Le cercle de Netflix, trop chaud pour gérer les dates de retour définies, déploiements sur plusieurs semaines

Le cercle de Netflix, trop chaud pour gérer les dates de retour définies, déploiements sur plusieurs semaines

Les deux Netflix Le cercle et Trop chaud pour le manipuler va dérouler leurs deuxièmes saisons sur plusieurs semaines, a-t-il été annoncé mardi.

Le cercle a adopté une approche de planification très similaire avec sa course de première année, qui a laissé tomber quatre épisodes par semaine, sur trois semaines, tandis que le plan de déploiement échelonné sera tout nouveau pour Trop chaud pour le manipuler.

Saison 2 de Le cercle, dont la première le mercredi 14 avril, promet d’être « plus grand et meilleur, avec plus de rebondissements, de virages et d’ombre dans les 13 épisodes. » Un casting de huit nouveaux candidats entreront dans The Circle, où ils «flirtent, se lient d’amitié, font chier et s’affrontent dans des défis» sur une plateforme de médias sociaux unique, le tout avec un prix de 100 000 $.

Le cercleLe déploiement de ressemble à ceci:

14 avril: épisodes 1 à 4
21 avril: Épisodes 5 à 8
28 avril: épisodes 9-12
5 mai: Finale de la saison

Trop chaud pour le manipuler – dans laquelle les habitants d’une destination de vacances sexy peuvent flirter mais (théoriquement) ne pas touch – sortira également plusieurs épisodes tous les mercredis, à partir de juin. (La saison 1 a abandonné les huit épisodes à la fois, suivie des semaines plus tard par une réunion spéciale.)

« L’émission de rencontres sans rendez-vous la plus populaire au monde est de retour avec 10 nouveaux célibataires sexy », lit-on dans le communiqué de presse. « Quiconque ose enfreindre les règles de non-baisers, pas de caresses lourdes et aucune satisfaction personnelle de quelque nature que ce soit verra le 100 000 $ de prix chutent plus vite que la libido de nos concurrents dans l’escapade de vacances la moins sexy de leur vie. »

Laquelle des émissions de téléréalité de Netflix êtes-vous le plus impatient de retrouver?

Source