Throwback Thursday – Haven – Bienvenue à Haven

Throwback Thursday – Haven – Bienvenue à Haven

Throwback Thursday est un article hebdomadaire dans lequel nous revenons sur nos épisodes télévisés préférés du passé.

Pour moi, Haven était l’une des meilleures émissions de télévision que SyFy a faites avec Killjoys et Z Nation. Il s’est démarqué pour moi par son accent sur la tradition de l’émission, ainsi que par son concept original qui a ajouté une nouvelle tournure au format cas de la semaine. Il n’a jamais essayé d’être trop grand pour ses bottes, restant authentiquement ancré dans le cadre de Haven et éliminant lentement les couches de mystère entourant la ville, le développement du personnage d’Audrey Parker se sentant toujours mérité et naturel.

L’épisode pilote commence par un instantané très simpliste de qui est Audrey en tant que personne. Elle a une situation de vie clairsemée, ne prend jamais de vacances et s’impose d’emblée comme une personne ouverte à différentes possibilités sur un dossier – ce qui ne joue pas toujours en sa faveur. L’agent Howard lui rend visite et l’envoie retrouver un fugitif qui s’est enfui dans sa ville natale de Haven, dans le Maine. Le fugitif, Jonas Lester, n’a pas longtemps pour se prélasser dans sa liberté, car il est projeté d’une falaise par une silhouette sombre après une poursuite à travers les bois de Haven.

Nous reprenons Audrey alors qu’elle entre à Haven pour la première fois et il ne faut pas longtemps pour que les choses deviennent bizarres. Une grande fissure fend la route et Audrey s’écrase, sa voiture à moitié pendue au bord d’une falaise. C’est certainement une première journée dramatique et mouvementée en ville et cela met également en place sa rencontre avec Nathan Wuornos que j’aime appeler «l’homme en carton». Je ne trouve pas son charme de chiot aux yeux tristes et déprimés si attachant. Il n’est pas si mauvais les saisons précédentes, mais au fil des saisons, je le trouve de plus en plus ennuyeux (c’est comme une exposition prolongée).

Les deux tirent leurs armes l’un sur l’autre comme le couple axé sur le travail et responsable qu’ils sont, mais l’affaire est rapidement éclaircie et nous avons le premier indice que quelque chose ne va pas avec Nathan quand Audrey ferme la portière de sa voiture sur ses doigts et il ne sent rien.

L’affaire démarre en trombe alors qu’Audrey découvre que son fugitif disparu est mort et qu’on nous présente un autre acteur majeur, le chef, autrement connu comme le père de Nathan. Naturellement, il est du genre grincheux et hargneux qui essaie de garder Audrey hors des affaires de sa ville et l’accuse de faire perdre son temps à Nathan. Pour sa part, elle l’ignore complètement et trouve à la place un indice pour vraiment faire avancer les choses – un morceau de papier sur le corps. Elle commence à penser que Lester a été assassiné, ce qui ne sert qu’à agacer le chef.

Audrey et Nathan commencent leur enquête par une promenade jusqu’au bluff d’où Lester est tombé, passant le temps avec des liens alors que Nathan fait allusion à un drame père-fils et Audrey révèle qu’elle est orpheline. Ils trouvent un chapeau et une arme à feu et Nathan, utilisant sa connaissance intime de la ville, identifie le chapeau comme appartenant à Conrad Brauer, un homme à qui Lester devait de l’argent.

La première conversation d’Audrey et Nathan avec lui ne se passe pas exactement comme prévu. Nous apprenons qu’il a des problèmes d’espace personnel et qu’il se tenait jusqu’au coucher du soleil quand Lester est mort. L’interview est interrompue par un brouillard qui arrive à une vitesse surnaturelle et Audrey évite à Nathan d’être heurté par un camion, nous donnant un autre aperçu de sa mystérieuse incapacité à ressentir la douleur. Il l’appelle «neuropathie idiopathique», mais les sens aigus d’Audrey picotent. Heureusement, ses instincts l’aideront à Haven bien qu’elle l’ait entravée dans sa vie d’avant.

Nous sommes ensuite présentés à Vince et Dave Teagues, rédacteurs en chef du Haven Herald et deux des vieillards les plus excentriques et fantaisistes que je pense qu’Audrey rencontrera jamais. Vince dit qu’Audrey lui semble familière, ce qui est considéré comme effrayant, mais quiconque a déjà regardé Haven connaîtra la signification de ce commentaire, à la fois plus tard dans l’épisode et dans l’ensemble de la saison.

