Locke et Key – Revue de la saison 2

Locke et Key – Revue de la saison 2

 

Cela fait exactement un mois que la deuxième saison de Locke & Key a été créée sur Netflix, donc je pense que c’est le bon moment pour partager cette critique de la série. Je dois avouer qu’avant de savoir qu’il y aurait un spectacle avec ce nom, je n’avais jamais entendu parler de la bande dessinée créée par Joe Hill et illustrée par Gabriel Rodríguez, mais je me suis chargé de lire un peu sur les intrigues développées dans l’original matériel pour avoir un contexte plus large et ainsi pouvoir partager avec vous une revue plus complète.
Après avoir été présenté avec l’approche générale de l’histoire dans la première saison et nous avons eu l’occasion de connaître chacun des personnages principaux, ainsi que d’avoir un aperçu des clés et de ce qui peut être fait avec eux, avec ce nouveau lot d’épisodes nous avons pu découvrir l’origine des clés et des démons qui hantent les protagonistes et nous avons eu un aperçu de la manière dont tous les personnages sont liés.
La saison commence en nous emmenant en 1775, lorsque quelques soldats de l’armée britannique trouvent le portail qui à l’heure actuelle est caché derrière la porte noire, et là ils reçoivent les « balles » (démons) qui viennent de l’autre côté qui font eux plus forts. Dans les épisodes suivants, nous retournons dans le passé et découvrons que cette même situation est liée au fait que la famille Locke est la seule à pouvoir créer les clés.
Par rapport à ce sujet, mais aussi vers le côté personnel des personnages, nous rencontrons cette saison Josh Bennett, le nouveau professeur d’histoire à la Matheson Academy, qui après être devenu veuf, s’installe en ville avec sa fille, qui s’avère être celle de Bode. camarade de classe et qui ne doute pas dès le premier instant de croire au monde magique dans lequel son nouvel ami lui fait découvrir et devient son complice dans nombre des aventures qu’il vit cette saison. Josh aussi, et bien qu’au début il se heurte à Nina alors qu’il critique le travail qu’elle fait dans le remodelage du théâtre scolaire de l’Académie Matheson, une relation amoureuse se développe entre eux qui finit par se terminer, bien qu’elle reste ouverte pour peut-être continuer plus tard. Mais Josh est aussi un personnage dont on découvre qu’il est en quelque sorte lié à l’origine des clés et de Key House, puisqu’il s’avère être un descendant d’un de ces soldats devenus hôtes des démons, et comme si cela n’était pas assez, il est propriétaire d’une réplique miniature du manoir, qui se trouve également avoir sa partie magique et il est le protagoniste de moments compliqués pour la famille Locke.
Concernant les moments qui, selon moi, devraient être soulignés cette saison, je pense qu’il est important de mentionner le fait que Kinsey et Tyler parviennent à « sauver » Erin, l’ex-petite amie de leur père de leur propre esprit, dans lequel ils étaient piégés depuis qu’elle était un adolescent, et c’est grâce à elle que Duncan retrouve enfin sa mémoire à l’aide d’une des clés, bien que ce processus ne soit pas exempt de moments difficiles et sombres que traverse l’oncle de Locke, avant de pouvoir devenir un allié des enfants dans leur combat contre les forces obscures qui les hantent.
J’ai beaucoup aimé cette situation, car j’ai pris plaisir à voir les plus jeunes faire équipe avec les adultes dans leurs aventures, aussi bien avec Duncan qu’Erin, malheureusement elle a très vite rempli son rôle et a fini par succomber au mal de Dodge qui, bien que cette saison nous manque son apparition sous la forme de Laysla De Oliveira qui n’est revenue que dans le dernier épisode pour la bataille finale, a également été très bien jouée par Griffin Gluck, comme l’écho qui, en tant que Gabe, a créé une alliance quelque peu amusante avec Eden, qui dans l’épisode précédent avait un rôle plus secondaire, mais cette fois, elle pouvait se démarquer davantage.

