatsby le magnifique), un esclave obsédé par l’idée de la ramener dans la plantation où elle s’est échappée. La fixation de Ridgeway est accrue parce que la mère de Cora, Mabel (Sheila Atim), est le seul évadé asservi qu’il n’a jamais attrapé. Alors que Cora fait face à la douleur de ne jamais pouvoir dire au revoir à Mabel ainsi qu’à son voyage vers la libération, elle doit éviter les dangers qui se cachent à chaque coin de rue. Quant à l’actrice qui joue Cora, le drame lui donne l’occasion de montrer au monde ce qu’elle peut faire – même si elle n’aime pas réfléchir à de telles choses.

«Quand j’entre dans un nouveau rôle, je ne pense pas à ce que cela signifie au-delà du métier», a récemment déclaré Mbedu, le premier sud-africain à diriger une série américaine. Elle. «C’est l’occasion de me remettre en question et de réaliser mon objectif. Mais c’est une belle victoire pour [South Africans], ce qui me rend très heureux. Je viens d’un endroit où travailler à Hollywood est un beau rêve à avoir, pas nécessairement réalisable. Maintenant, on a l’impression que rien n’est impossible.

Jenkins (clair de lune) a écrit, réalisé et sert de showrunner sur les 10 épisodes de Le chemin de fer clandestin.

En plus de Mbedu, Atim et Edgerton, le drame met en vedette William Jackson Harper (Le bon endroit) comme Royal; Lily Rabe (Dis moi tes secrets) comme Ethel; Aaron Pierre (Krypton) comme César; Peter De Jersey (Broadchurch) comme John Valentine; et Damon Herriman (Justifié) comme Martin.

Source