Y : Le dernier homme – Mann Hunt – Critique : "Les gens vont devoir choisir leur camp"

Y : Le dernier homme – Mann Hunt – Critique : "Les gens vont devoir choisir leur camp"

« Mann Hunt », le cinquième épisode de Y: The Last Man, sort du Pentagone et explore la réalité de Boston. Les rapports d’émeutes à travers le pays se propagent et arrivent à l’oreille du président, qui lutte toujours contre l’anxiété au sujet des enfants et des millions de personnes dont elle doit s’occuper. Oh, last but not least, Regina Oliver se présente en espérant occuper la place qui lui revient en tant que présidente. La scène entre elle et Jennifer a été brève, mais elle a établi la lutte pour le pouvoir qui finira par arriver dans les prochains épisodes. Et Regina peut évidemment compter sur le soutien de Kimberly.

Yorick et l’agent 355/Sarah se rendent à Boston pour parler au Dr Mann, qui n’aime pas particulièrement l’idée d’aider le gouvernement à ramener des hommes. Son travail de 15 ans a été complètement détruit, car Boston est essentiellement devenue une zone de guerre, avec des combats entre l’armée américaine et des manifestants en dehors des périmètres. Le seul endroit qui dispose des outils nécessaires pour reproduire l’intégralité de ses recherches est à San Francisco. Je dois saluer tout particulièrement la scène où Allison explique le syndrome d’insensibilité aux androgènes à Yorick, pour préciser que beaucoup de femmes sont décédées le jour tristement célèbre parce qu’elles ne savaient pas qu’elles avaient un chromosome Y. La façon dont ce spectacle essaie de démanteler l’idée patriarcale du genre m’intrigue vraiment. Le concept d’homme et de femme est dépassé maintenant, le genre est une idée structurelle beaucoup plus compliquée qu’on ne le pense.

Nous retournons également au 72 Warren Street, Winthrop, Massachusetts, adresse laissée pour l’agent 355 par Culper Ring. Cela finit par être un refuge, où Sarah trouve l’agent 525, qui attend depuis des semaines. Ils discutent et ils découvrent qu’ils ont tous les deux été recrutés par une femme nommée Fran et que 525 ont été nouvellement affectés au Département d’Etat et 355 ont été affectés au Pentagone le jour de l’événement. L’agent 355 décide alors de prendre le traqueur de Fran et peut-être de la retrouver à San Francisco ou le long du trajet depuis Boston. Elle ment alors à Yorick, lui disant qu’elle a obtenu la permission de sa mère de voyager et que le Dr Mann voyagera avec eux. Yorick ne semble particulièrement écouter personne, ne mettant pas son masque (ce qui le conduit à l’intérieur d’un groupe de manifestants. L’un d’eux pense qu’il est un homme trans et lui montre son soutien et sa gentillesse) ou n’écoutant pas l’agent 355, comme toujours.

J’ai l’impression que l’épisode pourrait être résumé en une ligne, par le Dr Mann : « Vous n’aurez plus beaucoup de vie à partir de maintenant, n’est-ce pas ». Merde, c’était dur. Mais très, très vrai. La vie de Yorick telle qu’il la connaît est terminée ; il devra juste attendre et voir à quoi cela ressemblera à partir de maintenant.

Qu’avez-vous pensé de cet épisode ? Et qu’en est-il de Christine qui est enceinte et la seule personne qui le sait est Kimberly ? Je suis presque sûr qu’elle pourrait l’utiliser contre elle et peut-être contre Jennifer. Faites-le moi savoir dans les commentaires ci-dessous! Y:The Last Man est maintenant diffusé sur Disney+ au Royaume-Uni

Source