Ted Lasso et Diane Sawyer se font draguer sur les réseaux sociaux

Ted Lasso et Diane Sawyer se font draguer sur les réseaux sociaux

Ted Lasso (Jason Sudeikis) a peut-être trouvé un nouvel amour improbable dans la journaliste Diane Sawyer.

La série comique à succès Apple TV + est revenue pour sa deuxième saison le vendredi 23 juillet, et une blague dans le premier épisode a attiré l’attention de l’ancien Bonjour Amérique héberger. Lorsque la propriétaire de l’AFC Richmond, Rebecca (Hannah Waddingham) demande à Ted ce qu’il dirait à un cocktail, l’entraîneur affable répond : « La même chose que je dirais à Diane Sawyer si elle m’invitait à un rendez-vous : oui, s’il vous plaît. « 

Sawyer est évidemment une fan de l’émission alors qu’elle s’est rendue sur Twitter dimanche pour partager un extrait de la scène tout en répondant: « Cher Ted Lasso, je suis dedans. À vous de jouer. »

Il n’a pas fallu longtemps pour que le compte officiel de Ted Lasso réponde, écrivant de la voix du Midwesterner gazouillant. « Oh mon Dieu… tu m’as plus sur les talons que Lady Gaga au Met Gala. Avez-vous une chance d’aimer les biscuits ? le compte a écrit en réponse.

Les fans adoraient les interactions, un utilisateur de Twitter soulignant qu’il s’agissait du premier tweet de Sawyer en 14 mois. Quoi de mieux pour faire un retour?

Dans la vraie vie, les Sudeikis nominés aux Emmy sont nouvellement célibataires, s’étant séparés de son partenaire et de la mère de ses deux enfants, Olivia Wilde, l’année dernière. « Je comprendrai mieux pourquoi dans un an », a-t-il déclaré. GQ dans une interview récente. «Et encore mieux un sur deux, et encore plus grand sur cinq, et ça passera d’être, vous savez, un livre de ma vie à devenir un chapitre à un paragraphe à une ligne à un mot à un griffonnage. « 

Il a ajouté : « C’est une expérience dont vous tirez des leçons ou dont vous vous excusez. Vous en assumez une part de responsabilité, vous vous tenez responsable de ce que vous faites, mais vous vous efforcez également d’en tirer quelque chose au-delà de l’évidence.

Source