La Roue du Temps – Le Dragon Reborn – Critique

La Roue du Temps – Le Dragon Reborn – Critique

La roue du temps revient pour son quatrième épisode avec des développements assez intéressants pour quelques personnages, ainsi que la présentation correcte de Logain Ablar aux téléspectateurs dans un épisode qui approfondit un peu plus la tradition entourant Aes Sedai et le destin des canalisateurs masculins. C’est un bon point à mi-parcours pour la saison, même si je crains qu’il ne soit un peu lent car il semble y avoir beaucoup de choses que le spectacle doit encore couvrir avant la seconde moitié.

Perrin et Egwene languissent dans une intrigue secondaire qui leur donne très peu à faire en dehors de la liaison avec leurs nouveaux compagnons de voyage. Cela aide cependant le monde à se sentir plus grand et plus complexe, ajoutant de la profondeur et des nuances aux Tuatha’an. Leur suivi du « Chemin de la feuille » (un vœu de non-violence) fait discrètement appel à Perrin qui lutte avec le sort de sa femme depuis la fin du pilote. Cela indique le thème subtil de l’espoir qui traverse cet épisode, que ce soit Egwene suggérant à Aram qu’ils ont peut-être déjà trouvé la chanson que les Tuatha’an recherchent qui apportera paix et bonheur ou dans la petite fille qui donne sa poupée à Mat parce que la poupée veut voir le monde. Cela peut même être trouvé dans l’histoire de Logain, dans la possibilité que le Dragon Reborn soit tout aussi susceptible de sauver le monde que de le briser.
Je trouve que Logain est un personnage convaincant. J’aime la façon dont sa folie se manifeste et je suis impressionné par la façon dont il l’a combattue, choisissant de donner à cet homme au début une chance de le rejoindre au lieu de le tuer comme la folie l’y a poussé. Il faisait en fait un assez bon travail pour inspirer l’unité et rassembler les gens, mais même une personne avec beaucoup de pouvoir ne peut pas faire grand-chose contre des croyances profondément enracinées dans le monde.
C’est ce qui conduit à l’inévitable adoucissement de Logain, un mot qui me met incroyablement mal à l’aise, comparant les hommes ayant un lien avec le Pouvoir Unique aux animaux. Cela correspond bien à l’histoire que Thom a racontée à Rand à propos de son neveu qui a été adouci après être devenu fou et a fini par se suicider parce qu’il ne se sentait plus entier. Ce n’est pas un sort qu’il faut souhaiter à qui que ce soit et cela renforce Liandrin en tant que personnage insidieux. Vous ne pouvez pas vous empêcher de penser que la douceur était justifiée après que le pouvoir de Logain ait tué Kerene et aurait tué Lan et peut-être même Moiraine si Nynaeve n’était pas intervenue. Le pouvoir unique en elle se réveille dans un spectacle vraiment spectaculaire qui rend hommage au lien qu’elle et Lan ont formé au cours de cette courte période, faisant de Nynaeve l’un des personnages les plus puissants de la série.
L’histoire d’Aes Sedai dans cet épisode nous a également donné l’occasion d’approfondir leurs connaissances et leurs liens avec leurs gardiens. Aucun lien n’est plus grand que celui entre celui d’un Aes Sedai et d’un gardien et nous le voyons dans la réaction de chagrin de Stepin à ressentir la mort de Kerene puis à voir son corps et dans le trio polyamoureux qui poursuit la normalisation des romances LGBT dans ce monde en une manière naturelle.
Nous avons également un peu plus d’informations sur les différentes factions d’Aes Sedai. Les Ajahs vertes sont des guerriers, les Ajahs bleues sont en fait des espions et les Ajahs rouges sont principalement des chasseurs d’hommes ayant un lien avec le Pouvoir Unique, car la moitié de la magie a été corrompue par le Ténébreux. Nous avons un petit aperçu de la politique et des relations entre les différentes factions dont je suis sûr que nous en apprendrons plus au fil de la saison et que tous nos personnages se réunissent à la Tour Blanche à Tar Valon.
Avec Rand et Mat, Rand est relégué à un rôle de soutien tandis que Mat a une journée assez horrible par rapport aux normes fantastiques, donnant à la tragédie de Logain une course pour son argent. Thom comprend qu’il était sur le point de tirer son poignard sur la famille d’agriculteurs et avertit Rand qu’ils doivent s’occuper de lui de peur que les Aes Sedai ne viennent le flatter – d’où le récit édifiant de son neveu. Rand remarque également que les choses ne vont pas bien avec Mat, puis le public a droit à une vue des ombres noires et granuleuses qui ont habité Shadar Logoth, suintant de sa bouche comme si une pourriture s’était enracinée en lui. Et étant donné qu’il a obtenu son tout nouveau poignard brillant de cet endroit ? Oui. Rien de bon ne peut en sortir.
Je pensais même qu’il avait tué cette famille à cause de ce poignard diabolique. Il m’a fallu plusieurs heures et un peu de recherche sur les réseaux sociaux pour comprendre que ce n’était pas lui, c’était le Fade qui est certainement un soulagement, mais ce poignard maléfique, le business de l’ombre ne va qu’empirer à partir de maintenant . Il ne va probablement pas bien s’occuper de voir cette petite fille morte qui lui rappelait tant ses sœurs.
Dans l’ensemble, cet épisode a beaucoup fait progresser les arcs de Nynaeve et Mat dans la dernière moitié de la saison et j’espère voir beaucoup plus de Logain à l’avenir. Perrin et Egwene reçoivent un développement de personnage subtil, mais j’espère qu’ils auront beaucoup plus à faire dans le prochain épisode pour équilibrer le fait qu’ils ont principalement erré au cours des deux derniers épisodes.
Qu’as-tu pensé de l’épisode? Souhaitez-vous que Perrin et Egwene aient plus à faire ? Thom échappera-t-il au Fade ? Sonnez dans les commentaires ci-dessous!

var codeauteur=”CC” ;

Source : https://www.spoilertv.com/2021/11/the-wheel-of-time-dragon-reborn-review.html

Sylvain Métral

Sylvain Métral

J'adore les séries télévisées et les films. Fan de séries des années 80 au départ et toujours accroc aux séries modernes, ce site est un rêve devenu réalité pour partager ma passion avec les autres. Je travaille sur ce site pour en faire la meilleure ressource de séries télévisées sur le web. Si vous souhaitez contribuer, veuillez me contacter et nous pourrons discuter de la manière dont vous pouvez aider.