Audrey et Nathan reprennent leur enquête là où ils l’ont laissée et interrogent Marion Caldwell et Ted Ford. C’est le rêve de Marion de quitter Haven et de déménager à Santa Barbara. Je dois admettre que je pensais qu’il y avait une chose où les gens ne pouvaient pas quitter Haven mais je pense que je me confond avec l’autre ville fictive mystique du Maine, Storybrooke, de Il était une fois.

Ils se sont retrouvés dans une impasse avec Marion et Ted, ce qui offre un moment pratique pour que la trace d’arme à feu sur l’arme qu’ils ont trouvée plus tôt revienne et Nathan dit qu’elle appartient à un gars qu’il connaît et nous obtenons notre première mention de Duke Crocker (qui arrive également être mon personnage préféré dans la série). Ils se dirigent vers son bateau mais il n’est pas là bien que Nathan remarque que le coin déchiré d’un calendrier des marées correspond au morceau de papier trouvé par Audrey. Il passe du temps à assassiner le personnage de Duke avec passion et ferveur et ce n’est pas tout à fait mérité, mais comment Audrey ou le public à l’époque ont-ils pu le savoir?

Nous obtenons une petite scène rapide révélant que Marion et Conrad cachent quelque chose avant qu’Audrey ne soit prise dans une averse de grêle et ne tombe dans la rivière lorsque l’électricité saute. Signalez l’arrivée de Duke Crocker, lui sauvant la vie et lui servant du café en légère contradiction avec l’image peinte par Nathan. Il s’avère que son arme a été volée et qu’il l’a signalé et il note avec ironie que Nathan a probablement oublié de le mentionner. Il lui a également acheté un nouveau téléphone, ce qui était gentil de sa part. Je dois avouer que je ne me souviens pas de la cause première de l’animosité de Nathan envers Duke. Quelque chose à propos de lui exploitant son Trouble ? Quelque chose à voir avec une fille au bal ?

Au poste de police, Audrey est curieuse de connaître les chiffres sur le bout de papier avant qu’une conversation avec Vince et Dave ne lui donne des indices sur la possibilité de consulter le calendrier des marées et de se rendre compte que Conrad n’aurait pas pu claquer car la marée aurait été trop haute. Elle va l’affronter et alors qu’il s’agite de plus en plus, Audrey est projetée en arrière et il commence à neiger. On nous fait penser que le phénomène est causé par Conrad, ce qui me fait penser qu’il s’agit en fait de Marion (hé, je me souviens mieux de certains cas de Haven que d’autres, d’accord ?) Conrad avoue avoir tué Lester mais nous ne sommes qu’à la moitié de l’épisode donc ce ne sera évidemment pas la fin.

De retour au poste de police, Nathan a Duke menotté et Duke leur donne des informations sur ce que Lester voulait avec lui après avoir fait en sorte que Nathan s’excuse de l’avoir arrêté. Il s’avère que Lester voulait que Duke l’emmène au Canada. Nathan se demande si les chiffres sur le bout de papier sont le numéro d’immatriculation d’un bateau et va vérifier pendant que Vince et Dave donnent à Audrey un dossier sur le Colorado Kid, avec une photo d’un étranger qui lui ressemble. La photo date d’il y a 27 ans, ce qui fait penser à Audrey qu’il pourrait s’agir de sa mère.

Elle n’a pas beaucoup de temps pour s’y attarder car elle essaie toujours d’attraper un tueur et elle recherche d’étranges phénomènes météorologiques à Haven. Il s’avère qu’en 1956, la famille Hastings était les seuls survivants d’une série de tempêtes effrayantes qui ont détruit leur ville natale et devinez quoi ? Leur petite-fille est Marion Caldwell ! Toutes les pièces commencent à se mettre en place pour Audrey et elle découvre que Lester et Ted travaillaient ensemble pour récupérer l’argent que la mère de Marion lui a laissé. C’est dommage pour Marion alors qu’elle vient de laisser Ted accéder à son compte bancaire après lui avoir dit que le rêve de Santa Barbara deviendrait réalité.