Et cette complicité maléfique entre ces deux démons se faisant passer pour des lycéens, m’amène à parler de ce qui m’a sans aucun doute semblé l’intrigue la plus émouvante de Locke & Key 2, et c’était celle de Tyler et Jackie. J’ai aimé l’approche qui nous a été présentée lorsque Jackie a décidé de ne pas se souvenir de la magie, même si cela signifiait perdre de bons souvenirs, car pour elle, il était plus important d’avoir la paix et la tranquillité en oubliant les mauvaises choses que la magie apporte également. Et au final, je considère que sa mort, même si elle était très triste et inattendue, finit par être un bon rappel que les « gentils » ne gagnent pas toujours, peu importe combien eux, ou nous en tant que téléspectateurs, le voulons, et que ce monde magique n’est pas non plus un champ de roses. Je pense aussi que cette situation est le carburant dont Tyler et les autres avaient peut-être besoin pour oser affronter Dodge une fois pour toutes.

Bien que l’histoire se développe de manière rapide et active comme dans le premier volet, je n’ai pas manqué de moments de frustration avec certaines actions des personnages, je pourrais même en dire plus que lors de la saison précédente. Et comme je viens de le mentionner, il est évident que les personnages principaux ne peuvent pas toujours gagner, il arrive un moment où il devient difficile d’accepter que rien ne se passe bien pour eux et qu’ils perdent de précieuses opportunités pour devancer les méchants. L’exemple qui me semble le plus clair est lorsqu’ils essaient de tendre un piège à Gabe à Key House pour l’enfermer dans le puits, mais ils oublient de s’occuper des petits détails et du groupe de quatre (cinq, si on compte Jamie qui les aidait à traverser le manoir miniature) finit par être dépassé par Gabe et Eden.

Une autre chose qui m’a frustré et que je n’ai pas apprécié, c’est la situation de Nina qui se sentait isolée et déconnectée de ses enfants, et l’une des choses que j’attendais le plus tout au long de la saison, c’est que ses enfants décident de l’inclure dans les souvenirs magiques. , j’ai donc été soulagé qu’à la fin nous nous retrouvions avec l’idée que Bode utilisera la clé de mémoire sur elle afin qu’elle puisse enfin se souvenir de la magie.

Cela m’amène enfin à parler de ce que j’espère qu’on verra dans la saison 3, et je commence justement par cette intrigue. Je pense qu’il y a beaucoup de potentiel dans le fait que Nina soit également incluse dans le groupe et j’espère que cela aidera son personnage à avoir plus d’importance dans les histoires du prochain opus. Je ne sais pas s’il y aura plus de saisons, mais d’après ce que j’ai lu sur les intrigues des bandes dessinées, il ne reste plus grand-chose à explorer à partir du matériel source, donc je pense que le troisième volet pourrait être le dernier, alors je imaginez qu’une bataille plus épique puisse avoir lieu, étant donné également que dans la dernière scène de cette saison, il était clair pour nous que nous aurons un nouveau méchant, encore plus puissant que ceux que nous avons rencontrés jusqu’à présent, et je pense qu’alors le bon les gars devront compter sur toute l’aide qu’ils peuvent obtenir, donc en plus de Nina, je pense qu’il sera intéressant de revoir le fantôme de Sam Lesser, qui cette fois leur a déjà donné un peu d’aide pour trouver une nouvelle clé. Il sera également intéressant de voir ce qui arrive à Tyler maintenant qu’il a décidé, d’une certaine manière pour honorer la mémoire de Jackie, de ne plus se souvenir de la magie après ses 18 ans, car j’ai le léger soupçon qu’il devra mettre ces plans de côté lorsque son la famille a besoin de lui pleinement investi dans le monde magique.
Quoi qu’il en soit, je pense qu’en général Locke & Key a eu une bonne deuxième saison et j’espère que pour la troisième, nous aurons un bon lot de nouveaux épisodes.
Ceci est la fin de mon examen, et je vous remercie si vous êtes arrivé jusqu’ici et maintenant je vous demande de partager vos réflexions dans la section commentaires. var codeauteur= »SO » ;

Source