Marion ne le prend évidemment pas bien quand Audrey le lui dit et qu’une tempête commence à éclater alors qu’elle sort de sa boutique, ce qui est assez dur à cuire et j’espère qu’elle arrivera au moins à être exacte certains vengeance sur Ted.

Elle le confronte chez lui et Audrey arrive pour essayer de la rabaisser. Ted tire sur Nate, ce qui est bien car il ne ressent aucune douleur (pratique à un moment comme celui-ci) et Audrey convainc Marion qu’elle contrôle le temps et la calme. Elle et Conrad ont de tendres retrouvailles où il renonce à ses problèmes d’espace personnel pour lui tenir la main, concluant ainsi un cas d’introduction utile de la semaine. Pas mal mais pas époustouflant, ce qui est tout aussi bien car l’accent est mis sur la mise en place d’Audrey, Nathan et Duke et de planter les graines de leur dynamique.

Audrey parle à Nathan de la façon dont chaque orphelin rêve que sa mère vienne les trouver et qu’elle rêvait que sa mère arriverait un jour et sauverait chaque enfant dans chaque orphelinat du monde et les ramènerait à la maison. Je pense que c’est le meilleur aperçu que nous ayons eu du personnage d’Audrey dans tout l’épisode. Cela pourrait certainement expliquer pourquoi elle a rejoint le FBI. Elle voulait avoir une chance de sauver des gens, c’est une héroïne dans l’âme et elle est compatissante. Elle n’avait aucun moyen de retrouver sa mère, donc le moins qu’elle puisse faire était de donner cette chance à d’autres personnes.

L’épisode se termine avec Audrey visitant le site du meurtre du Colorado Kid et appelle l’agent Howard, prenant des vacances pour la première fois. Howard lui donne son accord et il est révélé qu’il est à Haven en train de la regarder. Il passe un coup de fil à une personne inconnue et lui fait savoir qu’elle reste en lui disant : « Peut-être qu’elle peut vous aider avec vos problèmes », « problèmes » étant un mot très important dans cette émission. Il s’éloigne et comme il le fait, une autre fissure apparaît dans la route derrière lui. C’est une façon inquiétante et mystérieuse d’ouvrir l’épisode, d’autant plus que ma mémoire est terrible et que je ne suis sûr qu’à 60% que les fissures sont liées au problème du chef Wuornos. Je pensais aussi que nous avions appris que Nathan pouvait sentir le toucher d’Audrey dans cet épisode, mais je suppose que je me suis trompé à ce sujet !

L’épisode pilote fait un excellent travail en nous donnant des indices sur la tradition plus large de la série qui devient de plus en plus importante au fur et à mesure que la série avance, trouvant sa place et gagnant en confiance. Nous arrivons également à l’essence des personnages principaux avec le dynamisme et la compassion d’Audrey, l’attitude stoïque de Nathan et le charme malicieux de Duke avec des allusions à son honneur, bien que son côté héroïque ne soit certainement pas aussi présent qu’Audrey et Celui de Nathan (encore !).

Le grand mystère de l’installation est pourquoi Audrey et l’étranger (que nous connaissons sous le nom de Lucy Ripley) se ressemblent et c’est un point d’entrée fascinant pour percer les secrets de la série. Cela ne fait que s’améliorer à partir d’ici !

Meilleures citations

Audrey: “Qu’est-ce que je vais faire, sortir une autre arme ?”

Chef Wuornos: « Oh, c’est le FBI. Eh bien, est-ce une de ces situations où vous êtes ici en train de prétendre aider mais vous êtes vraiment là pour me marcher sur les pieds ? »

Audrey: “Pas dans ces chaussures.”

Audrey: “J’aime le camion.”

Nathan: “Merci. Je l’ai depuis l’âge de dix-neuf ans.”

Audrey: “Comment gardez-vous une voiture aussi longtemps?”

Nathan: “Je ne conduis pas sur des falaises.”

Audrey: “Est-ce Santa Barbara?”

Marion: “Oui. Vous y êtes allé ?”

Audrey: “Deux fois. Une fois pour un pédophile, l’autre pour un tueur en série.”

Nathan: Tu veux me faciliter les choses ?”

Duc: “Non.”

Que pensez-vous de l’épisode pilote de Haven ? Vous souvenez-vous de la série aussi bien que moi ? Sonnez dans les commentaires ci-dessous!

Source : https://www.spoilertv.com/2021/09/throwback-thursday-haven-welcome-to.html